Tous les forums > Forums techniques > Sandwich airex ou balsa ?
Nikonaout2018_008
tangnard

Sandwich airex ou balsa ?

Quels sont les avantages d'un sandwich balsa sur un sandcwich airex, car j'ai toujours entendu dire qu'il fallait à tout pris éviter le balsa, car il supportait pas les infiltrations d'eau.
Si c'est vrai, pourquoi de nombreux chantiers continuent à l'utiliser.

5 jours

Liste des contributions

Avatar
takari
balsa
moins cher que l airex, et sauf si je dis une connerie, on travaille toujours l airex avec de l epoxy
vendredi 15 avril 2005 12:24
---
epoxy OU polyester
vu le prix de l'airex, il vaut mieux l'associer à l'époxy, mais la couche de surface de l'airex est traitée pour que la résine polyester n'attaque pas le plastifiant inclus dans la mousse et qui la rend "maléable" ;-)
mardi 19 avril 2005 00:21
1
---
Il suffit de regarder
les propriétés mécaniques et thermiques et vous aurez votre réponse...

Quant aux problèmes d'infiltration ou autres, travaillez correctement et soigneusement, et vous n'en aurez pas les avatars viennent toujours de négligence à la construction

De plus si vous voulez une bonne imprégnation, travaillez sous vide... :alavotre:

pfffzzzz
vendredi 15 avril 2005 12:37
Missing
(tropicat)
moitié prix
le balsa c est une horreur , la moindre piece qui traverse le balsa doit etre imperativement traité a l epoxy , car a la moindre infriltration ca pourrit , la mousse airex est a cellule fermé , ca graind rien , la mousse peut etre stratifier a la resine , pourquoi les chantier utilise le balsa , prix de revient moindre . les bateaux a passagers doivent etre en balsa car en cas d incendie ca brule pas
vendredi 15 avril 2005 19:45
---
airex très cher...
mais il existe des mousses pvc moins chères très en usages dans les chantiers: klégécel, dyvinicel,termanto....et bien d'autres

AMHA, les avantages sont, par rapport au balsa:
1) le poids (densité moindre et moins de poids de colle et résine)
2) la facilité d'usinage
3) les cellules fermées
4) la résistance mécanique en flexion (car le balsa en bois de-bout a les fibres qui "glissent" sous une contrainte même moyenne)
pour ce dernier point, le meilleur matériau d'ame pour la resistance en flexion et compréssion est le nid d'abeille "nomex"
samedi 16 avril 2005 00:06
Missing
1
(tropicat)
pont
batelier a raison , j ai fait mon pont en balsa , tres grosse erreur , mal conseillé, car on m avait dit qu avec le balsa pas besoin d insert pour l accastillage , ca que j ai fait , il est vrai que ca tiens , mais tous les boulons qui traverse le balsa , avec le pont thermique ou des fois etancheité moyenne , le balsa a pourrit sur de longue zone , je viens de refaire l avant du boat car le davier fuyait , en 5 ans dont 2 de navs j ai changé depuis l etrave 2 metre de pont , le balsa entierrement pourrit , remplacé en mousse herex , une reticulé .Oublie le balsa , comme dit batelier , ca consomme beaucoup de colle ou resine pour le saturé avant strat
samedi 16 avril 2005 08:22
1
---

Comme d'habitude...

Je ne me permettrai pas de conseiller l'un ou 'autre procédé de fabrication
chacun est libre de ses bêtises

Par contre quel que soit le choix, si vous travaillez comme un gougnafier vous aurez fatalement un résultat de pourceau

Accuser un matériau quelconque d'être de la chnoute est toujours plus valorisant pour les tarlais que d'avouer une incapacité à le travailler suivant les réglets de l'art !

Cela dit, j'utilise aussi bien le baltek, que le kapex ou l'herex et pour certaine application, le nidaplast...

Quant aux résines, qu'elles soient polyester ou époxy dépendra également du cahier de charge que je m'impose...

Mais dans tous les cas, j'essaye de me rapprocher dans la mesure du possible des conditions optimales de mise en oeuvre du matériau...

Et si je rate mon coup, ce qui arrive parfois, je me administre un coup de pied au cul et je recommence plutôt que de trouver une excuse à la con...

La seule chose certaine, est qu'a le lire, je plains le futur acquéreur de l'amas flottant de notre copain.... s'il décide un jour de le vendre... :alavotre:

pfffzzzz
samedi 16 avril 2005 17:49
Missing
(tropicat)
a bon ??
cobra vu ta reponse tu n as du JAMAIS travailler ces materiaux , juste le lire dans les revue , ou alors quel classe , chapeau bas
samedi 16 avril 2005 18:28
---
cher cobra
cela fait 30 ans que je construis des bateaux, la pluspart étant des proto dont beaucoup de bateaux de course avec palmares (plusieurs champions du mondes et autres muti trans-océaniques )
je ne pense pas être un GOUGNAFIER
et j"atends de voir tes états de services
si ils sont à la hauteur de la qualité du balsa AMHA cela explique bien ta langue de vipère
ou cobra ce qui est la même chose car tous les deux ont plutot la réputation de couardise que de vaillance

A+
samedi 16 avril 2005 18:31
---
Le plus amusant

lorsque vous lancez un pavé est toujours de regardez qui se sent visé parfois cela amènent des surprises,

Mais comme je dis toujours il n'y a que celui qui se sent en état de faiblesse que ressent le besoin de justifier ces actions ou parole...

Pour vous rassurer cher batelier, je ne connais pour ma part rien en navigation ni en bricolage et il n'existe pas plus peureux que votre serviteur... qui bien entendu ne sait rien faire de ses mains... pour cause

:heu: Pour les revues, j'ai également un problème à moins que quelqu'un ne me tourne les pages... pour le PC, c'est nettement plus facile en utilisant un système vocal

pfffzzzz
samedi 16 avril 2005 19:00
Missing
(tropicat)
psy
c est pour ca qu il y a des spy !!!
samedi 16 avril 2005 19:16
---
tu as mal interprété..
je ne me justifie pas

j'affirme ce qui n'est pas la même chose.

perso nous n'utilisons le balsa que dans le renforcement de nos moules (qui ne voient jamais l'eau :-D :-D :-D)

pour tout le reste , c'est soit mousse PVC soit nida (et pas nidaplast qui resiste que moyennement au fléchissement à temp)

sinon soit tu est pro et tu l'affiche soit t'es juste langue de vipère et si certain fils sont propices à tes élucubrations tant mieux, mais sur les fils techniques tes reflexions à la CON, tu te les gardes

à part ça, tu peux aussi suivre le conseil de ROLLE
dimanche 17 avril 2005 14:00
1
---
Si vous aimez

affirmer les choses, c'est bien sur votre problème, en tant que touriste idiot et totalement ignorant je peux radoter n'importe quelle connerie, mais en tant que professionnel annoncé comme vous encore faut-il ne pas se ridiculiser en annonçant des trucs farfelus :-p

Vous m'apprendrez que comme personne ne connais vous ne risquez pas grand chose...
Exact, mais pas très sérieux pour un pro...

Bien comme vous aimez les points sur les I démonstration :-)
Pour ne pas vous incommoder, je ne reprends que vos affirmations...

1) le poids... faux
Si vous ne connaissez que le normal, la densité nominale est de +/-150kg/m3
mais vous pouvez l'avoir en 11 densités sélectionnées de +/- 80 à 240kg/m3

2) la facilité d'usinage .... Là je vous donne raison les blocs sont chiants à couper

3) les cellules fermées... Bien entendu c'est le concept

4) la résistance mécanique en flexion... bof....J'ignore les produits que vous utilisez... Donc je prends un pas mauvais du tout "l' Airex R63" en comparaison et on regarde tout (j'ai pris du balèze, pour être plus approchant en performance... vu le prix vous prendrez probablement plus léger...)

Résistance à la compression verticale : R63-140 1.6 N/mm² --- Balsa standard 12.67 N/mm²
Module d’élasticité en compression verticale : R63-140 110 N/mm² ---- Balsa standard 3921N/mm²
Résistance à la traction dans le sens de la plaque : R63-140 2.4 N/mm² ---- Balsa standard 13 N/mm²
Module d’élasticité en traction dans le sens de la plaque : R63-140 90 N/mm² ---- Balsa standard 3518 N/mm²
Résistance au cisaillement R63-140 1.85 N/mm² ---- Balsa standard 2.94 N/mm²
Module de cisaillement R63-140 37 N/mm² ---- Balsa standard 157 N/mm²

Bon comme le balsa est un si mauvais matériau, je me demande vraiment pourquoi tant de chantier et pas des moindres continue à l'utiliser pour leurs productions
Evidement, si vous faites des trous n'importe comment et que l'eau passe... problème, mais il y a moyen d'éviter facilement les risques à la construction...
Tout est une question de soin... et de temps comme le temps est de l'argent...

Bien, cela dit, ne croyez surtout pas que j'ai la moindre action dans ce matériau... en fait, je m'en tape complètement...

Heu bien que les caractéristiques mécaniques soient intéressante, et n'en déplaise à certain cela ne m'empêche pas de remplacer lame en balsa par du contreplaqué à tous les endroits ou un accastillage qui subit des efforts vient se poser... :-)

J'oubliais, la strat est époxy, et nous parlons des superstructure pas de la coque, l'âme fait 1 pouce

Oui je sais les tailles que je bricole tout le monde prend du 1,9 cm ... moi 2,5 (on ne se refait pas...j'aime dormir tranquille) :alavotre:

pfffzzzz
dimanche 17 avril 2005 20:10
---
si vous construisez des blindés...
libre à vous

moi, je construis des bateaux et je suis toujours soucieux de leur poids

si ce n'était pas le cas, je les construirais en béton armé ;-) comme vous

à vous lire


dimanche 17 avril 2005 23:11
---
Merci du compliment...,

Je ne bricole pas des protos moi! Et je n'ai vraiment pas les moyens de jeter ma barque après la balade, n'y de remplacer ou réparer tout ce qui a laché

Donc costaux... :-)
C'est moins gai d'accord, mais plus sécurisant... Chacun son trip

Et au final, si je fais le compte, c'est pas vraiment la barque qui est lourde, mais plutôt ce que je trimbale dedans...

À votre santé très cher! :alavotre:
lundi 18 avril 2005 00:37
Missing
jeanlouis

l'épaisseur du sandwich augmente la raideur, très peu le poids!

jeudi 04 janvier 2018 12:04
Missing
malesage

Bonjour,
Je viens, de vous lire, j'ai trouvé vos arguments trés interessant.
J'ai mon pont à revoir, environ 37m2 en balsa!
Si je dois tout refaire j'en ai pour une blinde ! Alors j'imagine bien remplacer ce qui es pourri renforcer en remplaçant par du cp le long du plat bord.
Le tout à l'époxi, que pouvez vous me conseiller ?

mercredi 03 janvier 2018 17:22
---
pour détendre l'atmosphère...
est-ce parce-que vous mettez toute votre mousse sur vos bières qu'il ne vous reste plus que le balsa à travailler? :-D :-D :-D :-D :-D :-D
lundi 18 avril 2005 21:06
Missing
patrick_1140
Ayant ce pont
Je peux dire que vu le bateau de 74, ... et je confirme, évitez les infitrations sinon c'est la m... pour réparer, il faut viser le 0 infitration, contre la mousse, je dirais qu'il y a pas photo, le bon vieux balza est plus résistant mécaniquement ..
lundi 18 avril 2005 21:30
---
à poids égal ?
le balsa est surtout employé par les chantiers qui pratique le vite fait bien fait!!!
je m'explique: pour coller du balsa type contourkore (petits carrés collé sure toile de verre) on applique une bonne couche de colle polyester + ou - allégée, on pose le balsa et on tappotte dessus au maillet (si! si! j'ai vu faire :-D :-D :-D)
ensuite comme on peut difficilement faire des chanfrein, on bouure de colle (la même) sur les coté et la strate à base de mat fait le reste

donc comme notre cobra, on construit béton et comme le dit patrick c'est plus résistant mécaniquement.... ;-)

mais à poids égal ? si sur ma mousse PVC 75 kg/m3 je strate l'équivalent de poids mat+ colle en triaxial, quel est le sandwich le plus solide?????

en dernier lieu cher cobra, les 60 pieds open qui tournent autours de notre planète avec des pointes à 30 nds pèsent 6tonnes dont 3 de lest et quand ils cassent, ce n'est en général pas la coque qui lache ;-) :-D
lundi 18 avril 2005 23:47
1
---
Beh pour la strat
dans les chantiers français, je vous fais confiance vous devez avoir connaissance de la manière dont les petites mains travaillent... et de la camelote qu'on y fabrique... ;-)

Si vous tenez absolument à avoir raison, je veux bien, et sans mettre nullement en doute votre sérieux ni vos compétences... quoique la manière dont vous défendez votre point de vue par des affirmations qu'un môme de dix ans démonterait facilement, me semble laisser à désirer... (voir résistance airex et balsa)
Sur le plan technique comme vous disiez précédemment, je crains qu'avec votre serviteur, vous ne jouiez perdant en radotant n'importe quoi... :-D

La technique d'imprégnation et l'utilisation de mat saturé sur le balsa dates d'il y a 30 ans mon cher il faudrait revoir la chose si vous désirez ne pas paraître arriéré... :tesur:

Je veux bien que généralement vous ne côtoyez que des gens qui ne désirent rien savoir, mais tout le monde n'est pas fait dans le même moule cher monsieur

Actuellement, le sandwich balsa se travaille exactement comme le sandwich avec mousse thermoplastique, par contact, projection, injection de résine, collage, moulage sous pression, et infusion et on utilise également du verre bi ou du triaxial...
Personnellement même du carbone UDC aux endroits qui me semble sensible.... :whaou:

Mais bon, en amateur on se limitera au contact avec un séchage sous vide et ... une cuisson (pour l'époxy bien sur la cuisson)
Tiens, je me demande si vous faites cela pour vos machines performantes

Heu pour éviter un surpoids du à l'absorption avec le balsa, prenez donc de l'AL600/10
Mais je me demande pourquoi je perds mon temps à radoter, c'est vous le pro après tout et ce que j'écris, vous le savez pertinemment...

Je vous laisse donc étaler vos connaissances et induire les gens en erreur... enfin pas vraiment en erreur seulement à leurs fournir des éléments incomplets et partiaux et quelques fois totalement erroné nous l'avons vu avec la résistance... :jelaferme:

Bien, allez, je vais vous avouer que malgré que j'ai l'air de défendre le balsa, je préfère aussi la mousse... surtout dans la duvel... :alavotre:

pfffzzzz
mardi 19 avril 2005 01:34
---
J'avais oublié

la réponse pour le plus intéressant, les 60 opens....

j'avoue que ça me plairait bien de jouer avec un bazar comme ça... une fois... ou deux... :-)

Mais je refuse de régler les factures...

Heu dites, après chaque balade, ça coûte dans les combien la remise en état du machin...

Bon allez... je vais stratifier... :-|

pfffzzzz

mardi 19 avril 2005 08:15
---
remise en état des 60 pieds
ils y en a plusieurs sur le plateaux nautique de LR
AMHA les réparations (quand il y en a) portent plutot sur le gréément :-p

par contre il n'y a pas plus de bateaux de course-croisière en balsa qu'il n'y en avait en ferro il y a 20 ans

pour les autres points techniques si vous prenez les valeurs intrinsèques des matériaux séparément, libre à vous, moi j'étudie plutot le matériau final : le sandwich..... :-p et dans ma région le balsa n'a pas très la cote
mais peut-être avons nous 20 ans de retard

quoique :-D :-D :-D :-D
mardi 19 avril 2005 21:04
---
S'cusez moa,
je vous avais un peu oublié...

Dites, vous n'arrêtez jamais de vous enfoncer ou quoi ? ;-)

Je veux bien concevoir que vous preniez uniquement en compte la résistance du totale du sandwich, mais j'en profite pour vous rappeler que la résistance du dit machin, est entre autres choses, directement tributaire de la résistance intrinsecte des matériaux utilisés... :-)

Par exemple un jambon beurre fromage, c'est très mangeable, mais pas très résistant un sandwich balsa ou mousse et époxy verre, c'est balèze, mais c'est dégueulasse au goût... et au prix du dentiste... :reflechi:

Allez, bonne soirée :alavotre:

pffff
mercredi 20 avril 2005 18:14
---
refaire mon voilier en balsa
Bonjour,
merci de votre franchise,après avoir abondonner mon voilier, car l'ame en balsa était pourri,suite à l'infiltration d'eau, en plus j'ai été découragé par des personnes au sujet du balsa.
En vous lisant, vous venant de me rendre un grand service que je n'oublirais jamais.
vous venez de m'encourager pour reprendre la rénovation de mon voilier en balsa et je vous remercie, vos conseils seront les bienvenus.
Cordialement.



dimanche 26 avril 2009 18:25
Dsc01641
pascal11
un ti conseil siouplait...
je dois fixer mon bib sur le pont qui est en balsa. Comment m'y prendre pour eviter toute infiltyration au niveau des boulons traversants qui fixent les cadenes sur lesquellles sont attachées les sangles qui tiennent le canot?

Merci de vos conseils
mercredi 20 avril 2005 19:14
1
---
Moi, mais c'est

parce que je suis idiot... si je dois percer un pont en balsa, je fait les pré trous au diamètre de la vis, en me servant de la pièce à fixer comme gabari!
Par exenple 5mm... ensuite, j'agrandis ces trous à 10mm, je prépare un peu de résine époxi à laquelle je rajoute du woodfil 250 pour en faire un mastic vous y rajouter quelques fibres pour en faire de la popote bourrer le trou, attendre le durcicement Ensuite, re-forer à 5mm... Pièce au dessus, contreplaque en dessous un peu de mastic et vous n'aurez jamais d'infiltrations qui atteindront le balsa... ;-)

Mais perso je fore à 11, j'insère un tube en fibre de verre de 10mm de diamètre extérieur avec un trou intérieur de 4mm donc à paroi épaisse (ça ce trouve même dans les bricos) collé avec la même préparation je refore à 5,5mm contreplaque, et mastic ...

C'est propre, facile, ca bouge plus, et les problèmes seront pour le voisin...

Maintenant, sur ma barque, tous les emplacements où il y a une pièce traversante, le balsa a été remplacé à la construction par du ctbx... Alors, j'ai pas à me poser la question :litjournal:

pfffzzzz

mercredi 20 avril 2005 19:54
Dsc01641
pascal11
merci reptile!
je vais mettre ces judicieux conseil en application dans les prochaines jours.
Qui a dit que les serpents n'etaient pas sympas que je leur casse la gueule! :-D
mercredi 20 avril 2005 20:09
---
Pour ceux

qui sont durs à la détente, il est bien entendu que le mastic final pour fixer la pièce est du sika ou autre et pas celui du scellage

Vouai bien sûuuuur hein....mais je vous connais bande de tarés... :reflechi:

pfffzzzz
mercredi 20 avril 2005 20:23
Missing
(tropicat)
provoc
un ptit coup de provoque , tu t ennuie ce soir
mercredi 20 avril 2005 20:28
---
Vouai

et j'ai bouffé de la poussière toute la journée j'en ai plein le cul de cette saloperie d'époxy :-(

pfffzzzz
mercredi 20 avril 2005 20:32
Missing
(tropicat)
question pour cobra
connais tu les motors yachts , en autre les mangoustas du groupe rodriquez ?? bateaux moteurs de 72 a 130 pieds
mercredi 20 avril 2005 20:42
---
Qui ne connaît pas ce groupe....

Ce n'est pas parce qu'on n'aime pas quelque chose qu'il est indispensable de l'ignorer, mais ce n'est pas plus mon trip que les bêtes de course...
Donc non je ne peux pas en parler :pecheur:

pfffzzzz
mercredi 20 avril 2005 21:16
---
reprise d'eau
les inserts en CP ne sont-ils pas compétant pour pomper de l'eau si infiltration et par contact faire pourrir le balsa?
mercredi 20 avril 2005 23:50
---
apprenez

à lire... :-D

pfffzzzz
jeudi 21 avril 2005 00:53
---
je jette l'éponge
pleine d'eau sur tes inserts :-D :-D

en fait Cobra, t'as raison le balsa c'est tout bon

donc je te laisse le conseiller à qui le voudra

rendez vous dans 5 ans
je pourrai leur donner ce jour là des adresses où trouver des matériaux imputrécibles :-D :-D :-D
mercredi 20 avril 2005 23:55
---
Ne vous inquiétez

pas trop pour ma vielle barque, elle a une bonne vingtaine d'années, un peu plus de 87000 milles et elle se porte comme un charme....

Je lui refais juste une petite transformation parce que la chose qui commence supporter le moins l'humidité à bord, c'est moi... ;-) :-D :alavotre:

pfffzzzz
jeudi 21 avril 2005 00:51
Missing
(tropicat)
rodriguez
voila comment un cobra se fait bouffer
Mr Rodriguez a commencer avec une caisse a outil , imigré d espagne , il a bosser dur , et et renter dans un groupe constructeur de motor yacht les cobras , pour se faire avoir qq annees plus tard sur des ventes alors il est parti et a proposé a 3 clients de leur construire un superbe motor yacht, dont la serie s appellerai mangousta , car la mangouste bouffe le cobra, et en qq année il a bouffé la societé cobra . Il a eue sa vengence
jeudi 21 avril 2005 08:17
---
wouaf

salaud, j'me suis fait piéger.... :-D :-D :-D

pfffzzzz
jeudi 21 avril 2005 08:35
Capture
PapyManu

Bon intéressant j'ai tout lu mais je sais pas qui a raison et c'est souvent comme ça.
Néanmoins est ce que je peut déduire que si on est pas trop pro et sûr de soi il vaux mieux utiliser la mousse afin d'éviter les surprises?

Je souhaite faire les ponts et les structures supérieurs roofs compris en construction sandwich.
Mon intention construire le châssis et barrots en lamellé collé, ensuite côté intérieur contreplaqué fin et léger (pour la finition) imprégné de l'autre coté, puis utiliser mousse appropriée comme âme pour isolation et stratifier extérieur avec le tissu et résine qui va bien.

Est ce bon ou est ce tout faux?

samedi 16 août 2014 11:31
Fritz_ze_cat
1
fritz the cat

mon voilier ce construction canadienne est en résine vinylester .les oeuvres vives sont en monolytique ,les oeuvres mortes en sandwich airex et le pont en sandwich balsa ,il a 27 ans et c'est comme neuf .
par contre tous les perçages sont chambrés soit avec des tubes stratifiés soit en strat par exemple les perçages d'instruments ou les passages des boulons pour les winches .
il existe le contourcoque qui est du balsa en structure nid d'abeille ce qui isole les exagones entre eux et permet de suivre les formes concaves et convexes
alain
alain

samedi 16 août 2014 12:11 *** Message modifié par son auteur ***
Imag0012
delta800

bonjour je vient de lire votre sujet qui en fin de compte m intéresse ! oui j ai acquéri un voilier il y a deux ans de ca il avais l air en triste état car a sec depuis plus de 5 ans dans les Ardenne cela fait maintenant quelque mois que je bosse dessus et la surprise et excellente donc il et en double coque et l âme et en mousse de plus de 20mm malgré les infiltration qu il a eux ! la coque et nickelle point faible et quant on veut fixer quelque chose on doit creusé la peau intérieur pour fabriquer une pièces pour supporter la compression du serrage
par contre entre le balsa et l âme en mousse ! en aero on fabriquer des avions de tourisme très rapide pour un poids minimum et on les fabriquer en époxy et âme en mousse l avantage et qu en cas de choc il ce déforme mais ne casse pas contrairement aux polyester

samedi 16 août 2014 12:15
Missing
3
Eralco33

Bsrà tous,
Dans le chantier naval dans lequel je travaille, et qui sort environ 100 btx/an, si il y a traversée de coque ou de pont c'est zone monolithique plus renfort verre (sans balsa donc), traversant pour de l accastillage c'est insert monolithique (plaque fibre de verre d epaisseur variable.
Si ça peut éclairer quelques lanternes.
Bonne année.

mercredi 03 janvier 2018 19:20
Une-fleur-de-lotus
1
Lorenzo.

Je confirme. Le balsa reste un très bon matériau et ne créera pas d'ennuis si toutes les fixations sont associées à des inserts ou du monolithique.
Sur mon voilier de 1980, quelques pièces d'accastillage ont été fixées sans inserts. Heureusement, une seule pièce (poulie plat pont) s'est vu le théâtre d’infiltration. je m'en tire pas trop mal.
Entre nouvelles fixations et anciennes à revoir, cela m'a obligé à produire de très nombreux inserts époxy, ce qui représente beaucoup de taf si l'on veut le faire dans les règles de l'art.

jeudi 04 janvier 2018 09:57
Missing
Hériona-team

j ai fait la même sur Hériona2 zone mono ou tous est fixé car a l époque il était un peut nul a ce niveau la le pire ces les bateau contre moulé ou la misère est caché .

jeudi 04 janvier 2018 11:02
Missing
1
Eralco33

Ca dérive un peu si je peux dire, mais une bonne pratique est de faire un chanfrein apres le perçage pour laisser un lit de colle mastic et surtout de serrer l écrou et pas la vis du boulon.Ca évite pas mal de fuite

jeudi 04 janvier 2018 12:35
Missing
sidi brahim

le balsa se travaille très facilement c'est pour cela que c'est le choix de la grande série: coupe aisée, mise en place rapide.... Formes complexes sans difficultés (moules femelles)

En moulage sous vide son imprégnation est nettement meilleure.

Question performance: Airex, y'a pas photo.

jeudi 04 janvier 2018 13:03
M.f.stagegl%c3%a9nanscroisi%c3%a8re.2015_(88_sur_90)
babouch

Le balsa est un matériau performant. Il est sensible aux infiltrations d'eau, donc pour un bateau de propriétaire très soigneux, bon bricoleur et qui suit l'entretien de près, pas forcément un problème.
L'avantage de l'airex c'est surtout la tranquillité d'esprit en cas d'infiltration pas détectée rapidement.

jeudi 04 janvier 2018 20:04
P1010343
stcw

L'avantage de l'airex c'est surtout ... un panneau sans bout ni fil

jeudi 04 janvier 2018 20:18
M.f.stagegl%c3%a9nanscroisi%c3%a8re.2015_(88_sur_90)
babouch

https://www.boutique-resine-epoxy.fr/107-balsa-baltek
Même Sicomin en dit plein de bien alors qu'ils vendent également l'airex.

jeudi 04 janvier 2018 21:38
Missing
Gwel Mor

J'ai un Dufour 41' Classic de 20 ans avec pont en teck sur sandwich en balsa. Je le refais actuellement suite à de sérieuses infiltrations par les joints polyuréthane qui ont vieilli. J'aurais dû les refaire il y a longtemps. En démontant les premières lattes j'ai découverts qu'elles ont été collées et fixées par des vis dans l'angle de la feuillure et qui traversent la peau de 5 mm d'épaisseur et que l'eau passe par là, il y en a des centaines. Résultat: balza complètement imbibé. Je remets du basa mais pas de vis.

5 jours
20181025_153046
ARAFURA 40

pourquoi veux tu remettre du balsa ?? pose un Airex réticulé du C 70/75

5 jours
Wild_bill
cowboy bebop

le balsa se travaille rapidement:

coupe au couteau
se met e forme tout seul (système baltek sur filet)
adhère facilement

et ... coute moins cher!

Les coques et ponts de nombreux voiliers sont en sandwich balsa

Favoriser des zones de monolithique pour l'accastillage (ou inserts ctp/inox)

5 jours
20181025_153046
ARAFURA 40

Le balsa est plus lourd et absorbe beaucoup de résine ( comme l eau d ailleurs ) , l Airex c est léger , aussi a damier si besoin n absobe pas l eau , le balsa pour avoir fait le pont de mon 45 , plus jamais

5 jours
Wild_bill
cowboy bebop

Je parlais de l'interêt du balsa pour faire du bateau de série.
"
"Le balsa est plus lourd" .... ça dépend de la densité de ta mousse airex... (la C70 par ex se trouve de 40 à 250kg/m3 ... )
''le balsa absorbe l'eau" ... pas si ton sandwich n'est pas percé. On fait normalement des zones de monolithique ou avec inserts là ou l'on pose l'accastillage.

L'airex est un produit fantastique, le balsa à aussi de nombreux avantages.

Combien de chantiers de grande série utilisent le balsa et dont on n'entend jamais parler pour des problèmes d'humidité? L'immense majorité en fait ...

4 jours *** Message modifié par son auteur ***
Wp_20180302_09_34_05_pro
skipperTramex

Un fil, avec peu d'info et surtout une partie de ping-pong, bien dommage.

5 jours
Fritz_ze_cat
fritz the cat

le balsa en contourcoque se présente comme du nid d'abeille
il était utilisé par Wauquiez pour les ponts ,en cas d'infiltrations ,l'eau ne sort pas de l'hexagone, .
en construction pour les zones qui doivent recevoir de l'accastillage .
alain

5 jours
Fritz_ze_cat
fritz the cat

il manque une ligne
il faut faire des inserts en massif ou en metal
alain

5 jours
Favicon
kaahua

Faire les bonnes associations garantis le résultat.
Bois + polyester = mauvaise accroche et polyester pas étanche (eau vapeur eau)=> pourrissement balsa et autre inserts bois.
Bois + Epoxy = bonne accroche et epoxy étanche (eau et vapeur d'eau) => pas de pourrissement balsa et autre insert bois.
Combien se sont retrouvés avec leurs pont souple par délaminage de l'âme en balsa ou leurs inserts pourris sous un pont polyester? combien de varangues en bois massif enveloppés dans une strat de quille ne sont plus que l'ombre d'elle même?
Ceux qui on pris soin de garnir chaque passage par de l'epoxy puis de repercer n'ont pas eu de problèmes.
Un chantier(pro ou pas) que je vois enfermer du bois dans une strat polyester...

4 jours *** Message modifié par son auteur ***
Wild_bill
cowboy bebop

C'est loin d'être si simple.

Aucun soucis avec le sandwich balsa polyester si le travail est bien fait (zone de monolithique ou insert inox pour l'accastillage).

On fait des milliers de bateaux par an avec ce process et il ne me semble pas que cas de pots pourrit soient une fatalité... Loin de là.

Pour l'histoire du polyester pas étanche et de la vapeur d'eau.... Faut sortir du fantasme. Quand on dit polyester pas étanche ce sont de problème d'osmose dont on parle et pour autant l'eau ne traverse pas la coque, hein (il y a pourtant la pression hydrostatique).

L'adhérence dépend de nombreux critères (éssence de bois, humidité, enduction correcte de résine)...

Bref... Les préjugés ont la vie dure.

4 jours
Favicon
kaahua

Plus haut "eralco33 " "...si il y a traversée de coque ou de pont c'est zone monolithique plus renfort verre (sans balsa donc), traversant pour de l accastillage c'est insert monolithique (plaque fibre de verre d epaisseur variable..." comme il n'y a pas de bois enfermé, c'est un chantier à qui j'achète en confiance un bateau polyester je n'aurai pas de mauvaises surprises structurelles, l'osmose c'est autre chose.
Rôle sur une coque polyester du gelcoat? la réaction osmotique est due à quoi?
Qu'est ce qu'on attend avant de faire un traitement antiosmose? Pourquoi ce traitement est à base de résine époxy?
Pour ce qui est de l'adhérence :
Parce que la nature de la résine est "LE CRITERE PRINCIPAL", faire l'expérience de faire absorber sur un échantillon de bois la résine epoxy et simultanément sur un autre échantillon de même essence de bois la résine polyuréthane, puis en tirer ses conclusions. ou ...
se poser la question pourquoi on parle de construction "cp/epoxy" et pas de construction "cp/polyuréthane"? et qu'est ce qui permet à ces bateaux conçu et construit en "cp/epoxy" d'être plus léger et performants (jusqu'à 40% de gain de poids).

4 jours
Wild_bill
cowboy bebop

Kaahua, j'en ai fabriqué des coques et des ponts. Des dizaines. Sur moule femelle, sur manequin ... et des pièces en composite: polyester, vinylester, epoxy, verre, carbone, kevlar... Airex, balsa, en infusion, au contact, avec post cuisson...

Et j'ai un voilier léger en CP epoxy. ... autant te dire, j'aime bien ça, c'était mon métier

Bon aller je m'tire à la pêche.

4 jours *** Message modifié par son auteur ***
20181025_153046
ARAFURA 40

c est surtout moins cher le balsa ...

4 jours
Wp_20180302_09_34_05_pro
skipperTramex

Si quelqu'un est preneur, pour l'achat d'une plaque d'Airex c70-75, 211€ ht, a partager(cote Sicomin 2000x1000 environ), je suis souple sur l'épaisseur (tarif pour 35 mm).

4 jours
20181025_153046
ARAFURA 40

La résine Vinylester éllimine le probléme osmose , les bateaux en époxy sont rare car la résine est très cher et difficile a utiliser

4 jours
20181025_153046
ARAFURA 40

TU peux faire en vinylester le dessous et en iso le reste du bateau ...

3 jours
Img_6522
fesses d'ane

Qui parle d'osmose ? j'y suis en plein dedans mais bientôt la quille....mais comme j'en ai pas ! :p

3 jours
Img_2623
tamata

osmose sur Outremer????
Il a quel âge ton bateau ?

Séb

3 jours
Img_6522
fesses d'ane

20 ans tout juste ! pendant 2 ans à flot dont 8 mois au Guatemala; il n'a pas aimé l'eau douce, comme moi !

3 jours
20181025_153046
ARAFURA 40

Tu as remis quoi comme tissus de verre et résine ??

2 jours
Img_6522
fesses d'ane

imprégnation des coques à l'epoxy, puis qd ça poisse du bibiais 350g+ imprégnation epoxy puis quand poisse 2 couches d'enduit epoxy (pour rattraper la diff d'épaisseur), ensuite une fois enduit poncé, en une journée, à la suite 4 passes de BarrierCoat (base epoxy)+ 3 couches de Primer epoxy + 1ère couche d'antifouling... pour la dernière phase on étaient 4 pour être dans le timing

2 jours
20181025_153046
ARAFURA 40

bon et big boulot .... et vos projets de nav ??

2 jours
Img_6522
fesses d'ane

une saison dans les caraibes avant de passer Panama........

2 jours
Favicon
1
kaahua

J'ai fait quelques recherches rapides.
La résine vinylique est une résine de base epoxyde modifiée pour être utilisé comme les résines polyester.
Les points communs et différences sont :

Résine
Polyester => Polyester insaturé
Vinylester => Epoxydes (estérifié)
Epoxy => Epoxydes

Résine :
2 éléments (base + liaison):

base => Polyester (ester)
=>Vinylester (epoxydes)

liaison => ester (pour réagir au durcisseur)

Durcisseur ou réactif :
Polyester et Vinylester =>styrène
Epoxy => amine

Ce qui semble être confirmé par la mise en oeuvre identique du polyester et vinylester (je n'ai jamais utilisé la résine vinylester).
J'en déduis pour l'instant que ce n'est pas la base qui est en cause, mais le système durcisseur. Bien que la résine vinylester a une base époxyde, elle a une interface identique au polyester, le risque d'osmose(hydrolise) demeure.

(sources)
Dans le lien que j'ai donné plus haut en page 6
http://expertises-maritimes.net/uploads/2675-OSMOSE.pdf
"En présence d’eau, cette macromolécule de polyester dissocie la molécule d’eau en ions H3 O+ et OH- , et se dissocie elle-même, avec production d’alcool et d’acide.

(sources wikipedia)
Epoxydes : Monomère ou pré-polymères époxydes + agent de réticulation (...amine)

Polyester insaturés (UP) : Polyester insaturé + monomère vinylique (surtout le styrène)

Vinylester : Pré-polymère époxyde estérifié + monomères vinyliques (styrène)

2 jours
Wild_bill
cowboy bebop

vinylester/polyester utilisent les mêmes types de catalyseur et sont toutes deux tolérantes en température hygrométrie.

La vinylester a des capacité mécaniques légèrement supérieures à la polyester mais elle est surtout beaucoup plus "étanche".

C'est pour cela que dans certains chantiers on utilise une vinylester en couche dure (construction sur moule femelle) pour assurer la protection contre l'osmose.

Ne pas le faire est d'ailleurs une escroquerie sas nom....

1 jour

Répondre

Pour participer aux forums, vous devez être inscrit et identifié

Vous identifier | Créer un compte matelot

Retour forums