Tous les forums > La Taverne > dereglement climatique
P1010007
mayko

dereglement climatique

la meteo cette année me donne l'occasion de lancer ce fil, ce n'est pas un scoop mais il ne semble que c'est l'unique soucis de notre societé si on le considere au sens large : demographie ,energie, finance, croissance, lobbies, pollution, sur-peche, agriculture deraisonée, effet de serre
Le phenomene n'est pas d'aujourd'hui et se serait aggravé a partir des années 50, mais l'evolution est exponentielle

qui conteste le fait que dans quelques decenies notre espece disparaisse de la surface du globe, ou du moins que les merveilles de la vie soient definitivement eradiquées par l'activité humaine, avec alors une humanité coupée de sa planete vivant dans je ne sais quel sous milieu arificiel.

le sujet est qualifié de polémique par certains qui ne se sentent pas concerné. Qui au contraire est pret a faire l'amalgame avec les activité que je cite, et est a chaque instant motivé pour faire du prosélytisme ecolo
Qui n'est pas au courant
Vous remarquerez que suis cool , peu aggressif et ne designant personne

mercredi 31 octobre 2018 16:39

Liste des contributions

  • :pouce: Reve d'une vie mercredi 31 octobre 2018 14:07
  • :pouce: mayko mardi 30 octobre 2018 16:40
  • . Jatim 6 jours
  • . mayko 5 jours
Vlcsnap-2017-06-15-10h02m09s668
Le-relou-raleur

oui mais concrêtement qu'est ce que j'y peu avec mon bateau moi en tant que plaisancier ?? j'y ai déjà foutu des voiles peu guère faire plus...

mardi 30 octobre 2018 14:10
100_7015
JLB17

Je pense que personne ne conteste que le dérèglement climatique est en marche

Personnellement je pense que c'est foutu c'est pas une météorite qui va tout détruire mais le résultat sera le même en moins rapide

Après les espèces survivantes repartiront dans un cycle plus vertueux j'espère

Comment faire pour l'éviter, je vois pas et on à pas toutes les cartes en main

L'écologie punitive me fait rire ( ou pas ) si dans le pays d'à coté on produit l'électricité avec du charbon !

le solaire ... implique des terres rares dont l'extraction est une catastrophe et les batteries de stockage ont un recyclage ... difficile

je dis pas qu'il ne faut rien faire mais ça ne sert à rien de prendre une douche avant de rentrer dans la piscine si ton voisin est en train de pisser dedans

mardi 30 octobre 2018 14:19 *** Message modifié par son auteur ***
Ss26
Rêveur intégral

Pour rassurer les sceptique de l'energie renouvelable:
Costa Rica has just run on 100 percent renewable energy for 300 days
http://vt.co/sci-tech/innovation/costa-rica-just-run-100-percent-renewable-energy-300-days/

vendredi 02 novembre 2018 13:31
Missing
Fregoli

Faudrait être un peu honnête et relativiser le cas du Costa Rica:
Puissance électrique totale installée : 2 500 MW = 2 tranches nucléaires

Trains et bus Diesel

Sources renouvelables :
Hydroélectricité : 78 %
Eolien 10 %
Géothermique : 10 %
Solaire, biomasse : 2 %

4 millions d'habitants, pas d'hiver et des alizés...

Pas sûr que ça marche par chez nous vu notre potentiel hydro, le manque de volcans et les hivers froids...

vendredi 02 novembre 2018 16:31
P1010007
mayko

on pourrait peut etre commencer car pour l'instant le solaire eolien c'est +/- zero

vendredi 02 novembre 2018 17:04
Ss26
Rêveur intégral

Il est vrai que les pays qui s'en sortent le mieux en renouvelable font beaucoup d'hydroelectrique. (par exemple Suède, Portugal, Autriche qui ont du renouvelable a plus de 75%).

Il semblerait par contre que le prix des batteries est en train de chuter avec le prix de l'eolien et du Photovoltaïque ce qui rend les alternatives a l'hydro possible. Par exemple il y a une ville dans le Massachusetts qui est 25% renouvelable en photovolaïque:
https://www.businesswire.com/news/home/20180417006722/en/Community-Solar-Storage-Project-Massachusetts-Dedicated-Today
Apres ca ne resoud pas le probleme du recyclage des batteries mais une chose à la fois...

Sinon la France est déjà à plus de 20% de renouvelable ce qui n'est pas si mal.

Bon j'arrête là car je n'ai travaillé qu'une fois sur un projet dans le renouvelable donc pas expert mais il y a de l'espoir dans ce domaine. Il semble aussi que le Fracking qui recommençait en Angletterre à Blackpool il y a 1 mois va être arrété donc encore plus d'espoir.

vendredi 02 novembre 2018 17:17 *** Message modifié par son auteur ***
P1010007
mayko

les batteries c'est perimé, le seul systeme possible dans l'eat actuel est la "pile a hydrogene" ( hydrolyse de l'eau et stokage O2 et H2) le redement semble bon ainsi que la securité et la capacité
Areva avoit commencé une etude sur la question mais je crois que l'affaire est bloquée par les lobbies petrolier et nucleaire ( un comble)

samedi 03 novembre 2018 09:53
Missing
11
jdmuys

ce qu'on peut faire:

- voter
- se renseigner
- en parler autour de soi (ou écrire)
- donner l'exemple
- écrire à nos élus ou aller les voir dans leurs permanence
- acheter des ouvrages qui en parlent- donner un peu de nos revenus à des associations ad hoc
- adhérer à des associations
- militer
- se présenter aux élections

Certaines de ces choses sont difficiles, d'autres plutôt faciles. Certaines ressemblent à des gouttes d'eau dans la mer, et peut-être que c'est le cas, mais les petits ruisseaux font les grandes rivières...

mardi 30 octobre 2018 14:57
P1010007
mayko

voila c'est cela dont je parle

mardi 30 octobre 2018 15:26
Duduche_akbar
Duduche Braz

Et tu vas te présenter aux élections ? (dernier point de la liste, le premier étant de voter... pour qui ? )

mardi 30 octobre 2018 15:35
P1010007
mayko

desolé , il y a le savoir faire et le faire savoir : je suis de ceux qui peuvent gerer le premier point mais pas le deuxieme

mardi 30 octobre 2018 15:41
Essai_s8000_no_2_002
2
oceanix

quand j ' étais gosse déjà les adultes déclaraient lors d' épisodes climatiques sévères : " Y a pus de saison , c' est à cause de la bombe atomique ma pauv' dame ! "
mettre en cause l ' activité humaine , ça ne date pas d' aujourd'hui . Cependant pour le réchauffement climatique mais surtout pour la pollution , on peut sérieusement se poser des questions .

mardi 30 octobre 2018 15:09
Dsc01346
1
bigben

Je viens de voir sur le site de météo-france:

Aïguat fantastique sur le Roussillon le 17 octobre 1940

Du 16 au 20 octobre, un épisode pluvieux d’une intensité exceptionnelle touche les Pyrénées-Orientales, l’Aude et la Catalogne espagnole. Les pluies diluviennes, accompagnées d’orages parfois violents, atteignent leur paroxysme le 17 octobre avec 1000 mm en 24 heures à Saint-Laurent-de-Cerdans dans les Pyrénées-Orientales. Les inondations et coulées de boues dévastatrices qui en résultent provoquent des dégâts considérables. On dénombre cinquante morts en France et trois cents en Catalogne.

Le réchauffement climatique est une réalité indéniable.

Mais il me semble que les phénomènes exceptionnels ont toujours existé.
Quand à savoir s'ils sont plus nombreux qu'avant, on manque un peu de recul.

mardi 30 octobre 2018 15:10
Avatar
1
hi

Ils sont plus visibles, parce qu'ils touchent plus de monde, les zones urbanisées étant largement plus étendues qu'avant. Et qui dit zones urbanisées dit forcément impact environnemental, et plus particulièrement production de CO2. Tout est lié.

mardi 30 octobre 2018 15:25
Images_(large)_(2)
9
pierre 2 the minimalist

Moi ce qui m'inquiette c'est la disparition des especes vivantes ,moins 60 pour cent de vertebrés depuis 1970 ,mais j'ai quand meme un un petit espoir malgré le massacre inconsequent que font ces c........rd de chasseurs je vois de tant en temps un renard ou un blaireau autour de chez moi

mardi 30 octobre 2018 15:29
P1010007
mayko

@ pierre : je n'ai pas cité cet aspect dans ma petite liste mais c'est un des nombreux aspect, et a mon avis il faudrait dire 60% des especes connues, et peut etre >80% si on considerait la demographies des populations

mardi 30 octobre 2018 15:43
Img_7040
1
freychou

Pensez-vous - rassure-toi Pierre, je ne te vouvoie pas mais associe à ma question les semeurs d'étoiles - très SINCEREMENT que la pression de chasse puisse expliquer la disparition de 60% des vertébrés ?

mardi 30 octobre 2018 19:39 *** Message modifié par son auteur ***
Avatar
hi

Bien sûr que non. Pour l'essentiel c'est la disparition des espaces naturels due à la bétonisation et à la déforestation au profit de l'agriculture intensive.

mardi 30 octobre 2018 19:37
Images_(large)_(2)
1
pierre 2 the minimalist

Je vais te parler d'un cas : les grives ,il y a quelques annees ca mitraillait a tout va ,les chasseurs remplissaient leurs congels de grives maintenant c'est fini juste quelques coups de feu sporadiques ,il n,y a plus de grives ,qui c'est qui les a tuees,je ne pense pas que ce soit le rechauffement
Bien sur je parle a l'echelle de ma colline mais il suffit d'extrapoler a toute la france :c'est un massacre

mardi 30 octobre 2018 19:44 *** Message modifié par son auteur ***
Avatar
hi

Est-ce que tu es certain qu'il n'y a pas d'autres causes ? Parce que cette année, j'ai vu très peu d'hirondelles, et pourtant personne ne les chasse...

mardi 30 octobre 2018 19:44
Images_(large)_(2)
1
pierre 2 the minimalist

Si ,en afrique

mardi 30 octobre 2018 19:45
Images_(large)_(2)
2
pierre 2 the minimalist

Oui c'est vrai qu'il ny a plus d'insectes ,les moineaux aussi diparaissent et la c'est la fautes aux pesticides effectivement

mardi 30 octobre 2018 19:56
2016-02-15_1134
4
Yves (.)

Cet été, à plusieurs reprises j'ai dormi au coeur de la forêt.
En Normandie, en Bretagne, en Creuse, dans le Lot.

Ca faisait longtemps que ça ne m'était pas arrivé et ça a été un choc.
Silence quasi total au coeur des forêts à part les corbeaux, les pies et les pigeons.
Non seulement en journée mais c'est encore plus flagrant au petit matin quand le soleil se lève alors que c'est en général le moment de la journée le plus agité de ce point de vue.

Je me suis aussi beaucoup déplacé à travers ce pays magnifique et en 3 mois, à aucun moment, je n'ai éprouvé le besoin de dégager les cadavres d'insectes sur mon pare-brise.

Sans parler des grives chères à Pierre, ça fait des années que je n'ai pas vu un vol de perdreaux en rase campagne.
Par contre des faisans, il y en a et c'est ... "normal" :
on les élève comme des poulets pour les relâcher.

Les alouettes qui volent en stationnaire et piaillent au-dessus des chaumes après la moisson, il n'y en a plus du tout alors qu'il y a 30 ou 40 ans c'était un concert non-stop en tout point d'un champ de 15 ou 20ha.

Les grives musiciennes la nuit, il n'y en a plus.
Pas entendu une seule cet été.

De même, on voit des lapins mais plus de lièvres du tout.

Mais ce silence dans la forêt, c'est très impressionnant et limite angoissant.

mercredi 31 octobre 2018 12:03 *** Message modifié par son auteur ***
Clown
1
Sharkline

Un seul blaireau ? Moi j’en vois plein.....

5 jours
Duduche_akbar
1
Duduche Braz

ça c'est rasoir !

5 jours
Duduche_akbar
Duduche Braz

Mayko planet great again... ça c'est un slogan. Super.

Mais, malheureusement, la planète est finie... on ne peut pas l'agrandir !
On pourrait essayer de diminuer la taille des humains, ce serait relatif, mais vu l'égo de certains, c'est pas gagné.

mardi 30 octobre 2018 15:31
P1010007
mayko

@ big ben : justement je pense que l'on ne manque pas de recul : le livre tres simple et analytique de ce pauvre Al Gore qui date deja ( elections de 2000 je crois) nous dresse un portrait qui peut sembler incontestable , mais le principe de securité de l'industrie du feu a prevalu jusqu'a maintenant

le probleme n'est plus de se dire si c'est une realité ou pas ; il n'y pas a discuter pour savoir s'il est mieux de rouler en 4x4 ou en twingo, de bruler du charbon ou de la fusion nucleaire
les alternative ( solaires ou eolienne ) ne sont certainement pas la solution, mais les initiés serait sans doute un moyen de se mettre dans le bain.
De meme que pour le tri selectif l'essentiel aujourd'hui n'est pas de savoir que la ville de Marseille brule tout sans trier , mais que les marseillais soient motivés par le tri au niveau individuel
Comme en mecanique quantique ce sont les micro evenements qui decideront pour le macroscopique

pour ce qui est d'une ecologie punitive evidement c'est nul, car c'est une methode sans dicernement, regie par une loi forcement absolue et aveugle et technocratique=> peut etre vous doutez vous que ce n'est pas mon desir profond que d'etre gentil avec les affreux , mais c'est tout de meme plus productif d'etre politiquement raisonnable pour le long terme

Pour ce qui est de notre activité, je me rejouis d'un rire jaune en realisant que mon bateau indestructible est adapté a ce triste changement, je prefererais me dire que les utilisateurs de beneto ont aussi un avenir

mardi 30 octobre 2018 15:40
Missing
3
SMABAD

"Je pense que personne ne conteste que le dérèglement climatique est en marche"
Faux, beaucoup de climatologues le contestent...
"Le réchauffement climatique est une réalité indéniable."
Opinion ? Tu as des chiffres?
"ce pauvre Al Gore qui date deja ( elections de 2000 je crois) nous dresse un portrait qui peut sembler incontestable ,"
Charabia,en français ça donne quoi ?

mardi 30 octobre 2018 15:57
Avatar
10
hi

Ce qui serait intéressant, ce serait plutôt que les climato-sceptiques fournissent les données scientifiques contredisant la réalité du dérèglement climatique

mardi 30 octobre 2018 16:01
Essai_s8000_no_2_002
1
oceanix

Raisonnement faux : en droit français , c' est l ' accusateur qui doit apporter la preuve

mercredi 31 octobre 2018 17:10
2016-02-15_1134
2
Yves (.)

Au départ, c'était un fil pépère sur le dérèglement climatique.
Nous étions tranquillement installés dans le salon et ne demandions rien à personne.

Jusqu'à ce que, soudain, des climato-sceptiques sortis de nulle part, déguisés en sorcières, en monstres ou en vampires (effet Halloween ?) entrent sans frapper, s'interposent et accusent l'assistance paisible toute entière d'être des manipulateurs, des menteurs et des baltringues !

C'est donc bien à eux de nous expliquer leurs points de vue et de nous servir des arguments solides.

mercredi 31 octobre 2018 18:20
5
1
James

on est au tribunal?

mercredi 31 octobre 2018 19:10
P1010007
1
mayko

@smabad : c'est ta 5eme intervention ! et ton profil est vierge !!!!
pour ce qui est d'Al Gore c'est de la culture generale , il faut lire
Effectivement dans une demarche scientifique, un comportement , une methode, une theorie est fausse jusqu'a preuve du contraire => il y moulte preuves du role de l'humanité sur ce changement, et pas a ma connaissance de preuve que l'industrilisation ou l'activité humaine en general soit benefique

maintenant on peut renverser le principe, mais je crois qu'on en est pas a ce stade ici

mardi 30 octobre 2018 16:18 *** Message modifié par son auteur ***
Dsc_0144
1
Reve d'une vie

on en voit et on en lit des conneries mais là ; ca dépasse l'entendement: => SMABAD: sortez le clown

mercredi 31 octobre 2018 14:07
Missing
1
jdmuys

"beaucoup de climatologues le contestent"

archi faux. extrêmement peu de climatologies le contestent. Plus fort encore, extrêmement peu de climatologues contestent que la cause essentielle en est l'activité humaine.

Mais puisque tu avances cette [dés]information, je te laisse nous fournir des sources crédibles. Je ne retiens pas ma respiration.

mardi 30 octobre 2018 17:15
Mouette
Penn-Kalet

CLAUDE Allègre sors de ce corps !!!
Comment peut on produire de tels propos en 2018 ?
L’obscurantisme a encore de nombreux adeptes.

mercredi 31 octobre 2018 09:34
Dsc_0144
mercredi 31 octobre 2018 14:07
Mouette
2
Penn-Kalet

Claude Allègre sorts de ce corps !!!
discours hallucinant compte tenu des connaissances scientifiques.
La terre est plate, l'homme n'est jamais allé sur la lune (on ou aurait menti), et j'en passe...
Non l'obscurantisme n'est pas mort

mercredi 31 octobre 2018 12:15
Missing
3
jenessépatou

Je partage globalement l’avis de jdmuys plus haut. On peut effectivement faire certaines choses.
Le souci c’est que s’il n’y a que quelques pays sur la planète à adopter un comportement vertueux, ça ne suffira malheureusement pas à inverser la tendance actuelle.
Il faudrait pour ça une prise de conscience planétaire associée à un vrai changement de comportement et de mode de vie, mais je crains que ce ne soit pas demain la veille. Il suffit de voir le comportement des Brésiliens qui ont votés pour un abruti dont l’écologie est le dernier des soucis. Avec lui la forêt amazonienne est mal barrée !
Cela dit ce n’est pas pour autant qu’il ne faut rien faire, et au-delà du dérèglement climatique qui n’est qu’un aspect de la dégradation de notre environnement, je partage l’inquiétude de Pierre pour ce qui concerne la biodiversité, mais je crois que tout le monde s’en fout !
Une petite anecdote, j’ai vu il y quelques jours un magnifique papillon posé sur la coque de mon bateau (il est au sec actuellement) ; j’étais émerveillé, on en voit tellement peu…Mais la plupart des gens n’en ont rien à br….r….

mardi 30 octobre 2018 16:00
Arzach_avatar
misurarca

Nous aussi nous admirons les papillons...

Nous n'utilisons aucun poison (dits fitosanitaires ) dans notre grand jardin...
mais les agriculteurs, viticulteurs qui sont tout autour du village, si.
La solution ? Plus d'agriculture bio un peu partout, de la production locale qui ne vient pas de l'autre bout du monde, etc...

mercredi 31 octobre 2018 11:28
Images_(large)_(2)
1
pierre 2 the minimalist

Le solaire est la solution ,la marge de progres est encore grande ,l,eolien est deja gangrené par les lobbyes

mardi 30 octobre 2018 16:01
Missing
3
SMABAD

@hi
Les études sont publiées, peut être que les climato-crédules sont analphabètes (voire même analphabêtes)

mardi 30 octobre 2018 16:15 *** Message modifié par son auteur ***
Duduche_akbar
1
Duduche Braz

Hé bien cites tes sources...
Les comptes-rendus du GIEC ne font peut-être pas l'unanimité, mais ils sont quand même reconnus par une très grande majorité de participants.

mardi 30 octobre 2018 16:18
5653
3
Polmar

Mais cofondre les degrés Celsius avec les Farenheit est une tromperie (volontaire?)
Mais changer les couleurs des échelles sur les cartes de température est une tromperie (volontaire?).
Mais extrapoler les températures d'avant les suivis généralisés de la météo à partir des données actuelles avec des logiciels est une tromperie (volontaire?)
Mais placer le capteur de CO2 à proximité d'un volcan en activité à Hawaï est une tromperie (volontaire?)
....
Bref suffisamment d'"erreurs" pour jeter le discrédit sur l'ensemble de l'étude!

mercredi 31 octobre 2018 07:46
Missing
jenessépatou

Même en supposant qu'il y ait une exagération pour ce qui concerne le dérèglement climatique, serait-ce que pour toi tout est pour le mieux dans le meilleur des mondes, et que la main de l'homme n'est pour rien dans la destruction de notre environnement?

mardi 30 octobre 2018 16:19
Avatar
1
hi

@smabad : évidemment, si l'insulte constitue ton argument scientifique, je vais vite avouer mon incapacité à te suivre...

mardi 30 octobre 2018 17:04
5
James

il parle de lui même en fait tellement il rame

mercredi 31 octobre 2018 19:14
Missing
Pilou 69

Alerte au troll !

mardi 30 octobre 2018 17:26
Mouette
Penn-Kalet

Mets nous les liens de tes fameuses études SVP.
Tu faits parti d'un lobby particulier pour tenir de tels propos ?

mercredi 31 octobre 2018 12:17
5
James

les deux mon capitaine

mercredi 31 octobre 2018 19:13
P1010007
mayko

j'ai peur que mon sujet tourne mal rapidement , c'est pas grave. je voulais juste secouer un peu le cocotier pour que les resignés le soient moins
De plus je crains que l'on ai deja un troll lobbiiste , mais sans preuve une theorie reste fausse

mardi 30 octobre 2018 16:14 *** Message modifié par son auteur ***
P1060407
Thomas_75

Faut relativiser... La planète a déjà connu plusieurs extinction de masse, plusieurs refroidissement, plusieurs réchauffement....
La planète n'a pas besoin de nous pour changer de face.

Faut savoir qu'une tempête solaire ou qu'une super nova qui péterait a 10 années lumière aurai raison de l'ensemble de l'humanité.... Il me semble du coup un peu curieux de se demander si l'été prochain sera pourri et nous permettra pas de passer nos 4 semaines en voilier.

Bien sûr on peut faire attention a notre impact sur l'environnement. Mais j'ai surtout l'impression qu'aucun citoyen n'est capable de renoncer a son petit week end en bateau a 400km de chez lui, a son Iphone, a son détecteur AIS, a son panneau solaire ou a son moteur d'annexe électrique.

Du coup n'ayant plus trop d espoir, l'initiative viendra par le haut et donc par de nouvelles restriction de nos libertés.
On est déjà pas prêt a accepter l'augmentation des prix du carburant alors la suite risque d’être difficile.

mardi 30 octobre 2018 16:19
Missing
2
jenessépatou

mayko, c'est dommage que tu ait titré ton fil "dérèglement climatique" qui je le répète n'est qu'une composante (importante) des problèmes environnementaux. En effet nous n'avons pas fait que dérégler le climat, nous avons salopé la planète!

mardi 30 octobre 2018 16:23
Duduche_akbar
Duduche Braz

Oui, il nous faudrait une planète plus grande... (et une petite à côté pour y foutre nos déchets radioactifs)...

mardi 30 octobre 2018 16:26
P1010007
4
mayko

tu sais on peut faire au cas par cas sans renoncer pour autant a certains impacts : tou stoppé est irrealistes, mais rouler a 90 sur l'autoroute ca consomme 5l avec un bagnole normale, alosr que ca consomme 15 a 20 avec un gros 4X4 a 150 ( asbtraction faite des panneaux)
de meme recyclé le plastoc le verre, c'est ultra simple et peut etre rentable, se chauffer a 18 -19 au lieu de 20 22 c'est simple et economique aussi, apres il y a plus complique ': le tantale , l'arsenic et les terres rares, le peintures mais , il faut un debut reel
prendre des douche de 3mn et pas de 30, manger moins de viande, ne pas faire de "biocarburant pour avoir bonne conscience, arracher les mauvaises herbes du jardin a la main et pas au glyphosate...la liste est sans fin

mardi 30 octobre 2018 16:28 *** Message modifié par son auteur ***
Hisse_oh
7
Quistinic

Faut pas confondre deux aspects du problème. D'une part, les changements climatiques. D'autre part, les effets de l'activité humaine.
Les changements climatiques, ou ce que l'on pourrait appeler les "ondulations du climat" sont une constante:
Optimum climatique médiéval du Xe siècle à fin du XIV, les températures étaient plus élevées qu'actuellement. cela a permis le développement des cultures, la croissance de la population etc...
A partir du XV siècle on rentre dans ce que l'on appelle le "petit âge de glace" qui dure jusqu'à la fin du XIX.
Il semble que depuis le début de XXe on est rentré dans un nouveau cycle de réchauffement.
A l'intérieur des grands cycles "âge glacière" puis cycle de réchauffement dans lequel nous sommes, il y a des "contre cycles" ou des ondulations dans un sens ou dans l'autre. Mais à long-terme on va vers un nouvel âge de glace.
Le climat est un équilibre plus ou moins instable, dans un système ouvert. En écologie on parlerai de "climax"
Dans ce cadre, les activités humaines ont un impact plus ou moins fort. Par exemple, les versants des montagnes qu'il y a quelques décennies étaient ouverts et soumis à la pression du pastoralisme et des cultures, sont aujourd'hui recouverts de forêts. est-ce un bien, un mal...? De la même manière des espèces animales qui avaient disparu s'installent (exemple du loup)
Il est incontestable que les sociétés actuelles, davantage concentrées sur les littoraux et les bassins hydrologiques, présentent des facteurs de fragilité face à des phénomènes météorologiques exacerbés.
Je parle pour l'essentiel de l'hémisphère nord développé. Les situations peuvent varier d'une contrée à l'autre, quoique la concentration littorale est une tendance mondiale.
Toute la question est de savoir si les activités humaines (CO2 etc) sont un facteur d’accélération du changement climatique, le rendant plus violent.

mardi 30 octobre 2018 16:27
Missing
jdmuys

"Toute la question est de savoir si les activités humaines (CO2 etc) sont un facteur d’accélération du changement climatique, le rendant plus violent."

C'est en effet la question. Et les climatologues y répondent "oui", modulo une marge d'incertitude de plus en plus négligeable

mardi 30 octobre 2018 17:18
Hisse_oh
4
Quistinic

Oh mais je ne doute pas du changement climatique ni de l'impact anthropique sur le climat.
Je suis, par exemple, convaincu que l'agriculture industrielle (mais pas que) a un impact.
Par contre, dubitatif sur le mesures d'impact, les modèles sont extrêmement complexes et on peut douter que l'on comprenne toutes les interactions...

Par ailleurs, je me demande parfois si le climat n'est pas un excellent argument pour accompagner l'évolution (changement de cycle) du mode de production dominant

mardi 30 octobre 2018 17:43
Missing
primos

Que nous vivions une période d'instabilité c'est certain, que cette instabilité provienne essentiellement de l'activité humaine c'est moins sûr. Mais toutes les données qui ne vont pas dans le sens des réchauffistes anthropiques et de ceux qui surfent sur la croissance "verte " sont inaudibles comme l'étaient autrefois les discours des "libres penseurs" dans une société hautement christianisée.

mardi 30 octobre 2018 18:42
Missing
1
jdmuys

"Mais toutes les données qui ne vont pas dans le sens des réchauffistes anthropiques [...] sont inaudibles"

parce qu'il n'y en a pas. celles qui sont détournées pour le prétendre l'ont toujours été (jusqu'à présent) à cause d'une apparence trompeuse (ex: effet El Niño), ou par le biais du "cherry picking" statistique.

Et ton usage du terme "réchauffistes anthropiques" est un signe clair de ta mauvaise foi.

mardi 30 octobre 2018 19:05
Missing
3
primos

Mais pas du tout, beaucoup ne contestent pas le réchauffement mais l'imputent pour l'essentiel à des causes cosmiques, ce qui ne veut pas dire qu'ils contestent les effets délétères de l'activité humaine.C'est pourquoi pour faire le distinguo, je parle des "réchauffistes anthropiques" qui en mettant par trop l'accent sur des causes secondaires risquent de nous entrainer vers de mauvaises solutions pour parer aux conséquences indéniables des changements climatiques actuels ( l'éolien par exemple )
Les défilés récents montrent assez que nous nous rapprochons parfois des danses rituelles des faiseurs de pluie des tribus archaïques et de la pensée magique.

mardi 30 octobre 2018 19:29
Missing
jdmuys

"beaucoup [de climatologues] ne contestent pas le réchauffement mais l'imputent pour l'essentiel à des causes cosmiques"

C'est risible. et faux. sauf à donner des sources à l'appui pour corroborer cette affirmation outrancière.

mardi 30 octobre 2018 20:36
P1010007
mayko

@quistinic :"Par ailleurs, je me demande parfois si le climat n'est pas un excellent argument pour accompagner l'évolution (changement de cycle) du mode de production dominant" :::tres bonne remarque

mercredi 31 octobre 2018 11:13
Missing
1
vicenza

Augmenter le taux de natalité?

mardi 30 octobre 2018 16:29
Missing
SMABAD

"Les comptes-rendus du GIEC ne font peut-être pas l'unanimité, mais ils sont quand même reconnus par une très grande majorité de participants."
Quelle majorité ? Celle qui pensait que la terre était plate ?

mardi 30 octobre 2018 16:38
Missing
jenessépatou

Tu pourrais peut-être développer un peu plus...

mardi 30 octobre 2018 16:45 *** Message modifié par son auteur ***
Missing
1
jdmuys

Majorité immense des climatologues. (on attend toujours tes sources contradictoires)

mardi 30 octobre 2018 17:19
P1010007
mardi 30 octobre 2018 16:40
P1010007
1
mayko

notre lobbiiste pense donc que le progres est dans l'augmentation exponentielle de l'activité et de la demographie, c'est a dire que le statu quo est LE meilleur comportement possible...je crois que notre ami devrait revoir ses cours de thermodynamique , ceci dit meme si c'est du charabia = > comme l'astrophysique etait du charabia au moyen age

vous fatiguez pas avec smabad , il travaille avec des mots clé : al gore , giec , dereglement climatique pollution etc.... faite des phrases plus complexes sans mots clés apparents

mardi 30 octobre 2018 16:50 *** Message modifié par son auteur ***
Missing
Gradlon

Le point de vue de Quistinic est intéressant et moins clivant que ce à quoi ce sujet expose.

mardi 30 octobre 2018 17:21
P1010007
mayko

smabad a quitté le travail a 17h
ou alors c'est un automate qui a ete deconnecté

mardi 30 octobre 2018 17:34 *** Message modifié par son auteur ***
Missing
1
Francois 260

Je suis aussi extrêmement pessimiste à voir le temps que les sociétés mettent à faire un tout petit pas alors que l'évolution de la planète est un mouvement continue doté d'une inertie colossale. Les politiques ne bougent que s'ils sentent une évolution récupérable electoralement et le seul petit espoir réside dans ces manifestations plus ou moins spontanées et très diverses que l'on voit éclore ici où là. Mais la démocratie n'est hélas pas compatible avec l'urgence.

mardi 30 octobre 2018 17:33
P1010007
mayko

ha te revoila l'automate

mardi 30 octobre 2018 17:35
Maido_2
5
Domde

Selon plusieurs études scientifiques récentes menées par des économistes dont des prix Nobel, 95 à 100% des experts spécialisés dans la climatologie au plan mondial confirment l'influence de l'homme dans le réchauffement climatique par émission de gaz à effet de serre à grande échelle. Pour la quasi totalité du monde scientifique le débat est de plus en plus tranché.
Une toute petite minorité continue à avancer des arguments climato sceptiques battus en brèche par des contres études qui infirment leurs opinions et leurs explications. Pourquoi, malgré de fortes preuves scientifiques, y a t il ce courant scientifique minoritaire qui continue à "délirer" un peu comme ces spécialistes de la santé qui s'évertuait à prouver l’innocuité de la cigarette, grassement payés par les cigarettiers.

En fait La psychologie a un concept pour cette réalité : l’épistémologie tribale. Concept défini comme suit : l’information que reçoit une personne n’est pas évaluée en fonction de la compréhension du monde qu’a cette personne ou des données probantes dont elle dispose, mais en fonction de l’adéquation entre cette information et les valeurs de sa « tribu » et surtout, des chefs de sa « tribu ». Tout ce qui dérange sa conception idéologique et ses valeurs ne peut être que faux. D'ou les mouvements créationnistes et autres balivernes.
A cela il faut rajouter certains grands groupes industriels qui voient à courte vue dans la mise en évidence du réchauffement climatique par l'homme une contestation de leur propre finalité économique.

mardi 30 octobre 2018 17:44 *** Message modifié par son auteur ***
Hisse_oh
Quistinic

Remarque qu'actuellement, si tu veux avoir des budgets, des labos et toussa, du succès dans les congrès, vaux mieux être dans la pensée dominante De là à penser que c'est la bourse qui détermine les résultats scientifiques, je n'irais pas jusque là.... L'effet tribal joue partout surtout dans l'effet d'unanimité.
ceci dit, je suis convaincu du changement climatique et de l'effet anthropique.

mardi 30 octobre 2018 17:54
Missing
1
jdmuys

Ca ne tient pas l'analyse:
1- Pour être riche, on peut tout faire sauf être scientifique
2- Pour être célèbre, il ne faut surtout pas être dans la pensée dominante. Les scientifiques dont l'histoire retient le nom, ce sont ceux qui on bousculé la pensée dominante. Dans le contexte, le climatologue qui arrivera à invalider le consensus actuel sur l'origine anthropologique de l'accélération des changements climatiques (c'est à dire lui trouver une cause naturelle), sera bon pour un prix Nobel!

mardi 30 octobre 2018 17:59
Hisse_oh
Quistinic

Oui, mais pour avoir des financements vaux mieux être dans le sens du courant, et aujourd'hui le courant porteur c'est le "changement climatique"
Ceci dit, ma remarque voulait surtout nuancer les annonces d'unanimité, genre 95 % sont d'accord...

mardi 30 octobre 2018 18:08
Vlcsnap-2017-06-15-10h02m09s668
1
Le-relou-raleur

smabad doit avoir le sticker "trump" sur le coffre de sa voiture

mardi 30 octobre 2018 17:45
Essai_s8000_no_2_002
1
oceanix

je ne sais pas si l ' homme est la cause du changement climatique , par contre , je sais qu 'il est un sacré pollueur: voir le 6 eme continent ,les dosages de polluants et de particules fines , sans oublier les pesticides qui nous font crever
https://www.atmosud.org/monair/commune/13055

mardi 30 octobre 2018 18:06
Avatarcco1
entre-cotes

Une chose est flagrante et indéniable. Pour ceux qui ont pris leur voiture il y a plus de 15 ans, quand on roulait pendant deux heures, on avait le par brise et la calandre avant tartinés d'insectes.
On peut désormais faire Brest Marseille avec l'avant de la voiture propre.
Donc oui, l'impact de l'homme est catastrophique.
Quant aux climatoseptiques qui nient le réchauffement parce qu'il a fait froid deux jours devant chez eux en hiver, ils confondent plus ou moins volontairement température globale et locale, météo et climat.

mardi 30 octobre 2018 18:20
P1010007
mayko

non c'est qu'il sont nuls en meteo: mauvais temps = froid = air chaud; beau temps = chaud = air froid ; ca c'est la meteo de base
bien sur pour un individu non initié ca a l'air cretin

mardi 30 octobre 2018 18:25 *** Message modifié par son auteur ***
Pavillon-i
5
pator

On peut toujours rêver que le problème climatique n'est pas d'origine humaine. En fermant bien les yeux, on ne voit pas non plus le plastique dans les océans, ni la disparition du corail. Le thon au mercure, connais pas, le sanglier au plomb, connais pas. C'est assez facile de ne pas voir les champs orange dans les campagnes à certaines périodes de l'année, et en fait, orange c'est joli. Avec de la méthode, on ignore aisément le déclin de l'apiculture et des insectes sur le pare-brise. Encore un peu d'entrainement et notre sagacité trouve d'excellentes explications alternatives aux 8700 espèces menacées, à la remontée des espèces vers le nord, ou à la baisse de la fertilité. Tout cela n'a rien à voir avec l'activité humaine. Pensez donc.

Ne disons pas de gros mots et oublions tout de suite les guerres et les flux migratoires, ça n'a rien à voir non plus avec la surconsommation des uns et la famine des autres, et de toute façon c'est comme ça depuis que le monde est monde, pas vrai ? Les épisodes climatiques extrêmes, vous savez ce que c'est, on fait dire ce qu'on veut aux statistiques. Quant aux enfants qui naissent sans bras, mais il y en a toujours eu, mon cher monsieur.

Tout cela est parfaitement naturel et l'humain n'a rien à voir là-dedans, ceux qui soutiennent le contraire sont de fieffés idéologues.

mardi 30 octobre 2018 18:28
Hisse_oh
8
Quistinic

Les variations climatiques "naturelles" sont un fait, pas une opinion. Pour les deux cycles plus récentes "optimum médiéval" et "petit âge de glace" d'une durée d'environ 4 siècles chacun.
http://www.culture.gouv.fr/Actualites/E.-Le-Roy-Ladurie-Il-y-a-une-histoire-du-climat-avant-et-apres-le-rechauffement-climatique
http://documents.irevues.inist.fr/bitstream/handle/2042/47248/meteo_2012_76_57.pdf

Une fois ceci posé. Que la période industrielle ait entraîne des dégradations écologiques (voir des désastres) c'est une évidence. Note que les dégradations écologiques ne sont pas une "spécialité" industrielle. Paradoxalement, ou pas, le monde industriel nous a sauvé des famines, du moins dans les pays développés; ailleurs ils sont encore soumis aux aléas de la nature. L'histoire de l'humanité est une histoire de "lutte contre la nature" , de "dénaturalization" si l'on veut; c'est cette même lutte qui nous permet le loisir et d’échapper au "bagne de la charrue"... Tous les effets que tu cites, plastiques etc, sont certains et indiscutables. Mais, autres fois on mourrait de faim et de maladies, par dizaines de milliers. Là on risque de mourir "d'abondance", la différence c'est qu'avant on n'y pouvait pas grand chose

Je crois qu'il y a un accord global sur la prise de conscience de la "finitude" de la planète et des ressources. Un accord, plus ou moins global, sur le fait que le paradigme industriel (économie carbonée, etc) qui a pris son essor au 19e est arrivé en fin de course. Même s'il y a des mouvements contradictoires et des résistances en fonction d’intérêts particuliers (pays possédant des ressources fossiles, pays producteurs basés sur le transport longue distance de produits bas coût par exemple)

Dans tout ce foutoir, tout n'est pas en relation avec le changement climatique, dont j'insiste sur la probable / certaine origine naturelle (variation cyclique) Mais cette origine, ne nie pas l'impact anthropique (accélération, gradation) pas plus que la nécessité d'adaptation (habitats, cultures, mode de production etc)

Faut pas désespérer, on va trouver des façons de ramasser les plastocs en mer et même d'en faire un usage économique, tout comme on va être capables de diminuer les émissions de CO2. Tout ce qui touche à l'industriel, c'est relativement "facile" (modes de transport, etc)
Le gros défi c'est l'agriculture, gros producteur de méthane etc, gros consommateur d'eau d'irrigation (2/3 de l'eau consommée?) déforestation en zone tropicale etc. Faut réussir une agriculture "raisonnée" qui nous garantisse le flux alimentaire et ça c'est loin d'être simple.
Tout comme il ne sera pas simple d'agir sur le dégagement de méthane du permafrost, et là l'effet est de masse...

mercredi 31 octobre 2018 07:34
Missing
2
jdmuys

"Les variations climatiques "naturelles" sont un fait, pas une opinion."

C'est exact, mais incomplet et même trompeur si on s'arrête là. Car ces variations naturelles sont négligeables dans ce qui est en train de se passer.

Pour une perspective, voir l'inévitable https://xkcd.com/1732/

mercredi 31 octobre 2018 08:15
Hisse_oh
4
Quistinic

Encore une fois, je ne nie pas l'effet anthropique
Lors de l'optimum la variation atteint + 0,2 /0,3
Lors du petit âge de glace la variation atteint : - 0,8 / -1
En 2004 / 2010 on est dans une variation de + 0,4
On est dans les mêmes ordre d'écart.
Il semble que la courbe est plus rapide, sans doute effet anthropique. Ceci dit, une corrélation n'est pas une causalité...

Quand aux modèles prospectifs, je ne nie pas la qualité à facteurs constants. Mais, d'une part les phénomènes majeurs, que l'on connait pas si bien que ça, variations courants océaniques (Niño /Niña, Gulf Stream, Gyre océanique, courant circumpolaire) courants d'altitude (jets streams) etc peuvent altérer les facteurs des modèles. Ce sont des hypothèses scientifiques, comme telles discutables. Si non on est dans la théologie et le dogme...

A part ça, le modèle que tu as exposé ne fait que confirmer qu'après la grande glaciation nous sommes dans une période de réchauffement, avec ses contre cycles, et que probablement, à terme, il y aura une nouvelle glaciation.
C'est un peu manipulateur, puisque il met sur le même plan (courbe) le constat, l'observé, avec l'hypothèse d'extrapolation

mercredi 31 octobre 2018 09:44
Missing
Pilou 69

L'optimum médiéval n'existe pas au niveau mondial ...
https://www.youtube.com/watch?v=GMoqkWjSGvw

mercredi 31 octobre 2018 10:39
Hisse_oh
1
Quistinic

Je ne serais pas si affirmatif. Il y a des études qui concluent dans les deux sens. Le phénomène a d'abord été étudié en Europe et le nombre d'études est beaucoup plus élevé que dans d'autres contrées, ce qu fausse la perspective.
Ailleurs, on constate des variations du même type, parfois non synchrones, parfois synchrones.
Puis les effets peuvent varier, sur même période, d'une région à l'autre. Une sécheresse au Nord peut se traduire par des pluies plus abondantes au Sud. tout comme aujourd'hui l’élévation de la température au pôle (N) semble plus importante que chez nous. Cette variation au pole est inégale : ~ + 2 ° en hiver (il fait - 38 au lieu de - 40) et + 0,9 en été. En Antarctique les choses sont beaucoup moins claires, s'il y a un léger réchauffement à l'Ouest, le reste du continent ne semble pas touché.

mercredi 31 octobre 2018 11:05
Mouette
2
Penn-Kalet

Tu es affilié à quel lobby pour tenir ce genre de propos ?
Les cycles naturels se font sur des périodes de temps bien plus longues que celles que tu considère. le taux de C02 a atteint un niveau quasi jamais atteint sur terre depuis que la vie existe. Ce taux va continuer de monter inexorablement. Le CO2 génère un effet de serre qui n'est pas prêt de s'arrêter.
Je ne sais pas où tu as eu tes sources et quelles sont les dates prises en référence mais on peut tout dire quand on reste flou.
Il est clair que les pays du sud vont connaitre des sècheresses encore plus sévères, les océans vont monter,...

mercredi 31 octobre 2018 13:47
Hisse_oh
2
Quistinic

Pas de procès d'intention...

Les cycles dits "optimum médiéval" et "petit âge de glace" sont parfaitement identifiés et connus. La question reste ouverte sur leur existence hors d'Europe. Si non, avec quelques années de géographie universitaire derrière moi, je pense avoir quelques lumières sur les cycles climatiques. Et j'affirme que le climat est cyclique, avec des contre cycles et des petits cycles au sein des contre cycles.
Quand à la teneur actuelle en CO2 personne ne conteste l’existence ni l'origine humaine. Quand à savoir si c'est un niveau "quasiment jamais atteint" le "quasiment" est savoureux. Mais, quoi qu'il en soit, faute de recueils aux époques antérieures, on est obligés de s'en tenir aux données de la paléoclimatologie, qui démontre l'existence des cycles dont tu sembles douter.
Au Carbonifère la teneur était inférieure à l'actuelle puis elle augmente jusqu'au Crétacé (+5 fois vs aujourd'hui) puis elle diminue. On estime qu'au débuts de la terre le tx était 100 000 fois supérieur à l'actuel. je passe sur les épisodes cataclysmiques genre super volcans (quoique les explosions nuk en atmosphère ça ne doit pas être gratuit)
Quoiqu'il en soit un peu de science
http://planet-terre.ens-lyon.fr/article/co2-atm-temp.xml

Et encore une fois : le changement climatique est certain et l'effet anthropique avéré. Que puis dire de plus?
La question est d'ailleurs assez simple, en additionnant la Chine, les USA, L'Inde, les Russes, le Japon, on ne doit pas être loin des 70 % d'émissions de CO2 , faut tout le reste du monde, dont l'Europe occidentale pour atteindre les 30 % restants. Ca donne les cibles à viser pour les militants

mercredi 31 octobre 2018 15:12
Mouette
Penn-Kalet

Dans ton exposé tu prends 6 ans de recule pour montrer un réchauffement de +0.4° !!!

N'y a t'il pas un problème dans ton argumentation ????

mercredi 31 octobre 2018 13:33
Hisse_oh
Quistinic

C'est surtout qu'un peu de recul c'est bon pour la démarche scientifique
Si non en juin 2017 +0,69° ce qui es moins que le même mois en 1998 +0,78°.
Si tu lis les textes sur le climat, tu noteras qu'en plus des grands contre cycles pluriséculaires, il peut y avoir des contre cycles pluriannuels (dans un sens ou dans l'autre) tout comme il y a des crues décennales, centennales . Les cycles c'est le propre de la vie sur terre; ce n'est pas certain que le nez dans le guidon permette de percevoir les tendances

mercredi 31 octobre 2018 14:00
Mouette
Penn-Kalet

Je pense que tu es prêt pour le prochain Nobel !!

Un exemple donné par un scientifique pour faciliter la compréhension de l'évolution des températures : un personne promène son chien sur la plage. On suit la position du chien qui va et qui vient autour de son maitre. Son maitre suit une direction donnée. Le chien suivra en moyenne cette direction tout en oscillant autour. Les températures c'est pareil : il faut regarder cela sur une période suffisamment longue sinon tu ne prends en compte qe les oscillations erratique du climat. C'est ce qe tu viens de faire dans ton comparatif de température dot on ne sait ni d'où il vient ni quel est la référence….
Tu ne dois pas prendre les pics mais la tendance.

Si tu remonte aux cyanobactéries effectivement le taux de CO2 était plus élevé mais si tu fais l'étude depuis la présence de l'homme le résultat est différent !!

Il n'y a jamais eu une augmentation aussi brutale du CO2 or le CO2 contribue à l'effet de serre. L'augmentation des températures entraine une augmentation du CO2 (dégèle du permafrost,...).

Maintenant si tu me dit que le phénomène ne s'emballe pas et que tout est normal très bien

mercredi 31 octobre 2018 17:14
Hisse_oh
6
Quistinic

J'ai pris un exemple "à la con" par ce que pour l'essentiel la discussion m'amuse. Une sorte de 'tertulia" à l'espagnole ou "affrontement rhétorique "

Si non, tu trompes de cible : je suis persuadé du changement climatique et de l'effet anthropique; ça doit faire 6 fois que je l'écris. Ce n'est pas par ce que je n'argumente pas comme un "ayatollah" ou un "militant fanatique" que j'en suis moins convaincu.
Tout comme je suis convaincu que nous sommes dans un cycle chaud post "petit âge" et que l'effet anthropique accélère le gradient. Tu veux imputer 100 % du changement climatique à l'activité humaine, si ça te fait plaisir...
Par ailleurs, je me questionne sur "l'unanimité", les 95 % d'accord ça me fait le même effet que les "votes démocratiques" à 95 % en faveur du "sauveur suprême" . Tout comme je m'interroge sur la dimension "politico-économique" du changement climatique (son instrumentalisation) dans l'affrontement entre puissances. L'économie verte me fait parfois l'impression d'une manière de reprendre les choses en main par 'l'occident" ; une manière de rétablir le rapport de forces.
Ceci dit, nos aimables échanges ne vont rien changer à l'affaire, quand bien même ils seraient en mesure de peser sur les décideurs nationaux. Les principaux pollueurs de la planète, Chine et USA en tête s'en foutant royalement de l'avis des amateurs de marine à voile et autres engin nautiques de h&h

mercredi 31 octobre 2018 18:14
Arzach_avatar
2
misurarca

"Faut réussir une agriculture "raisonnée" qui nous garantisse le flux alimentaire et ça c'est loin d'être simple."

C'est simple; ne plus gaspiller et jeter, faire des circuits courts, faire moins d'agro carburants et d'élevages, cesser de bétonner et laisser les espaces agricoles préservés etc...

On ouvre constamment de nouveaux centres commerciaux inutiles, des zones dite commerciales etc... sur des zones agricoles !
Et à coté, parfois à quelques km, des zones commerciales, des usines, de bureaux sont abandonnées et le restent pendant 20 ans !!!

mercredi 31 octobre 2018 11:42
Hisse_oh
1
Quistinic

Je pense que c'est beaucoup moins simple que tu ne l'imagines.
Les paysans, pour l'essentiel, sont des entreprises familiales et endettés, dont le remboursement du crédit dépend de la productivité de l'exploitation. Tant que ça ce n'est pas résolu (et c'est beaucoup de milliards) difficile de réorienter la production.
Dans le même sens, la filière agroalimentaire ça doit être ~ 450 000 emplois. La reconversion d'une (grande?) partie, c'est loin d'être une sinécure.
Idem pour toute la distribution / transport.
Note que ce qui nous a sorti des famines régionales de l'ancien régime, c'est la fin des barrières douanières et le développement des transports (du coup on ne dépendait plus uniquement du bassin agricole proche) Pour ce faire il fallait produire des surplus, capables de compenser les pertes ailleurs.
Donc proximité oui, mais le système est forcement plus complexe. sans compter que j'aime bien manger des oranges même si ce n'est pas une production locale...

A part ça : je n'ai pas de voiture, je vis en appart, ce qui évite le mitage pavillonnaire de l'espace et facilite l'organisation des transports en commun. Je me déplace en train ou en bus et loue une voiture au besoin J'achète pas mal de choses dans un petit supermarché de producteurs locaux (c'est pratique c'est juste en bas de chez moi ) Je mange peu de viande. Et c'est déjà pas mal pour la planète

mercredi 31 octobre 2018 13:44
Mouette
Penn-Kalet

C'est un peu la salade niçoise ton explication…
Le système (modèle) des exploitations agricoles ne marche pas comme tu nous l'explique (agriculteurs endettés et donc liés à l'industrie agroalimentaire). plus ca va plus ils s'enterrent et ne parviennent pas a recouvrer leurs dettes. Comment peut on continuer a subventionne des exploitations agricoles déficitaires et qui ne pourront pas s'en sortir (mis à part qq uns dans la Beauce par ex).

Certains pionniers (si j'ose dire ) se lancent dans le bio et ca marche. MAIS il faut change de logiciel….

Le modèle actuel est basé sur les années 60 quand il fallait nourrir la France. Mais nous ne sommes plus dans cette situation et la politique agricole n'a pas changée depuis.

mercredi 31 octobre 2018 17:29
Hisse_oh
Quistinic

faudrait savoir, s'il n'arrivent pas à recouvrer leur dettes , c'est qu'ils sont endettés... Les subventions c'est un autre aspect du problème.
Quand aux liens avec l'agroalimentaire, tu as une idée du % de la production écoulée hors ces circuits (usines, "coopératives" etc...) ? De mémoire ça doit concerner 20 % des agriculteurs qui vendent en circuit court, surtout de très petites exploitations, miel, légumes, pas mal en outremer. Donc 80 % des agriculteurs (et fait plus de 80 % de la production) passent par agro-industriel et assimilés.
J'insiste, ce n'est pas par ce que le bio marche à petite échelle, ou de manière plus ample l'agriculture raisonnée, que le changement est simple

mercredi 31 octobre 2018 18:31
Mouette
Penn-Kalet

Prends exemple sur les constructeurs automobiles qui ont été contraints de s'aligner sur la réglementation des normes de pollutions. Cela a été (est très contraignants). Les gouvernements (l'EUrope) ont tenus bon pour une fois.
Conclusion: les constructeurs ont respecter ces normes, ils ont considérablement investi avec leurs fournisseurs et c'est bie pour l'économie.
Maintenant si tu prends le Glyphosate, il faut faire la meme chose. Il faut réglementer sinon on se retrouvera comme précédemment 10 ans pus tard et il n'y aura pas d'alternative (je ne suis pas convaincu qu'un nouveau désherbant oit d'ailleurs moins nocif).
Mais bon sans réglementation contraignante tu ne pousses pas les industriels à développer de nouveaux produits.

jeudi 01 novembre 2018 10:24
Hisse_oh
Quistinic

La réglementation peut jouer effectivement. Mais ça ne va pas changer le modèle fondamentalement.
A mon avis, les changements sont plus simples dans l'industrie que dans l'agriculture. Une fois les techniques au point ça roule, suffit de convaincre les acheteurs.
A mon sens, dans l'agriculture, outre la diversité / complexité des terroirs et des cultures, tu as une viscosité /inertie beaucoup plus grande.

jeudi 01 novembre 2018 14:23
Duduche_akbar
2
Duduche Braz

Aujourd'hui nous sommes abreuvés d'informations sur ce sujet. Chacun y va de sa petite musique ou avec les grandes orgues.
Il y a bien des climatosceptiques, qui ont le droit de s'exprimer, mais ils sont de moins en moins écoutés car de moins en moins crédibles.
Mais le problème n'est pas là. Le problème c'est que nous (les humains) ne réagissons pas efficacement pour corriger nos façons de vivre. Si nous n'adaptons pas nos sociétés humaines à un nouveau mode mode de vivre ensemble il y a peu de chance qu'on ralentisse notre consommation d'énergie.

mardi 30 octobre 2018 18:45
Avatar
hi

On a mis 200 ans à pourrir la planète, renverser la vapeur prendra un paquet de temps... Mais ce n'est pas parce qu'on ne verra pas d'améliorations à notre génération qu'il n'y en aura pas. Ceux qui pensent que tout est foutu font une autre forme de climato-scepticisme, en accréditant l'idée que puisque tout est foutu, autant continuer comme avant...

mardi 30 octobre 2018 18:50
2016-02-15_1134
4
Yves (.)

Je fais partie de ceux qui pensent que c'est foutu, notamment parce qu'aucun pays ne remettra jamais en question la croissance à l'origine de cette gabegie planétaire et que, de ce fait, à mes yeux, tout ce qui sera tenté pour en limiter les effets sera dérisoire, mais je ne fais pas pour autant partie de ceux qui disent que, du coup, on peut continuer comme avant puisque j'ai toujours été en opposition totale avec cette notion de croissance, effet de serre ou pas, micro-particules ou pas.

mercredi 31 octobre 2018 11:32 *** Message modifié par son auteur ***
Mouette
Penn-Kalet

Passé un certain seuil on ne sait pas si le phénomène est réversible ou si l'on va vers un emballement...

mercredi 31 octobre 2018 13:48
P1010007
mayko

donc allez y gueulez bien fort .
si demain on limite les autoroute a 100 pour une raison securitaire je crie au loup, si c'est pour une raison ecolo je suis content. mon idée, mais je me repete n'est pour l'immédiat, pas l'efficacité de la mesure mais l'intention et la motivation
c'est sur qu'avec notre macron, ( ou tout autre "elu" d'importance) va falloir qu'ils aient bien chaud au fesses pour changer de paradigme, mais je ne pense pas que les individus meme groupés pourront changer un phenomene planetaire, donc foutons leur les chocottes , pas pour le climat mais pour leur pouvoir..ils faut traiter les nains avec les arguments qu'ils comprennent ( pardon pour cette insulte )

mardi 30 octobre 2018 18:58
Avatar
hi

Sincèrement, les 80 KM/H pour préserver l'environnement, j'y crois pas trop (sauf que ça permet quand même de consommer moins), mais par contre ça a un effet antistress certain, et un conducteur pas stressé, c'est moins de frais médicaux, donc moins de labos pharmaceutiques, donc moins de rejets chimiques dans l'environnement

mardi 30 octobre 2018 19:42
Dscn1549
Julirosien

C'est aussi moins d'attention, on regarde le paysage, les véhicules consomment pareil et plus longtemps. les frais d'entretien vont grimper. Nos moteurs modernes ne sont pas faits pour rouler à 1300 T/mn...Il vas falloir rouler sur un rapport inférieur si on ne veut pas que le moteur s'étouffe...Les vannes EGR souffrent...et se bouchent!
Les "convois" s'organisent, parfois, une bonne quinzaine de voitures à la queue leu-leu...et on se retrouve à 60!
Par contre les radars font des cartons.
Mais je vois mes abeilles crever tous les hivers...sans savoir pourquoi...
Alors, l'écologie, la vraie cà m'intéresse.
et si l'idée de changer nos gouvernants vous effleure, devinez qui commande vraiment et qui prend les décisions qui vous concernent?
surement pas nos politiques.
Continuez la discussion, je me régale...

jeudi 01 novembre 2018 20:46
Avatar
hi

"Nos moteurs modernes ne sont pas faits pour rouler à 1300 T/mn...Il vas falloir rouler sur un rapport inférieur si on ne veut pas que le moteur s'étouffe...Les vannes EGR souffrent...et se bouchent! "

Je me souviens que quand on a passé la vitesse en ville de 60 à 50 km/h, on a entendu le même genre d'arguments... 30 ans après, on ne peut que constater que les vannes EGR machin truc et les rapports, ils ont fait comme tout le monde : ils se sont adaptés, et plus personne ne réclame le retour à 60 km/h...

J'vous le dit, changer, c'est très difficile avant. Mais après, on se rend compte que c'était fastoche, et on est même capable de croire qu'on voulait changer...

jeudi 01 novembre 2018 22:29
Dscn1549
Julirosien

@Hi... en ville on roule à 50 km/h sur les premiers rapports, la plupart du temps et les trajets de durent pas des heures. à 80 Km/h la boite auto de mon Tiguan reste en 7 et le compte tour indique 1250/1300 t/mn...
Selon mon garagiste, je ne vais pas tarder à être emmer.....
Mais ce n'est que l'avis d'un spécialiste...
Alors, je roule en 6 en séquentielle. La consommation augmente de 0.3 litres/100 et le trajet dure 1/4 d'heure de plus...Avec les traines patins...
A 2 heures du matin, sur une route déserte...on vas s'endormir...
Le C15 à 80... parfait. Mais le nouveau CT...direction poubelle dans un an.
Quel progrès.

vendredi 02 novembre 2018 00:04 *** Message modifié par son auteur ***
Avatar
1
hi

Je reconnais que c'est un vrai problème, qui concerne clairement le sort de l'humanité... Mais je suis content : ton garagiste tirera son épingle du jeu...

vendredi 02 novembre 2018 08:30
Mouette
Penn-Kalet

Le garagiste laissera le petit programme qui va bien dans le calculateur ...celui qui fait fumer les moteurs VW...
Je suis attéré de voire qu'aucun procès n'est en cours pour cette ignoble tricherie et aussi pour la tromperie vis a vis des clients. Aujourd'hui une VW ou Audi remise en conformité n'a absolument pas les memes performances qu'avant. Moralité ces VW ne valent plus rien car il n'y a plus d'agréement de conduite ce pur quoi les clients les avaient choisies. Je ne parle pas non plus de la concurrence faussée vis a vis des autres constructeurs qui ont respectés les règles...
Une voiture qui pollue autant q'un camion...

vendredi 02 novembre 2018 08:49
P8010019
PHIL [WINNIE II]

Mon nouveau SUV coréen doté d’un « petit » 1,6l turbo essence, se complait à tourner à 1500 tr/mn ! (Couple constant dès les bas régimes)
Réglé par défaut en mode « Eco », avec un filet de gaz, sa boite à 7 rapports passe la 2nde à 20, la 3ème à 30, la 4ème à 40, la 5ème à 50, la 6ème à 60, et le 7ème rapport à 70 km/h !

samedi 03 novembre 2018 10:11
P1010007
1
mayko

je roule assez lentement aujourd'hui avec mon 2l TDI ( mazda) elle consomme maintenant 5l (100km/h a 2000t, j'ai emené la derniere a 380000km ( mais c'est la carosserie qui a laché pas le moteur) , j'ai racheté la meme plus neuve ( de 2002). il m'a fallu quelques années pour apprendre a conduire lentement, est ce un probleme
a une epoque avec la meme je roulais invariablement a fond( 190-200 a 4000t) elle ne bronchait pas plus; les valves EGR sont sollicitées a un assez bas regime ca ne se bouche pas
Tout ceci est une strategie temporaire au resultat immediat en attendant mieux=> on va pas rouler au feu jusqu'en l'an 3000
pour les abeilles ( et aussi les oiseaux les poissons ?) un delinquant majeur = Monsanto ( aujourd'hui Bayer), et bien sur carrefour et ses comperes (spirale prix d'achat/ rendement des produit pour le paysan). il y a plein de detail de ce genre incontestables et simples a mettre en oeuvre qui permettraient d limiter les degat pendant une periode transitoire necessaire au changement de paradigme economique

Contrairement a ce que vous racontent les economistes de sciences po ( ou les autres) la decroissance financiere n'est pas synonyme de decroissance societale

vendredi 02 novembre 2018 10:22
Missing
4
primos

Les politiciens sont comme les couches des enfants il faut en changer régulièrement et pour les mêmes raisons.

vendredi 02 novembre 2018 08:40
P8010019
4
PHIL [WINNIE II]

@ hi
Je l’ai déjà écrit ici, dans un autre sujet :
Rouler TOUS à 80 km/h (voitures et poids lourds) ne devrait plus inciter les automobilistes à doubler les camions. On roule tous à la même vitesse, à la queue leu leu calmement, en attendant que ça se passe, comme aux Etats Unis.

J’ai découvert l’été dernier cette paisible « façon de conduire », que tous les américains respectent, pendant trois semaines en voiture de location dans l’Ouest américain.

De retour en France, j’ai pris conscience de ne plus être le même conducteur.
Boite de vitesses pilotée + utilisation quasi systématique du régulateur (même en ville) => toute mon attention peut être mobilisée à surveiller les alentours => Moins fatigué à l’arrivée, particulièrement sur de longues distances.

PHIL

samedi 03 novembre 2018 09:58
Missing
outremer

Il est certain pour tout le monde que rouler des heures derrière un immense camion sans rien voir devant et dans le nirvana de son pot d'échappement est vraiment le Top sur la route.
Quand cela m'arrive je rêve d'ailleurs de disposer d'un harpon pour m'accrocher à ce monstre et me faire remorqué gratis, surtout avec l'explosion des prix du carburant. A défaut pourquoi ne pas me faire aspirer comme en F1. Et puis plus besoin de surveiller vraiment puisque mes ABS me garantiront un arrêt encore plus rapide que les freins surpuissants du camion (devant chez moi j'ai pu voir un gros 35T charger à bloc de parpaing piler net et faire immédiatement une marche arrière à fond la caisse, c'était très impressionnant) !

Anecdote ancienne vécue très drôle: Devant la voiture de mon père roulait un camion militaire avec affiché "Attention Explosifs".
Une chaine trainait de se camion (peut être pour décharger l'électricité statique) et faisait de grosses étincelles sur la route.
Je vous assure que les automobilistes présents faisaient tout pour le dépasser !

samedi 03 novembre 2018 10:49
Avatar
2
hi

Rien, dans le code de la route ni dans le code génétique humain, n'oblige les automobilistes à rester 5 m derrière le cul d'un camion. On doit pouvoir rester à 6 m et et même, pour les plus déglingués d'entre nous, à 50 ou 100 m...

samedi 03 novembre 2018 10:55
Missing
1
ppierre

Quand on est derrière un camion qu'on ne va pas (ne devrais pas) doubler, laisser 200m d'espace ne coûte rien relativement à des heures de trajet.

Quand on est derrière un véhicule dangereux, le doubler et risquer de provoquer un accident ne me semble pas le plus raisonnable. Laisser plus de distance ? Pas envisageable ?

Mais bon, je ne cherche pas à t'agacer. Je suis sûr que tu dois déjà subir un paquet d'hurluberlus qui respectent les vitesses en ville. Alors, 10km/h de moins en rase campagne, je comprends que c'est trop.

samedi 03 novembre 2018 11:03
Missing
outremer

Pourquoi prêter aux autres des comportements qu'ils n'ont pas?.
Mais qui en France reste des heures à rouler derrière un camion: personne ! (je conduis depuis 56ans)
L'anecdote cité remonte aux années 50/60.
Le camion devait rouler au mieux à 60kmH. Naturellement que dans un premier temps les conducteurs en restaient éloignés.
Il n'y avait pas encore vraiment d'autoroute mais des nationales à 2 voies assez bien entretenues bordés de magnifiques arbres et même des 3 voies sans séparation obligée, absurdes et particulièrement meurtrières (il fallait être fou pour avoir osé mettre en place ce type de route). Beaucoup de voitures devenaient instables à partir de 90KmH (la plaisanterie était: elle prend vraiment toute la route. La 2CV et la DS ont été de vraies révolutions sur ce point). Faire de longues distances prenait vraiment beaucoup de temps, presque une expédition pour les enfants. Si on avait les moyens, la majorité ne les ayant pas, on s'arrêtait pour la nuit à l'hôtel. Les Vacances étaient terminées et il fallait impérativement reprendre le travail.
Le problème des générations actuelles et particulièrement des donneurs de leçon est qu'elles n'ont absolument pas connu la façon de vivre d'autrefois et donc sont dans l'incapacité de comprendre le comportement de leurs parents.

samedi 03 novembre 2018 12:38
Avatar
2
hi

Le problème des générations de nos parents, c'est qu'ils sont incapables de comprendre qu'il faut changer de comportement.

Et 1-0 pour les donneurs de leçon !

samedi 03 novembre 2018 12:43
Missing
outremer

Par principe une génération montante cherche naturellement systématiquement à s'affirmer pour prendre le plus tôt possible la place qui de toute façon lui reviendra et d'où une nouvelle génération viendra ensuite la luxer. Cette révolte se manifeste à l'adolescence mais normalement cette révolte fait place à plus de lucidité, enfin confronté au réel, arrivé à l'âge adulte, du moins pour la majorité.
On peut éventuellement l'espérer.
Il y a quelques années la BBC anglaise avait réalisé un test vraiment formidable en faisant revivre complètement à la mode toute petite bourgeoisie dans tous les détails y compris les plus intimes toute une famille banale volontaire pendant 15 jours à la fin de l'époque victorienne.
A la fin il était temps que l'expérience s'arrête particulièrement au niveau des femmes qui ne pouvaient plus du tout supporter ce que vivaient tous les jours toutes les femmes de cette époque.
Il est toujours difficile de comprendre des choses que l'on a pas vécu vraiment, ce qui permet de penser confortablement que ceux qui étaient avant devaient être en majorité des idiots.

samedi 03 novembre 2018 17:23
Avatar
hi

Voilà que tu nous fais un cours de psycho-sociologie historique intergénérationnelle appliquée, maintenant...

Sincèrement, outremer, regarde les choses en face : il ne s'agit pas de dire les anciens sont des vieux cons indécrottables, mais juste de constater qu'ils ont plus de mal que les autres à se défaire de leurs mauvaises habitudes.

Ah bon ? Ca veut dire la même chose ?

samedi 03 novembre 2018 17:38
Missing
1
outremer

C'est assez drôle. Mais HeO est un Forum d'échange.
Vous trouvez cela gênant?
A priori On gagne toujours à chercher à élever son esprit!
Il y a en permanence de sa naissance à sa mort tellement de choses à apprendre, par exemple, une Citation célèbre:
"Dans la vie on est toujours le C.. d'un autre…."
Et vous avez certainement apprécié la pièce, le film et sa conclusion implicite, le célèbre "Le Diner de C.."
Mais au fait, qui doit décider que quelqu'un d'autre que vous a de mauvaises habitudes, un mauvais comportement, des pensées déviantes ?

samedi 03 novembre 2018 18:01
Avatar
hi

Apparemment l'environnement décide pour nous...

samedi 03 novembre 2018 18:41
Images_(large)_(2)
pierre 2 the minimalist

Je trouve que c'est bien d'avoir limité la vitesse a 80 km heure ,j'ai toujours trouvé qu'on roulait trop vite en voiture ,meme si on est gouverné par des cons ,des fois par hasard ils prennent des bonnes decisions

samedi 03 novembre 2018 20:53
2016-02-15_1134
1
Yves (.)

Et pourtant ....

La démocratie n'étant plus à la mode et les états autoritaires semblant reprendre du poil de la bête un peu partout dans le monde, permettraient de penser confortablement que ceux qui étaient avant devaient être en majorité des esprits éclairés.

Les brésiliens semblent nostalgiques du pouvoir passé de leurs généraux, les allemands, essentiellement de l'ex-Allemagne de l'Est, semblent nostalgiques d'Adolph et les italiens reprendraient bien un peu de poigne à la sauce Benito.

Nostalgie ou mémoire courte ?

En attendant, le retour vers le passé n'a pas l'air de les déranger.

(La petite histoire qui se raconte : on dit qu'après l'élection du président brésilien, Trump serait fou furieux parce qu'il risque maintenant de passer pour un modéré.).

samedi 03 novembre 2018 17:49 *** Message modifié par son auteur ***
Missing
jenessépatou

J'espère que ces trois tarés (Trump,Bolsanaro,Netanyahou) ne joueront pas à celui qui a la plus grosse...

samedi 03 novembre 2018 18:07
Missing
SMABAD

C est une tribune ecolo bobo gaucho ?

samedi 03 novembre 2018 19:11
Avatar
hi

En tous cas ça te passionne

samedi 03 novembre 2018 19:20 *** Message modifié par son auteur ***
Missing
samedi 03 novembre 2018 20:10
Missing
ppierre

Je comprends ce que vous voulez dire. C'est effectivement difficile de changer le comportement des gens. Passé un certain âge ; l'on ne vit plus qu'au travers de son expérience passée.

C'est pour cela que : "L'Histoire est jalonnée d'épisodes abominables au nom du bien de l'Humanité."

HOups croisé avec @Hi

samedi 03 novembre 2018 13:06 *** Message modifié par son auteur ***
Missing
3
primos

Robespierre en est un bon exemple....On tue au nom de la liberté des hommes qui ont une autre vision de celle-ci. Je remarque que les robespiéristes sont toujours nombreux aujourd'hui !

samedi 03 novembre 2018 13:22
Missing
ppierre

Exactement, les révolutions sont la porte d'entrée aux fous sanguinaires.

Donc les vrais responsables sont ceux qui les entravent ; les ayant rendues violentes.

samedi 03 novembre 2018 13:38
Missing
outremer

Robespierre était, malheureusement pour beaucoup de Français, médicalement un vrai psychopathe, comme Hitler ou Staline.
L'Histoire de France a des détours inattendus car une femme de caractère promise à la guillotine déclencha enfin la réaction qui mit un terme à la carrière de ce vrai dingue et à celle de tous ses amis les plus proches.
A noter qu'au nom de l'Egalité nouvelle proclamée les femmes furent nombreuses à être décapitées. La libération de la femme n'est pas d'aujourd'hui …...

samedi 03 novembre 2018 14:00
Missing
ppierre

Effectivement, dans une société patriarcale, les femmes feraient mieux de réfléchir à ce qu'elles souhaitent !

https://www.lemonde.fr/politique/article/2018/11/03/cinq-personnalites-des-republicains-signent-une-tribune-contre-la-pma-pour-toutes_5378398_823448.html

""" Dans « Le Figaro » de samedi, cinq hommes dont Laurent Wauquiez s’inquiètent du risque « à nier délibérément le rôle et la représentation du père ». """

samedi 03 novembre 2018 14:44
Missing
1
primos

Le dérèglement climatique irait-il de paire avec le dérèglement général de notre civilisation ?

samedi 03 novembre 2018 16:38
Vlcsnap-2017-06-15-10h02m09s668
Le-relou-raleur

Un chercheur (américain il me semble) a mis au jour une nouvelle méthode de repeuplement des récifs coralien via la microfragmentation, en gros il a cassé une pousse en labo et c'est rendu compte que les partie cassé avait reconstruit le squelette de départ en 10x moin de temps que la pousse originel, on va déjà peut être pouvoir repeupler nos récifs... et peut être que mes enfants en verront de leur yeux, reste ensuite à tuer tout les chinois mangeur de soupe d'ailerons, tout les japonais fana de baleines, tout les féroïens avide de dauphins, tout les animaux domestiques qu'on nourrit avec le produit de la pêche etc, etc, on est pas dans la mouise....

mardi 30 octobre 2018 19:03
Img_7040
2
freychou

… pour remplacer les produits de la pêche destinés aux animaux domestiques, ceci est en route :
https://www.ynsect.com/fr/

mardi 30 octobre 2018 19:37
Vlcsnap-2017-06-15-10h02m09s668
Le-relou-raleur

c'est très bien, en espérant que les politiques ne viennent pas s'en mêler comme ils l'ont fait pour les insectes à destination de l'Homme en interdisant simplement leur vente en France....

mercredi 31 octobre 2018 09:53
Missing
vicenza

Combien de barils de pétrole sont nécessaires pour la production d'un voilier et de ses voiles d'environs 40 pieds?
Etonnant non?

mardi 30 octobre 2018 19:37
Vlcsnap-2017-06-15-10h02m09s668
1
Le-relou-raleur

Et combien d'année pour amortir le coût écologique de la construction ?? C'est ça la vrai question

mardi 30 octobre 2018 20:10
Missing
FrancoisXX

Non. La vraie question, c'est combien de barils de pétrole il faut mettre dans l'économie pour que des gens aient suffisamment d'argent pour l'acheter en tant que loisir et suffisamment de temps libre pour pouvoir s'amuser avec.

mardi 30 octobre 2018 20:23 *** Message modifié par son auteur ***
Arzach_avatar
misurarca

Il faut choisir plus petit !

mercredi 31 octobre 2018 17:24
Missing
kertch

La seule solution c'est un saut technologique...il faut faire des sciences!

mardi 30 octobre 2018 20:59
Missing
3
outremer

Mais pourquoi toujours toute cette débauche systématique de pessimisme?
Si vous êtes tous à ce point convaincu que tout est obligatoirement foutu, allez vous suicider tout de suite, et surtout n'oubliez pas de tuer aussi toute votre famille et vos voisins.
A l'époque de la Guerre Froide (qui par deux fois (une très connue, l'autre révélée il y a quelques temps) a failli anéantir vraiment une bonne partie de l'humanité) c'était la solution montrée à la fin du remarquable film "Dernier Rivage".
Et à cette époque tous les problèmes météo étaient mis sur le compte des explosions nucléaires atmosphériques (qui ionisaient encore plus la haute atmosphère, ionisation essentiellement solaire et influant le climat de façon majeure, 20% (pourquoi 20%??) admis à contre cœur par le GIEC, un astrophysicien ayant à l'époque eu le courage fou de lui présenter son remarquable travail (Cette séance a été filmée et est très dérangeante à regarder lorsque le patron du GIEC traite quasiment de crétin le jeune savant).
A noter aussi que les célèbres contes où le thème
est l'abandon d'enfant dans la forêt correspondent à la terrible réalité du petit âge glacière sous Louis XIV où les parents miséreux et affamés abandonnaient effectivement leurs enfants (c'était aussi avant la pilule) et priaient pour pouvoir avoir plus chaud.
Tout être vivant DOIT consommer et restituer de l'énergie.
La logique de la pensée dominante en cours ne peut que conduire qu'à l'impératif malthusien d'une réduction drastique du nombres d'êtres humains sur cette Terre:
TRES BIEN MAIS PAR QUEL MOYEN ?
ET QUI DEVRA DISPARAITRE (sans doute les vanupieds innombrables du tiers monde, depuis longtemps on sait que le petit peuple est tout à fait insupportable)?

mardi 30 octobre 2018 21:18
Missing
1
jenessépatou

@"Mais pourquoi toujours toute cette débauche systématique de pessimisme?"

Ben c'est vrai quoi, pourquoi se vautrer dans le pessimisme, d’autant qu'il y aussi de bonnes nouvelles. Justement je viens d'en apprendre une qui est de nature à me rendre formidablement optimiste, c'est que la Chine vient d'autoriser la commercialisation (avec quelques réserves quand même, mais bon...) de produits comme les ossements de tigre et les cornes de rhinocéros, en voilà une nouvelle qu'elle est bonne!...

mercredi 31 octobre 2018 09:01
Mouette
Penn-Kalet

Oui le point positif c'est qu'il n'y a plus de trou dans la couche d'ozone.
Par contre le monde entier c'est mobilisé et a pis des mesures contre les CFC et ça a marché.

Aujourd'hui on ne fait rien contre le réchauffemet climatique (ou pas grand chose) donc ce qui est sûr c'est que cela ne marchera pas..

mercredi 31 octobre 2018 13:52
P1010007
mayko

@penn kalet : toujours des trous dans la couche d'ozone , semble t il les chinois sont en cause car ils se foutent pas mal de l'interdiction des CFC

jeudi 01 novembre 2018 10:26
Missing
outremer

Encore resterait il à prouver que les trous dans la couche d'ozone sont dus exclusivement à une cause humaine. Il y a très rarement une cause unique à des phénomènes très complexes.

jeudi 01 novembre 2018 12:02
Mouette
Penn-Kalet

Oui mais ca c'est en générale un arguent pour ne pas faire...
L'effet des CFC est démontré.

jeudi 01 novembre 2018 19:08
Mouette
Penn-Kalet

Non ca va beaucoup mieux. le phénomène s'est inversé.

jeudi 01 novembre 2018 19:07
Mouette
Penn-Kalet

J'ai plus en mémoire la situation. Mais le trou d'ozone "c'est rebouché".
Il reste peut être qq chose mais le phenomène s'est inversé donc on ne peut qu'être enthousiaste sur ce qui a été fait.
Mais là c'est la réglementation qui a tout tiré sans écouter les lobbies.

samedi 03 novembre 2018 10:19
Missing
5
creek

La solution : boycott du système; arret des bagnoles, motos, moteurs de bateaux et tout ce qui pollue et depend du petrole ou des industries; Marche à pied, vélo pour tout le monde, marine à voile "bohème"et do it yourself, permacultures, habitats naturels (yourtes , and co) et bricolages à la place des avions and co; Vegetarisme pour respect des autres animaux que le singe humain massacre; Arreter de voter et d'élire des pouvoirs, tous nuisibles sans exception, y compris "les pseudo écolos de salon", arrivistes et cupides parmi d'autres; Revenir à des modes de vie plus naturels comme ceux des "peuples premiers" qui ont vécu des millenaires avec la nature en la respectant;
Pour ma part, j'ai revendu ma bagnole y a 3 ans, et avec mes vtt , velo pliant et backpack, ca me suffit amplement; plus d'appart (tente pour voyage ou bivouacs), et achat d'un voilier minimaliste envisagé, vegetarisme et eviter de consommer ce qui n'est pas indispensable (globalement l'essentiel , c'est nourriture, eau, quelques vetements et affaires de base); Simplicité volontaire, décroissance individuelle (et collective si possible) et encore c'est loin d'etre parfait ni suffisant;
La "civilisation" à l'occidentale, capitaliste ou "moderne', mondialisée, est la vraie criminelle, course au fric, matérialisme et boulimique de consommation cupide, surpopulation humaine, betonnage etc;

Vive l'anarchie verte, pour stopper le système destructeur et sauver la biosphère, si c'est encore possible, pas sur ; )
C'est les seules solutions ou presque
Et si la majorité ne veut pas changer et reduire sa pandemie-boulimie, la Nature les fera changer de grès ou de force, plus tot qu'on ne croit, ca a deja commencé

http://partage-le.com/2018/02/9019/

mercredi 31 octobre 2018 10:51 *** Message modifié par son auteur ***
Missing
jenessépatou

@creek
Je ne sais si tu te rends compte à quel pont ton discours est contre-productif, même si sur certains points tu as raison.
Une "argumentation" comme la tienne est la plaie de l'écologie.

mercredi 31 octobre 2018 11:17 *** Message modifié par son auteur ***
Arzach_avatar
1
misurarca

Effectivement, après ce genre de discours généralement le(s) type(s) moyen dira;
vous voulez retourner à l'âge des cavernes et vous chauffer à la bougie !!!

mercredi 31 octobre 2018 11:47
Vlcsnap-2017-06-15-10h02m09s668
1
Le-relou-raleur

tout n'est pas à jeter dans ce type de discours, pour moi il y a du vrai, la décroissance n'implique pas forcément un retour à l'âge de pierre, des initiatives en ce sens fleurissent un peu partout et il me semble que les américains sont un peu pionnier dans le domaine.

Il n'est pas question de se couvrir de fourrure et vivre de ceuillette et chasse à l'arc en répugnant tout outil technologique, mais plutôt d'autoconsommation globale (énergie, nourriture, etc) avec des solutions tangible de type permaculture, système off grid, méthanisation, récupération eau de pluie, etc, etc...

Creek soulève d'ailleurs le point cruciale, notre mode de vie et la société que nous avons créé n'est plus compatible avec notre environnement si tant est qu'elle est était un jour...

mercredi 31 octobre 2018 12:23
Images_(large)_(2)
3
pierre 2 the minimalist

Le discours de creek est un brin excessif mais il a raison sur plusieurs points ,une decroissance douce ne nous fera pas retomber au moyen age

mercredi 31 octobre 2018 13:28
Missing
jenessépatou

Le discours de creek est non seulement excessif mais totalement irréaliste,et est de nature à faire fuir toute personne se sentant concernée par la problématique de l'environnement,mais j'adhère complètement à la notion de décroissance douce.

mercredi 31 octobre 2018 13:47
Missing
1
vicenza

Et si par hasard un jour t'a un AVC ou un cancer tu choisiras quoi une tisane ou bien de passer un Scanner ou un IRM?

mercredi 31 octobre 2018 11:01
Mouette
1
Penn-Kalet

C'est quoi le rapport en le scanner et le réchauffement climatique ?
En arretant les scanner on arrete le réchauffement ?
C'est ce qu'on appelle du syllogisme ?

mercredi 31 octobre 2018 13:56
Missing
vicenza

Seule un économie très avancées (riche) peut se permettre une médecine de haut niveau.

A moins que on pense que le scanner ne coûte pas cher car c'est l'Etat qui paye. Hollande dixit.

Exemple tangible quand un alpiniste sur le Mont Blanc est très gravement blessé il va ou' avec l'hélicoptère de la Gendarmerie?

IL se pose sur le toit des HUG Hôpitaux Universitaires de Genève
car dans les alentours rien.

Economie Réchauffement dans 50 ans peut être il y aura une alternative mais pour le moment les Chinois vont nous expliquer l'excèdent budgétaire.

mercredi 31 octobre 2018 14:09
Mouette
1
Penn-Kalet

La question est : quel rapport entre le scanner et le réchauffement climatique ?
Désolé mais tu réponds à coté…

mercredi 31 octobre 2018 17:36
P1010007
mayko

@vicenza: je ne veux pas de medecine de haut niveau , pas plus que de 5G : pas plus que de grosses bagnoles etc et tout le toutim, je ne suis pas le seul j'espere

jeudi 01 novembre 2018 10:28
Missing
outremer

Pour les curieux info amusante anti écologiste:
un Scanner à rayons X utilise un tube à Rayons X au rendement énergétique catastrophiquement mauvais pour des raisons de physique fondamentale propre à notre Univers.
Un tube RX médical peut consommer une puissance instantanée jusqu'à 100 KW avec un rendement en émission de 1% de RX émis pour 99% de chaleur à évacuer impérativement (le rendement final des capteurs étant tout aussi mauvais).
En pratique un tube RX chauffe énormément, pose de gros problèmes technologiques avec cout financier à la hauteur !

mercredi 31 octobre 2018 16:06
Mouette
Penn-Kalet

Et donc quel est l'impact sur le réchauffement d'un scanner Vs l'industrie ?

Ne compare t-on pas es choux et des carottes ?

mercredi 31 octobre 2018 17:38
Missing
ppierre

Je pense même que c'est plus large comme "myopisme".
L'on effraye avec l'idée que la décroissance égale la perte de technologie de pointe. Alors que ce n'est pas (nécessairement) le cas.

En effet, certaines technologies sont coûteuses dans tous les sens du terme (énergie, matière première, pollution, investissement, infrastructure, qualification des personnels...). Mais deviner quoi : ces technologies, ce sont celles qui sont vraisemblablement (déjà) globalisées et c'est une bonne chose !
Je n’ai pas d'idée de ce qu'est l'impact écologique des différentes "technologies de pointe" ramenées par habitant. Mais intuitivement, je dirais qu'il reste limité (ou pourrait être limité) à proportion de l'engagement "direct" en termes de personnels dans ces activités...

Après, pour avoir un hélicoptère qui vous emmène au centre de traumatologie où il y a un spécialiste à même de vous sauver... Et si à la place on avait investi dans la prévention ? Ou mieux s’il n'y avait pas de raison que l'accident survienne (pas de voiture ?).

Cela peut sembler "facile" de préférer déplacer le problème. Mais en réalité, c'est souvent LA solution. Et pas simplement d'un point de vue écologique.
(Et je pourrais "exagérer" en parlant de la médecine de pointe qui nous sauve des maladies causées par la pollution...)

Revenant au "scanner/IRM" qui nous détecte un cancer... On pourrait essayer de vendre que moins de pollution implique moins de cancer.
Mais, visualiser une tumeur, la traiter "mécaniquement" (rayons/ablation) : combien de temps avant qu'on regarde cela comme un passé "moyenâgeux" ?
Je n’y connais rien. Mais je me dis que si je ne veux pas finir comme mes parents ; je parie plus sur les progrès de la génétique...

Pour faire une mise en abîme, on arrive au bout de l'industrie "lourde". On est proche d'industrialiser le lancement spatial ! On arrive aux limites de finesse de gravure de circuit logique !!

S’il y a des progrès majeurs à attendre, c'est sur l'idée de compréhension/anticipation/organisation d'une multitude de "détails". Pas sur l'utilisation "dispendieuse" de ... (ce que vous voulez). Le but n'est pas (nécessairement) d'être écologique. C'est juste que pour progresser, il faut maîtriser des problématiques de plus en plus complexes ET par conséquent optimiser la gestion de nos ressources (au sens large) !

Après, si l'on considère que l'avenir c'est tout le monde qui va en vacances en orbite... Oui là l'on peut faire tout de suite péter la planète !
Entre partir en vacance 15 jours en avion et partir 3 mois en vélo : personnellement je connais mon choix et je pense savoir celui qui assure une meilleure santé. Le problème est d'imposer la bonne solution à tout le monde.

(P.S. Qui peut "économiquement" prendre 3 mois de vacances ? Avons-nous "actuellement" le choix ?)

mercredi 31 octobre 2018 23:14
Missing
2
outremer

Imposer la bonne solution à tout le monde: ???????
Quelle bonne solution?
Qui décide de la bonne solution?
Quels moyens utiliser pour contraindre à la bonne solution?
Qui sélectionne celui à qui on va imposer la bonne solution?
Qui doit être choisi pour cette bonne solution?
Quelle sera la sanction à lui appliquer s'il refuse?

L'Histoire est jalonnée d'épisodes abominables au nom du bien de l'Humanité.
Jusqu'où peut nous mener l'écologie politique?

mercredi 31 octobre 2018 23:47
Mouette
Penn-Kalet

On parle bien de la survie de notre espèce à moyen long terme.
J'espère que tu en as conscience.
Dans ce cadre je ne vois pas pourquoi le terme "imposer" serait obscène (de mon point de vue) ?

jeudi 01 novembre 2018 10:30
Avatar
hi

@outremer : la loi, ce serait pas la réponse à tes questions ? Je sais bien qu'on va rétorquer que les lois, y en a marre, mais quand on comprend que c'est grâce aux lois qu'on peut dire "les lois, y en a marre", alors on comprend le fonctionnement de l'être humain...

jeudi 01 novembre 2018 10:33
P1010007
1
mayko

bon matin a tous: puisque j'ai initié le fil , je tiens a apporter une precision
bien sur mon but etait de connaitre vos avis et votre sensibilité au probleme; MAIS JE N'AI PAS POSE LA BONNE QUESTION

j'ai choisi le titre "dereglement climatique", or mon idée etait plutot de vous aiguiller sur la consommation , la pollution , la gaspillage , la surpopulation, l'energie ( consommation et production). le climat est un element mais ce n'est pas le seul et ce n'est pas le fond du probleme

j'aurais plutot aimé que le parle de changement de paradigme pour notre civilisation . quand je dis notre je crains de devoir exclure pour l'instant les chinois, et ce n'est pas du rassisme
entre terrorisme ecologique et croissance imbecile il y a forcement un avenir digne de l'intelligence dont se targue l'espece humaine. et puisque que c'est un forum nautique ne pas oublié l'aspect durabilité de nos bateaux ( pour faire court , c'est aussi le micro detail qui nous concerne)

mercredi 31 octobre 2018 11:28
Missing
outremer

Je viens de faire les courses au Super Marché du coin.
Il y avait en monde fou, tout ce monde venu en voiture puisqu'il n'y a aucun transport en commun pratique et accessible. Il y avait naturellement la queue à la pompe puisque c'est la veille de la Toussaint. t la queue pour acheter des chrysanthèmes qui ne vont vont vonc'est une veille de Toussaint

mercredi 31 octobre 2018 12:26
Missing
outremer

Suite: Il y avait la queue pour acheter des chrysanthèmes plante condamnée à mourir très rapidement pour rien.
Et le pire: le journal annonce une nette augmentation des crémations !!! Alors non seulement ces vieux c.... des 30 glorieuses qui ont travailler comme des malades ont scandaleusement réchauffé la planète mais en en plus ils persévèrent en faisant bruler du mazout et en affamant les vers de terre et tous les insectes bouffeurs de corps en décomposition. A quand la pétition sur ce nouveau scandale ????

mercredi 31 octobre 2018 12:32
P1010007
mayko

c'est de l'humour ???

mercredi 31 octobre 2018 12:47
Missing
1
xabia

Il choisira la tisane...car sans téléphone,aller à l'hosto en vélo ça va être hard !

mercredi 31 octobre 2018 13:12
Images_(large)_(2)
pierre 2 the minimalist

Toujours l'exageration ! bien sur qu'il ne faudra pas decroitre sur le medical ,une des rares avancées valable de notre civilisation

mercredi 31 octobre 2018 13:34
Missing
outremer

L'énorme problème crée par l'intelligence de l'homme est que le médical est le principal responsable de l'explosion démographique qui fait que nous sommes si nombreux actuellement, d'abord grâce aux vaccinations et plus tard grâce aux antibiotiques.
La puissance autolimitatrice naturelle de la vie biologique est redoutable et répond à son extraordinaire puissance d'expansion (une forme dynamique de l'énergie dispensée par le Soleil) .
Par exemple la grippe espagnole a fait en Europe plus de morts que la première Guerre mondiale, mais les deux n'ont pas arrêté le développement de la population mondiale.
Il a fallu 300ans pour éradiquer complètement par vaccination la redoutable variole. On ne vaccine plus car on que le virus a disparu (mais on en garde en labo) et que 1/100000 d'accident vaccinal de
toute la population est considéré maintenant comme inacceptable.
Il est possible qu'une régulation mondiale de la population se fasse par l'explosion d'une nouvelle maladie infectieuse virale non contrôlable.
La nature biologique s'adapte en permanence depuis que la vie existe sur cette Terre (trois extinctions de masse ne l'ont pas fait disparaitre), et beaucoup plus rapidement qu'on avait pu le penser en tirant des conclusions prématurées et souvent absurdes ou dogmatiques de nouvelles connaissances !!!!

mercredi 31 octobre 2018 18:42
Avatar
hi

C'est surtout l'Asie et l'Afrique qui fournissent les plus gros contingents de population... Donc le facteur médical est assez relatif. Il joue pour la longévité, pas tellement pour le nombre.

Par ailleurs, le taux de croissance mondial de la population a été divisé par 2 depuis 50 ans, et devrait encore l'être d'ici 50 ans.

vendredi 02 novembre 2018 17:13
Essai_s8000_no_2_002
oceanix

Bof ! a quoi ça sert de vivre plus longtemps puisque la vie sera sans intérêt ?

mercredi 31 octobre 2018 13:38
Missing
jenessépatou

Et pourquoi donc une vie qui serait plus en adéquation avec le respect de notre environnement serait-elle sans intérêt?

mercredi 31 octobre 2018 13:49
Images_(large)_(2)
pierre 2 the minimalist

Pourquoi la vie serait sans interet? Il restera toujours des vignes

mercredi 31 octobre 2018 13:54
Missing
primos

C'est vrai que par certains côtés, on a moins de regrets de rendre notre âme à Dieu .

mercredi 31 octobre 2018 13:58
Mouette
Penn-Kalet

tu vois un psy ? on peut t'aider peut être ?

mercredi 31 octobre 2018 17:40
Missing
vicenza

Coût achat entretien d'un scanner payé avec le néolithique des peuples premiers en décroissance ???

C'est le fantôme de Marchais pour la Toussaint, franchement vous savez que le LSD est interdit et très dangereux non?

mercredi 31 octobre 2018 13:51
Vlcsnap-2017-06-15-10h02m09s668
Le-relou-raleur

et vous, vous le savez ?

mercredi 31 octobre 2018 13:53
P1010007
1
mayko

@vicenza : tu nous fatigue avec ton scanner , tu es representant en scanner ??

jeudi 01 novembre 2018 10:32
Dsc_0144
mercredi 31 octobre 2018 14:00
Essai_s8000_no_2_002
1
oceanix

Bon ! et si on causait "voile" juste un peu .... pour changer .

mercredi 31 octobre 2018 14:16
Avatar
hi

Heureusement l'écrasante majorité des fils parlent de nautisme. Par contre là où je te rejoins, c'est que la discussion qui était plutôt de qualité est en train de se saborder à coup d'arguments tenant sur une ligne et demi... c'est dommage.

mercredi 31 octobre 2018 14:24
Missing
2
Gradlon

Depuis le rapport Meadows Les limites de la croissance (dans un monde fini) publié en 1972, on sait qu'il n'y a plus rien à faire qu'à attendre que ça se termine vraiment. ça fait pas loin d'un demi siècle que l'on est en sursis. A l'époque on ne parlait pas encore de dérèglement climatique.

Ceci dit pour vivre mieux en attendant la fin, il n'est pas interdit d'inverser notre vocabulaire. Par exemple :

- Si vous voulez fédérer des gens qui prônent la décroissance créez un club du bonheur retrouvé
- Remplacez le mot austérité par sobriété. C'est ce qu'a fait Pierre Rahbi qui gagne ainsi confortablement sa vie.
- Parlez de croissance verte, ou propre ou durable, nous accèderons plus vite au désastre sans pour autant nous culpabiliser.
- Pensez que rien n'est jamais définitivement foutu, le progrès technique nous a toujours permis de nous en tirer
- Et surtout soyez persuadé que ce que vous voyez en ouvrant grand les yeux c'est d'abord ce que vous croyez. Et c'est bien mieux comme ça.

mercredi 31 octobre 2018 14:28 *** Message modifié par son auteur ***
Missing
3
creek

En effet mon message est en parti provocateur même si les idées de fond restent à mon sens vrai dans l'ensemble . Au final ce qu'on juge aujourd'hui extrémiste, comme la vie avec la nature et non contre elle, a été le mode de vie naturel et normale de l'espèce humaine durant des millénaires et même 90 à 99 % de son histoire, avec les peuples de la nature , de chasseurs cueilleurs du paléolithique, ou sans aller jusqu'à l'image de l'homme des cavernes qui est une caricature , vers celle des peuples traditionnels comme celle des Amérindiens, aborigènes , des nomades de la mer d'Asie du Sud-Est , polynésiens , Mongols, etc, qui sont justement en survivance de nos jours à cause de ce même système de civilisation à l'occidentale, industrielle et destructrice , autant des modes de vie différents et plus pacifiques envers l'environnement qu envers l'environnement lui-même . Une décroissance progressive sur tous les plans serait en effet souhaitable, même si je pense que ça ne sera pas suffisant et qu'un changement rapide serait la seule solution pour donner encore quelque chance à la planète de respirer . Par contre même si ce genre de vie paraît un peu radical , il est le contrepoids de la pseudo écologie du système, le greenwashing et tout ce qu'on voit chez les pseudos politicards " écolo" qui en fait ne font la plupart du temps que des arrivistes, et leurs compromis avec le système pour conserver la machine et l'argent qu'ils reçoivent, et le pouvoir avec en récompense . Globalement ils ne sont pas prêt à lâcher le morceau et a abandonné le système et ses pseudos conforts, de même que le plaisancier habitué à tous ses appareillages électronique et son bateau de 35 pieds minimum , n est souvent pas prêt à revenir vers 8 ou 9 m très simple, sans électricité et de naviguer à nouveau avec un sextant et carte papier . Cest le problème de la grande flemme et de la léthargie qui endort un peu tout le monde, ou presque, dans un confort soporifique, à terre comme en mer. Mais le réveil sera certainement un peu dur! ;)

mercredi 31 octobre 2018 15:47 *** Message modifié par son auteur ***
Pavillon-i
3
pator

Vivre au fond de bois propres, éclairé à la bougie, quitte à mourir de quelque chose (la belle affaire) ? Ou vivre en mangeant du plastique et avec un masque à gaz comme en Chine, avec pour consolation de pouvoir être scanné et de profiter de mes années Alzheimer ? Je me tâte.

Version nautique ça pourrait être : naviguer à la voile et au sextant à 5 noeuds, en bouffant du saucisson, en taquinant le maquereau, sur un bateau en bois ? Ou faire le tour du monde sur un Imoca à usage unique à 30 noeuds, avec un casque antichocs à réalité augmentée pour cerner les rafales et des boules Quies pour survivre, le tout en équilibre sur des foils asservis hydrauliquement à distance par une intelligence artificielle papotant avec des satellites mesurant la hauteur de vagues ? Je me tâte, je me tâte.

Bon ok ç'est pas de la nuance

Je ne suis pas sur et certain que la technologie va nous trouver des solutions. Il y a quand même beaucoup à faire, là, entre la dépollution de l'air, des sols et la réanimation des espèces. En fait oui, il y aura probablement des solutions techno, mais pas pour tout le monde. Comme dans les films de science fiction, on aura d'un coté le monde de ceux qui peuvent, et le monde des untermensch.

Après tout l'option bougie est moins spectaculaire mais sans doute plus réaliste, rapide et souhaitable, non ?

mercredi 31 octobre 2018 16:28
P1010007
mayko

je suis parfaitement en accord avec Pator , il n'enleve les mots de la bouche : je veux bien meme me passer du sextant , ca ne changera pas grand chose a part qu'on atterira encore moins vite, car la vitesse c'est par rapport a un repere ( dixit Einstein),

jeudi 01 novembre 2018 10:35
Missing
3
outremer

Croyez vous vraiment que les peuples, et particulièrement les femmes d'autre fois, en survie permanente dans un milieu particulièrement hostile avec une mortalité effroyable, une espérance de survie limitée, connaissaient à ce point le bonheur dont vous rêvez ?


mercredi 31 octobre 2018 16:28
Pavillon-i
pator

Mais qui a dit qu'on allait jeter le bébé avec l'eau du bain ? On peut très bien vivre à la bougie et continuer à se vacciner.

vendredi 02 novembre 2018 17:18
Mouette
Penn-Kalet

Jai lu un livre très intéressant : Sapiens.

Certains d'entres vous l'ont ils lu ?

mercredi 31 octobre 2018 17:47 *** Message modifié par son auteur ***
Pavillon-i
pator

Oui excellent bouquin. La réussite de Sapiens tient au fait qu'il se raconte des histoires... mais bon ce sera aussi sa perte, certainement.

vendredi 02 novembre 2018 17:19
588efb78e4b0ec6bb7215c46
1
PhilippeG

Et Youpiiii ! Les élections au Brésil, super !! La déforestation à marche forcée est en marche, on va planter des céréales à la place des forêts, comme si on n'avait pas compris que cette foret apparemment inutile permettait [accessoirement] de réguler le climat et de fixer l'eau et produire de l'oxygène ou absorber du gaz carbonique, entre autre...
@Penn Kalet, il est dans ma liste à lire.

mercredi 31 octobre 2018 18:29
Missing
2
outremer

Effectivement la forêt brésilienne devrait être respectée pour le bien de tous mais avons nous des leçons à donner aux Brésiliens quand les habitants d'Europe ont méthodiquement fait disparaitre les immenses forêts d'autrefois pour pouvoir se nourrir un peu mieux ?.

mercredi 31 octobre 2018 18:54
2016-02-15_1134
2
Yves (.)

Depuis le XIX eme siècle, la forêt ne cesse de s’etendre en Europe.

mercredi 31 octobre 2018 20:36
Images_(large)_(2)
pierre 2 the minimalist

Oui la foret s'etend en europe ,et c'est un bien ,par contre le vivant qu'elle contenait se rarefie ,a part les sangliers issus de croisement avec les cochons domestiques ,pour faire plaisir a qui ? Devinez

mercredi 31 octobre 2018 20:54
Avatar
hi

Ca dépend... Toujours à cause de ceux auxquels tu penses, certaines forêts vieillissent parce que les semis sont systématiquement dévorés par les cervidés en surnombre.

mercredi 31 octobre 2018 22:06
Dscn1549
Julirosien

@Pierre2
Aux fédérations de chasseurs. Dont les membres sont élus...
Mais le sujet dévie fortement..
Pour faire simple, un célèbre Végan qui pérore dans le poste assez souvent, préconise de ne plus manger de viande. Très bien. Donc, plus de vaches , plus de moutons, plus rien... Qui vas débroussailler les friches? Parce que si on compte sur ces bobos friqués, on est pas sortis. Quand aux chasseurs tant décriés, même s'ils ne sont pas irréprochable, et loin de là...il vas falloir réguler les espèces invasives... et vous paierez des" brigades d'extermination", comme cela se pratique déjà en Europe... A Berlin, on récence des centaines de sangliers intra-muros...
Mais aussi, les renards, etc...sans parler des espèces exotiques...
Mais vous allez dire que je suis pro-chasse ! et c'est de moins en moins le cas.

jeudi 01 novembre 2018 21:24 *** Message modifié par son auteur ***
Images_(large)_(2)
pierre 2 the minimalist

Les renards ne me derangent pas pourtant j'ai un poulailler! Et la ou tu me fais plaisir c'est quand tu dis que tu es moins pro-chasse ,ne parlons pas des bobos friqués qui disent n'importe quoi ,il peut exister une ecologie sans ideologie politique ,l'ecologie du bon sens

jeudi 01 novembre 2018 22:22
5653
Polmar

En France, c'était pour construire les vaisseaux!

Sinon, il n'est pas sûr que la forêt amazonienne présente un bilan O2/CO2 positif.
En effet les bois en putréfaction consomme aussi de l'oxygène. Et les bois en putréfaction sont nombreux dans une forêt non gérée.

Dans le même genre de (fausse?) bonne idée: le chauffage au bois présenté comme "vert" et plebicité par les bobos écologistes.
On brûle du bois qui a produit (loin) de l'O2 et on dégage du CO2; éventuellement du CO . Et si on plante un arbre de remplacement, avant qu'il produise autant de O2 que son prédécesseur a consommeé en brûlant de l'eau aura couler sous les ponts.
Certains prétendent que le chauffage au bois est 50% plus polluant que le chauffage au fioul.

Pour revenir à notre domaine de prédilection: un vrai bol d'air frais, c'est l'Océan.
(Je n'aime pas le terme de poumon, car un poumon consomme de l'O2 et dégage du CO2)!

mercredi 31 octobre 2018 20:05
Avatar
4
hi

L'intérêt climatique de la forêt n'est pas la production d'O2, mais le stockage de CO2. Et c'est pendant sa croissance que l'arbre stocke le plus de CO2. Donc une forêt jeune produisant des arbres dynamiques, régulièrement coupée puis replantée est un excellent moyen de produire une énergie renouvelable et à faibles émissions de carbone. En plus, utilisé en construction, le bois permet de stocker d'énormes quantités de CO2 sur des durées très longue, et constitue la seule alternative crédible au béton énergivore et sablivore...

mercredi 31 octobre 2018 22:12
Pavillon-i
pator

Je ne sais pas pourquoi on abuse du "bobos écologistes". Ya au moins autant de bobos pas écologistes.

vendredi 02 novembre 2018 17:21
Missing
outremer

Pourquoi ne pas aimer le terme de poumon?
Poumon-soufflet ou pas la vie aérobie de tous les êtres vivants basés sur le cycle du carbone repose totalement sur l'oxydation du carbone par l'oxygène avec obligatoirement dégagement de CO2.
Ce cycle s'est développé quand la photosynthèse apparue dans les Océans a dégagé d'énormes quantité d'O2. Cela a été miraculeux pour la poursuite de la vie d'anaérobiose préexistante vers aérobiose en multipliant par 10 le rendement énergétique.
L'explosion d'une vie extraordinairement dynamique et prolifique et le développement d'êtres de grande taille devenait possible.
A noter que l'O2 dans l'air, actuellement à 21% est monté jusqu'à 25% où le carbone peut s'enflammer très facilement et le CO2 atmosphérique était aussi monté à plus des 0,03% contemporains

samedi 03 novembre 2018 22:13
588efb78e4b0ec6bb7215c46
1
PhilippeG

Au sujet du Brésil, désolé de m'être mal exprimé, je pensais plus à toutes ces espèces végétales ou animales qui vont disparaître en emportant les secrets ou substances utiles à tous. Brûler du bois est une hérésie dans le contexte actuel, les déchets de bois, ok (pellet) mais le bois en tronçons, non. Et j'ai chauffé ma maison pendant des années avec des coupes de bois provenant du nettoyage de parcelles, une sacrée galère et pas sûr que ce soit réellement "écolo".
De toute façon, soit l'écologie est soit une pensée "bobo", soit une nécessitée à l'échelle de la planète mais on ne pourra (surtout pas) interdire aux plus démunis de nous envier et de vouloir (et construire) ce que nous avons actuellement.
C'est un luxe de pays développé de penser "réduction d'effet de serre" ou écologie quand on voit ce qui se passe ailleurs question qualité de vie.
Autre débat.

mercredi 31 octobre 2018 20:33
Avatar
hi

Brûler du bois bûche émet effectivement des particules fines, mais les poêles de technologie récente réduisent fortement ces émissions. Les pellets, par contre, émettent très peu de particules, mais leur fabrication et leur stockage est relativement énergivore.

Pour le reste, je ne suis pas certain que les pays en voie de développement suivent le même chemin consommateur de carbone que les pays dits développés, tout simplement parce que l'avenir énergétique est plutôt en faveur des ressources renouvelables, et que c'est un secteur qui ne demande qu'à se développer par la recherche et l'industrialisation (donc potentiellement créateur d'emplois).

Reste que les résistances sont puissantes et nombreuses, et l'affaire ne se fera peut être pas aussi vite que Rome (qui elle-même ne s'est pas faite en un jour)...

mercredi 31 octobre 2018 22:55 *** Message modifié par son auteur ***
Images_(large)_(2)
3
pierre 2 the minimalist

Et ca rapporte quoi de s'empiffrer ,une fois que tu as ton "henaurme " 4/4 ,ta villa de 700 m2 ,ton cata geant a 800000 euros ,tu fais quoi ? Comme moi tu as deux mains et tu ne peux pas tout faire a la fois ! ,quand tu as peu tu apprecies ce que tu as et tu en profites mieux

mercredi 31 octobre 2018 20:41
Arzach_avatar
misurarca

Tu achètes un gros yacht à moteur !

6 jours
Missing
1
primos

Vous avez vu les conséquences en Bolivie de l'exploitation du lithium indispensable pour alimenter nos chères voitures électriques ? C'est écolo ça les voitures électriques !Et on s'apprête à mettre à la casse avec prime gouvernementale à l'appui des véhicules sans tenir compte de l'énergie grise nécessaire à la production de ces nouvelles voitures pour développer encore plus ce secteur. On va vers un transfert de la pollution réelle dans les pays producteurs comme on envoie nos déchets se faire traiter loin de notre vue.

mercredi 31 octobre 2018 20:52
Missing
vicenza

En effet on a de la chance il n'y a pas de lithium chez nous.
Par contre chez nous il y a Total et demain Shell présente ses résultats. Apparemment ils vont être bons voire très bons.
En attendant le retour dans la forêt et la bougie faut bien le payer le beaujolais non?
Allez faites pas cette tête je vous taquine...

mercredi 31 octobre 2018 21:20
Img_16251.000000
lune de miel

dans tout eco système,
le predateur absolu pullule
épuise les ressources oour disparaitre
ou est victime d un brusque changement climatique

vous pouvez vous palucher encore un bon moment
mais ça vous rapelle rien ?

il y a 50 ans, on nous apprenait que nous etions 2.5 milliards sur terre
et que nous.serions 3 milliards en 2000
nous sommes.rendu à plus de 7 milliards
avec un fort appétit de consomation

et comme le socle de notre civilisation est le capitalisme
nourrit de taylorisme et de cupidité
c est pas gagné....

allez, on sort la grate et on chante....
le champs des partisans ou du cygne,
c est selon !!!

mercredi 31 octobre 2018 23:30 *** Message modifié par son auteur ***
Missing
ppierre

C'est faux, l'on n'est pas un prédateur dans un écosystème. On EST le changement climatique !

Cela fait longtemps que l'humain a fait disparaître les grands mammifères. Pas simplement à son profit. Mais simplement, car ce qui nous rend uniques ; c'est que nous changeons notre environnement à notre profit.

Le changement climatique... OK, on n'a pas tout calculé... Mais il y a loin avant que cela joue sur notre survie ! Au pire des guerres et des famines...

Par contre pour 90% des (autres) espèces de la planète...

mercredi 31 octobre 2018 23:38
Mouette
1
Penn-Kalet

Dans le livre "Sapiens" le phénomène est très bien décrit. Depuis les origines de l'homme à chaque fois qu'un sapiens a conquit un continent il y a eu dans la foulée une vague d'extinction d'espèces animales (en particulier les gros mammifères).
Il semble que ce soit intrinsèque a fonctionnement humain.

Le passage à l'agriculture est le début aussi des modifications de paysage et de changement de société : augmentation significative de la population impliquant un stress pour nourrir tout le monde, guerre entre clans, organisation de classes dans la société (riches et pauvres), épidémie...
Selon lui l’humanité n'a pas forcément gagné en passant du stade de fourrageur à agriculteur

jeudi 01 novembre 2018 10:45
Missing
outremer

Comme tout système biologique, l'homme, qui est un animal comme les autres, n'ayant d'autre prédateur éventuel que lui même, utilise l'énergie à sa disposition pour prospérer, se multiplier et étendre son territoire à la Terre entière et ensuite au delà .
Son intelligence ne fait que multiplier ses possibilités et accélérer ce processus naturel voulu par la Nature.
Pour l'instant nous sommes gouverné totalement par notre ADN, dont nous ne sommes que le support à but multiplicateur/régénérateur et non l'inverse, mais l'étape déjà envisagée est de prendre le contrôle de notre ADN, et puis en toute logique d'aller vers une deshumanisation biologique, car la biologie est trop contraignante, et donc la super machine pensante et enfin le pur esprit rejoignant toutes les forces cosmiques.
Les auteurs d'anticipation ont bien décrit ce cheminement

jeudi 01 novembre 2018 12:19
2016-02-15_1134
2
Yves (.)

"l'homme, qui est un animal comme les autres"

Propos méprisant.

Faut-il rappeler que l'homme a inventé la perche à selfie.
Et ça, ça prouve bien qu'il n'est pas un animal tout à fait comme les autres !

jeudi 01 novembre 2018 14:07
Missing
outremer

Qu'est ce que le mépris vient faire ici ???????????????????????????
C'est une vérité physiologique admise depuis au moins Claude Bernard, père de la physiologie expérimentale, mère de la Médecine moderne. Toute la Médecine scientifique s'appuie sur ce fait.
Par exemple les entrainements de chirurgie endoscopique très utilisée actuellement se font sur des cochons anesthésiés promis à l'abattoir, tellement ces animaux sont proches de l'homme.
Sans ces similitudes très fortes avec les animaux la médecine moderne n'aurait jamais existé !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Perso comme animal je n'aurais pas voulu subir ce que d'innombrables animaux ont souffert et continuent de souffrir pour permettre à l'homme d'être en bonne santé.
Mais il n'y a hélas pas d'autre façon de faire

jeudi 01 novembre 2018 14:29
P1010007
mayko

je constate tout de meme que tout le monde, a part quelques adeptes du scanner , ont les idées claires sur le sujet, c'est deja rassurant ( claires = les miennes bien sur)
Alors pourquoi les presidents et autres dirigeants ( aisés) sont ils a cotés de leur pompes, c'est tout de meme stupefiant : le cas recent du bresil est une caricature en la matiere

en matiere nautique mon eternel regret est le "progres technologique". c'est d'un chiant. pendant des decenie j'ai appris a etre aventurier a regarder le ciel a faire de l'estime (souvent au pif) a regarder les dauphins et les oiseaux, au debut sans moteur et c'etait idylique , dans ce domaine le progres est une regression. vous me direz les voiles en dacron. houais mais c'est vraiment le seul argument

jeudi 01 novembre 2018 10:45 *** Message modifié par son auteur ***
Maido_2
1
Domde

L'augmentation de la population par la hausse de la natalité et l'augmentation de l'espérance de vie les deux grâce en grande partie au progrès des soins médicaux est de loin la principale cause du réchauffement climatique avec en second la croissance économique en particulier des pays autrefois confinés dans la pauvreté comme la Chine, l'Inde, le Brésil et l’Afrique. Tout ça entraine déforestation , industrialisation de l'agriculture, épuisement des ressources naturelles.
Compliqué de leur expliquer que nous pays riches les ayant autrefois bien exploités au temps des colonies exigeons qu'ils se serrent la ceinture pour empêcher le réchauffement climatique.

Seuls les pays riches après une forte prise de conscience politique lorsqu'une majorité de la population sera en demande (les politiques feront quand ce sera ainsi ce qui est encore loin d'être le cas en France), peuvent se permettre le luxe de la bascule vers une décroissance.

Par exemple la Chine continue à ouvrir des centrales à charbon en cachette entre autres, même si des mesures cosmétiques sont prises dans les grands centres urbains etc..
Et qu'on arrêter de mettre en cause les diables de circonstance comme le capitalisme, le libéralisme que l'on rend bien facilement responsable de nos maux. La cupidité, l'avidité font partie de la nature humaine heureusement contrebalancée par des qualités d'empathie de générosité. Le communisme en union soviétique se foutait pas mal de l'écologie et a créée de belles catastrophe. Tchernobyl et d'autres. Ne parlons pas du Cambodge ou de la Corée du Nord.
Les économies administrées n'ont jamais fonctionné sinon au bénéfice de quelqu'un et au détriment de tous et ont souvent débouchés sur des horreurs absolues. L'économie de marché c'est horrible mais moins que les autres systèmes, et on peut diminuer ses excès par l'intervention de l’État et de la démocratie politique. Cela s'appelle la social démocratie.

jeudi 01 novembre 2018 11:57 *** Message modifié par son auteur ***
Missing
outremer

L'accident de Tchernobyl est, parait-il, surtout l'illustration grandiose qu'il faut toujours tenir compte du facteur humain (75% des accidents d'avion). Quand un Académicien des Sciences demande à des gens de technique appliquée de réaliser une expérience test risquée, cogitée dans sa tête, sans tenir compte de leur aptitude réelle du moment à pouvoir réagir correctement pour contrôler la situation dégradée volontairement provoquée on peut s'attendre à de telles conséquences. Le Pr Gorbatchev, le premier concerné et étonné, a durement sanctionné cet académicien qui à l'époque n'a jamais voulu reconnaitre son erreur de jugement sur le facteur humain.

jeudi 01 novembre 2018 20:33
Mouette
1
Penn-Kalet

L'espérance de vie aux USA baisse et atteint a peu près le niveau de la Chine...Ca laisse de l'espoir...

samedi 03 novembre 2018 10:25
Mouette
Penn-Kalet

Ben tu n'es pas obligé de naviguer avec l'électronique, tu es un homme libre !!

jeudi 01 novembre 2018 20:08
Dsc_0144
Reve d'une vie

À ce sujet, il y a quelques temps un reportage très éloquent, il y a une dizaine d'années à revoir: Le monde selon Monsantos ".
Ça fait réfléchir ???? et ça fait peur car nous y sommes...

jeudi 01 novembre 2018 11:27
Img_7040
3
freychou

Le Monde selon Monsanto
De la dioxine aux OGM, une multinationale qui vous veut du bien
réalisé par Marie-Monique Robin (2008)

https://www.youtube.com/watch?v=6fAnwS4nB7o

jeudi 01 novembre 2018 12:10 *** Message modifié par son auteur ***
Missing
SMABAD

C'est avec ses neurones qu'il faut réfléchir si on veut éviter des déballer des poncifs à longueur de forum

jeudi 01 novembre 2018 15:50
Avatar
3
hi

A part traiter tout le monde d'imbéciles, tu fais quoi de tes neurones, toi ?

jeudi 01 novembre 2018 19:54
Missing
1
Cuby

En fait SMABAD, c'est une couverture, son vrai nom c'est Dieu.

Je l'avais nommé "sa majesté" dans un autre fil, à tord, c'est l'étage au dessus...

vendredi 02 novembre 2018 16:27
Mouette
Penn-Kalet

Tu peux préciser ta pensée ? Allez un peu de courage pour alimenter le débat...

jeudi 01 novembre 2018 20:16
P1010007
1
mayko

je conseille a tout le monde de regarder le lien de Freychou : c'est dramatique caricatural et souvent comique... De plusla strategie de ces gens peut facilement etre transposée a n'mporte quel lobbie...il y a toujours un pourri pour remplacer un professionnel consciencieux

jeudi 01 novembre 2018 17:58
Missing
5
Gradlon

La question, bien posée par ce film, est comment s'exerce le contrôle de la puissance publique sur ces conglomérats. Bayer pendant la derniére guerre faisait parti du Groupe IG Farben qui produisait le gaz Zyklon B. Monsanto produisait l'agent Orange défoliant utilisé dans la guerre du Vietnam. Bayer vient d'acheter Monsanto pour 50 milliards. Il est probable que le nom Monsanto disparaitra mais l'osmose entre le pouvoir économique et politique sûrement pas. C'est là je crois que se situe le noeud de notre impact collectif sur l'environnement. Face à cette question essentiele, notre impact individuel est de peu d'effet.

vendredi 02 novembre 2018 09:05
Missing
outremer

L'Aspirine créé chez BAYER la cession de la licence de fabrication a fait partie des réparations allemandes pour dommages de guerre en 1918.

vendredi 02 novembre 2018 11:03
Avatar
hi

@gradlon : ne croit pas ça. L'utilisation de matériaux biosourcés dans la construction est un choix qui dépend pour beaucoup de l'utilisateur final, et ça constitue un levier d'action environnemental très puissant. En France, moins de 1% de la biomasse produite annuellement est utilisée dans la construction (hors bois d'oeuvre). Si le secteur de la construction utilisait à 100 % des matériaux biosourcés, son impact environnemental se réduirait drastiquement. Voilà un choix facile à faire quand on choisit de construire.

vendredi 02 novembre 2018 12:17 *** Message modifié par son auteur ***
2016-02-15_1134
Yves (.)

Exceptionnellement (qu'il n'y revienne pas ! :)), je suis d'accord avec Gradlon, notamment pour ce qui concerne l'impact d'initiatives individuelles telles qu'on les connaît sous nos latitudes.

Le monde continue de tourner sur le mode de la croissance effrénée, celle-là même qui nous a foutu dans le pétrin.

Je veux bien construire ma maison avec des matériaux biosourcés.
Mais je trouve que c'est un luxe d'enfants gâtés de quelques pays occidentaux.
Pendant ce temps-là, on continue de piller le sable à une échelle qui dépasse complètement ces initiatives, qui les noie, qui les engloutit.

Je veux bien (et je le fais) trier mes ordures ménagères mais les décharges sauvages s'enrichissent toujours de millions de tonnes au quotidien en toute légalité partout dans le monde.

Le système économique mondial nous assomme tous les jours de publicités pour nous arracher l'acte d'achat de choses dont on n'a pas besoin.
Il n'y a jamais eu autant d'objets inutiles mis sur le marché, tous empactés dans du plastique, qui demandent une énergie colossale pour être fabriqués, mis en scène, emballés puis acheminés du lieu de production au consommateur.
Quand est-ce qu'on va arrêter ça ?

En lisant les contributions de ce fil, j'ai l'impression que la France est le centre du monde, avec moins de 1% de la population globale.
On oublie tous ces pays et leurs quelques milliards d'habitants qui ont tant de mal à gérer le quotidien et pour qui le réchauffement climatique n'est vraiment pas à l'ordre du jour, tout juste une anecdote quand le concept est abordé.
Et je doute qu'il le soit souvent en Afrique, en Asie, en Amérique latine là où trouver quelques calories pour la journée est une gageure, là "où la misère est à couper au couteau".

vendredi 02 novembre 2018 14:14 *** Message modifié par son auteur ***
Avatar
1
hi

Mais ce sont nos pays qui sont principalement responsables des émissions de GES. Donc c'est d'abord à nous de changer. Et changer, ça se fera pas en 10 ans, et peut-être pas en 50. Mais ça se fera. Trop tard, peut être, mais peu importe.

vendredi 02 novembre 2018 14:24
Missing
Gradlon

"Qu'il n'y revienne pas"
Heureux ceux qui étant partis nulle part sont revenus de tout.

vendredi 02 novembre 2018 19:04 *** Message modifié par son auteur ***
Avatar
hi

@Yves(.) : le système économique mondial est-il aussi solide qu'on le pense ? https://www.lemonde.fr/economie/article/2018/11/02/bayer-dans-l-enfer-du-mariage-avec-monsanto_5377800_3234.html?fbclid=IwAR0mV8Y4Z1n2SEjIR3gkv7Dl8AYLaDAkGYU1Nna8qPT8eE-bKUto_vQ1lLM#Echobox=1541157376
(article pour les abonnés, mais l'essentiel est dit dans le titre et dans le chapeau)

vendredi 02 novembre 2018 20:02 *** Message modifié par son auteur ***
2016-02-15_1134
Yves (.)

Tu me surprends.
D'accord, la prise de conscience sur le glyphosate.
Il était temps.

Et d'accord aussi, le système n'est pas si solide que ça et il ne tient que par l'artifice des jeux financiers mondiaux.
On l'a vu avec les subprimes en 2008.

Et encore, il s'est vite remis sur pied pour recommencer les mêmes conneries comme on l'a encore vu en février dernier avec une volatilité et des variations d'indices boursiers affolantes : fortes baisses, suivies de fortes hausses puis fortes baisses à nouveau avant de retrouver un niveau à peu près normal mais c'était limite.

On joue avec le feu en permanence.

Le cas de Bayer ? Et alors ?
Ce n'est pas le premier mastodonte à se prendre une gamelle.
Pour grandir toujours plus et devenir fort, il faut savoir tomber.

Au début de la semaine, les seules Amazon, Facebook, Netflix et Alphabet (Google) ont lâché à elles 4 près de 200 milliards de $ en bourse en quelques heures.
Ca n'a pas sonné la fin du système.
Cette histoire autour de Bayer est une anecdote : même pas mal.
Et si Bayer devait tomber des vautours sauront profiter de la dépouille.

Prends l'industrie automobile allemande et le fameux diesel gate.
On parle de 15 milliards pour VW, 9 milliards pour Audi.
Et alors ?
Les banques et les investisseurs seront là, au chevet des malades et il les aideront à repartir.

Je ne m'inquiète pas pour le système.
Ca merde, ça fuit de partout mais on colmate et on repart comme si de rien n'était mais on ne mettra jamais le système en cause.

vendredi 02 novembre 2018 21:39 *** Message modifié par son auteur ***
Avatar
hi

A une échelle de 30 ou 50 ans, oui, on colmate et on repart comme en quarante. Mais sur le temps long, les choses finiront par se réguler d'elles même. Je ne suis pas inquiet pour l'avenir de l'humanité, je ne suis inquiet que pour son présent.

vendredi 02 novembre 2018 21:46
2016-02-15_1134
Yves (.)

"je ne suis inquiet que pour son présent"

Tu as raison : la surprise ne peut se révéler qu'au présent ! :)

vendredi 02 novembre 2018 21:52
2016-02-15_1134
Yves (.)

Bourse de NYC aujourd'hui :
Apple décide de ne plus dévoiler périodiquement le nombre d'Iphone vendus (chaque mois ou chaque trimestre).

Résultat-sanction : -7% à la clôture !
Sur une capitalisation de 1000 milliards de $, ça ne fait que 70 milliards d'envolés.
Une paille (en plastique).

Et on dit que ce qui est excessif est insignifiant ?
Ce système marche sur la tête.

vendredi 02 novembre 2018 22:39
Avatar
hi

Ca fait 70 milliards en moins pour le développement de nouveaux smartphone consommateurs de temps et de terres rares, c'est toujours ça de pris

samedi 03 novembre 2018 11:42
Missing
Gradlon

@hi
Assez peu de gens choisissent le matériau de ce qui est habituellement déjà construit au moment fe l'achat. Et de manière plus générale le choix militant de consommer différemment est encore relativement marginal et réservé aux pays riches. Je vois mal un marocain du sud refuser de se construire sa maison en parpaings alors que ses aieuls qui vivaient dans les ksour n'utilisaient que des matériaux biosourcés. Là-bas, le parpaing est un progrès.

vendredi 02 novembre 2018 14:55 *** Message modifié par son auteur ***
Avatar
hi

C'est de moins en moins vrai. Je bosse entre autre pour une société de construction, et à plusieurs reprises j'ai entendu ou assisté à des tractations préalables à un devis. Dans la majorité des cas les clients potentiels demandaient l'intégration dans le devis de matériaux biosourcés ou d' éco-matériaux. Ils y renoncent malheureusement souvent parce que le manque de connaissances de leur mise en oeuvre par les entreprises de construction modernes entraînent des risques ou des surcoûts, mais ça devrait changer si la formation suit le mouvement. Je bosse par ailleurs pour une organisation professionnelle d'experts du bâtiment, et je constate que le nombre de participants aux formations sur la mise en oeuvre de méthodes de constructions alternatives augmente fortement.

Quand au marocain, je ne vois pas tellement de différence avec nous : nos aïeux aussi utilisaient des matériaux naturels : grès, meulière, bois, chaux... Le béton, c'est pas si vieux que ça...

Encore une fois, je ne me fais pas d'illusions. Ca prendra du temps, trop de temps. Mais ça se développera. Après, d'autres problèmes vont certainement surgir... Mais ces cycles sont le moteur du progrès humain depuis la nuit des temps. L'échelle a simplement changé aux 19eme et 20eme siècles.

vendredi 02 novembre 2018 15:27 *** Message modifié par son auteur ***
Missing
force10

Il n'y a pas de s à siècles!
Pour vingt siècles tu mets un s, certes!
Tu dois savoir ce qu'est un ordinal?

samedi 03 novembre 2018 12:02
Missing
outremer

A noter que Fritz Haber, Allemand, prix Nobel de Chimie de 1918 est considéré comme le père de la Guerre Chimique d'où a découlé, parmi d'autres saloperies redoutables, la fabrication du Zyklon B utilisé pour assassiner entre autre le peuple de ses origines.
C'était un Allemand convaincu qui voulait que son Pays gagne la Grande Guerre
Son épouse ne supportant pas l'orientation de ses travaux se suicida après la mort aux cours d'expériences de son plus proche collaborateur. Lui se retira en Suisse (décès en 1934).
On évita ensuite de parler de lui. Mais la redoutable menace chimique est toujours présente dans les esprits (cf Guerre d'Irak).

vendredi 02 novembre 2018 14:50
P1010007
mayko

pas forcement ; au lieu de faire du proselytisme anti arabes ou anti rom , on peut faire de meme avec bayer carrefour general food total areva gazprom ..la liste et longue
quelques eleves de HEC ( je crois que c'est HEC ou peut etre l'ENA ??)on declaré ne pas vouloir se mettre au service de societé notoirement "anti environnement"
tout ca est comme une religion , un phenomene quantique ,la force faible reunit trois particules au bout d'un certain temps donne une galaxie

vendredi 02 novembre 2018 10:33 *** Message modifié par son auteur ***
Missing
primos

Je vois pas trop ce que les arabes et les roms ont à faire ici.

vendredi 02 novembre 2018 12:20
Missing
1
outremer

Vous croyez encore au Père Noêl? Quand on fait une école qui vise souvent des postes économico politiques de direction, a priori on essaye de prendre en marche le bon train au bon moment !
Une carrière se construit dès le début et plus on monte plus il faut avoir de relations, aboyer avec les bons loups et retourner sa veste au bon moment. C'est le B A BA.

vendredi 02 novembre 2018 14:31
Essai_s8000_no_2_002
1
oceanix

que viennent faire les arabes et les roms dans cette histoire ?

vendredi 02 novembre 2018 12:15
P1010007
mayko

ok mauvaise comparaison

vendredi 02 novembre 2018 13:10
Missing
1
primos

J'avais pensé que tu voulais mettre l'accent sur l'introduction d'espèces allogènes dans un biotope particulier. Ça m'étonnait un peu, remarque. En général les écologistes ne vont pas jusqu'à extrapoler ce qui est vrai dans le monde animal jusqu'à l'humain. Je suis content car ça prouve sans aucun doute que l'homme n'est pas un animal comme les autres comme voudraient le faire croire les anti-spécistes.

vendredi 02 novembre 2018 13:22
Missing
1
jenessépatou

Tu as tout à fait raison quand tu dis que l'homme n'est pas un animal comme les autres.
Malheureusement oserais-je, car on ne trouve pas dans le monde animal tous les travers et perversions diverses et variées qui font la spécificité de l'homme. Peut-être pourras-tu m'objecter qu'on y trouve pas non plus le génie, mais bon quand le génie est en grande partie au service de la malfaisance...

vendredi 02 novembre 2018 13:41
Missing
2
creek

Pour ma part, je pense que l'espèce humaine, comme toutes les preuves, avis, recherches et constats scientifiques le prouvent, que l'humain est bien un animal, un être vivant simplement, de la famille des primates; Y a pas de raison de le dissocier des autres formes de vie sur terre, sauf pour l'arrogance de certains bipèdes, qui prouve surtout leur mépris et leur faux sentiment de superiorité envers les autres espèces; (pour se justifier, et les exploiter et les detruire sans problème de conscience souvent)
Non seulement le singe humain (homo sapiens, pas du tout sapiens, vu ce qu'il fait de la terre, et les horreurs de son histoire et abus) est un animal parmi d'autres, mais c'est aussi le pire de tous dans ses comportements et degats; Celui qui s'adapte le moins à la biosphère, vu qu'il la detruit; On definit souvent pourtant l'intelligence d'un être à sa capacité à s'adapter à son environnement, en harmonie, de manière durable sans le detruire; A ce niveau, on peut donc aisément tirer comme conclusion que c'est le plus stupide et nuisible !
Il est certainement plus complexe que beaucoup d'autres espèces, mais pas superieur ni different; Meme sang rouge, meme capacité à souffrir ou à vouloir le bonheur ou le plaisir, même oxygène absorbé et co2 rejeté que les autres animaux, meme pulsions primaires de se nourrir ou boire, de reproduction (beaucoup trop d'ailleurs chez le primate humain, vu la surpopulation mondiale) meme naissance vie et mort; etc; C est surtout un singe qui a serieusement disjoncté à un moment, en descendant des arbres surement et en coupant tous les arbres ; )

vendredi 02 novembre 2018 13:47 *** Message modifié par son auteur ***
Missing
outremer

On peut penser que le cerveau très performant joint à la libération complète des mains, au puissant système d'échange vocal et une vision binoculaire performante de prédateur, offert à l'Homme, et a priori utile car au début très fragile et vulnérable, par le hasard évolutif, a des capacités potentielles qui dépassent les possibilités d'autocontrôle qu'impliquent un équilibre avec le milieu, en absence au final de prédateur supérieur.

On aura peut être un jour la paix quand nous ne serons plus que des esprits désincarnés (mais la vie des Dieux de l'Olympe était aussi très agitée….)

vendredi 02 novembre 2018 15:28
P1000163_2
1
Flora :)

... la paix quand la cervelle des femmes aura pris l'ascendant sur le cerveau des hommes ?


(cf Petit Gibus !)

vendredi 02 novembre 2018 17:39
Mouette
Penn-Kalet

La grosse différence c'est que l'homme peut croire dans des mythes rassembleurs comme l'argent par exemple.
A la fin cela peut lui faire faire n'importe quoi.
Mais c'est bien l'homme qui a inventé l'argent...

samedi 03 novembre 2018 10:32
Missing
1
force10

Essais d'apprendre et d'avoir un discours scientifique.
Je te l'accorde, tes pensées sont à peine plus évoluées que celles d'un singe dont tu penses descendre.

samedi 03 novembre 2018 11:59
Essai_s8000_no_2_002
oceanix

A la loterie des chromosomes on a failli être un cochon à 3 % près !

vendredi 02 novembre 2018 14:25
Missing
1
primos

Certains n'affichent pas une telle différence.

vendredi 02 novembre 2018 14:28
Missing
jenessépatou

On est en effet très semblables (à part la connerie), d'ailleurs les valves cardiaques ne sont -elles pas issues du cochon?
Voilà malheureusement des animaux qu'on martyrise dans les élevages en batterie.

vendredi 02 novembre 2018 14:36
Missing
1
force10

Quel dommage que tu aies raté cette loterie!
Franchement, c'est assez ahurissant de voir le pauvre niveau scientifique des heossiens!

samedi 03 novembre 2018 11:57
Missing
Gradlon

Imaginons que nous soyons cochon. Et bien on ne pourrait pas faire de voile ce qui serait fort dommage.

vendredi 02 novembre 2018 15:11
Nam_that
matelot@19001

La voilà la solution !
Transformer tous les humains en cochons comme dans "le voyage de Chihiro" !

vendredi 02 novembre 2018 15:50
Essai_s8000_no_2_002
oceanix

il doit y avoir des humains bien plus cochons que les cochons et des cochons bien plus humains que les humains .

vendredi 02 novembre 2018 16:52
Missing
vicenza

Mais surtout si on était des cochons nous pourrions faire toute la journée des cochonneries avec des vraies cochonnes.

Au lieu de faire les cons dans une foret devant une bougie...

vendredi 02 novembre 2018 17:09
Missing
1
outremer

Bravo, aux derniers intervenants!
Vous réveillez l'humour qui avait fait longtemps le charme de ce Forum.
Cela fait chaud au cœur……………..
Zut! ….. on va encore réchauffer la Planète …….
décidément on est bien dans la M ……!

vendredi 02 novembre 2018 18:27
Ss26
Rêveur intégral

Erreur pour l'étoile à outremer mais je ne la regrette pas.
En faite je voulais ajouter que notre monde est moins insouciant que dans les années 80 ce qui explique pour moi le ton qui à changé au faire et à mesure depuis cette période. Mais de quelle époque parles-tu outremer? (je ne connais pas l'âge de ce forum).

vendredi 02 novembre 2018 20:09
Nam_that
matelot@19001

Tu veux dire : à l'époque du 3615 HEO, sur Minitel ?

vendredi 02 novembre 2018 21:18
Ss26
vendredi 02 novembre 2018 21:23
Dscn1549
Julirosien

Et on doit ce post un peu...FLM a monsieur Mayko....il nous manquait !
Je pensais qu'il avait sombré avec son cuirassier....

vendredi 02 novembre 2018 19:15
Arzach_avatar
misurarca

@Julien;
un cuirassier est un militaire à cheval, tels ceux qui se sont sacrifiés en 1870 à Reichshoffen (Alsace) pour sauver l'armée en déroute devant les allemands...

Un cuirassé tel le "Richelieu" prends un peu plus de place et flotte
https://fr.wikipedia.org/wiki/Richelieu_(cuirassé_de_1939)


J'imagine que tu imaginais plus Makyo avec un bateau plutôt qu'un cavalier

6 jours
Avatar
1
Numawan

Ça tourne un peu en rond ces discussions, non?

vendredi 02 novembre 2018 19:47
Avatar
1
hi

Oui, mais naviguer, c'est savoir prendre du plaisir sans avancer ;-p

vendredi 02 novembre 2018 21:41
Missing
1
Gradlon

Ici, tourner en rond ce dit : tirer des bords carrés.

vendredi 02 novembre 2018 23:50
Avatar
2
hi

Tirer des bords carrés, c'est résister contre le recul

samedi 03 novembre 2018 09:34
P1010007
mayko

ca tourne en rond mais on a tout de meme fait un etat des lieux, il y a :

*ceux qui sont fortement motivés mais souvnet resignés qui font leur petit monde sans se soucier des gaspilleurs
*quelques septiques qui essaient de se rassurer et font du discours
*des convaincu tiedes qui cherche des excuses au pollueur et aux lobbies, cherchent le concensus et qui ne sont pas d'accord pour prendre des douches de 3mn au lieu de 1/2 h, et renoncer au SUV et aux hypermarchés.
*ceux qui ne savent pas car n'ont pas d'experience reelle ni mener de reflexion avant que le question se pose comme aujourd'hui

resultat : pour l'ecolo a tout prix : 10%
contre : 20%
les tiedes : 50 %
les autres : 20%

comme il n'y a pas de parti ecolo credible le vote n'est pas un outil, donc on est mort pour l'instant a moins que les tiedes ne se decident a guillotiner monsanto total carrefour.... et quelques politiciens opportunistes

remarque : les pourcentages sont etablis au pif mais ne doivent pas etre trop faux

samedi 03 novembre 2018 10:06 *** Message modifié par son auteur ***
Avatar
hi

Le pb c'est pas les %, c'est plutôt les catégories : je suis sûr que personne ne se reconnait complètement dans aucune d'elles !

samedi 03 novembre 2018 10:19
Essai_s8000_no_2_002
oceanix

tu crois vraiment que les ecolos peuvent sauver la terre ?

samedi 03 novembre 2018 11:11
Missing
pinch

Et pourtant Mayko a visé juste je pense sur les catégories.
Rien que sur ce forum, combien prennent toute l'année des douches de 30mn, ont une voiture la plus écolo possible/pas de voiture et ne vont pas au supermarché?
Cette catégorie est la plus représenté dans notre pays.
Tout le monde est d'accord pour changer mais d'abord les autres...

Et je me mets également dans cette case... je suis un passionné de voiture, j'adore les voitures sportives mais j'essaye de compenser en allant au boulot en trottinette depuis peu...
C'est pas parfait et du coup je rentre dans la case et je pense que c'est la très grande majorité.

Le site du WWF suisse a sorti un calculateur d'empreinte, je vous mets le lien et vous invite à le faire, vous allez voir c'est assez sidérant...
https://www.wwf.ch/fr/vie-durable/calculateur-d-empreinte-ecologique

On voit de suite que si on évitait au max de prendre l'avion, on limiterait une grosse partie du C02 émis...

D'ailleurs à ce sujet, lors des attentats du 11 Septembre, des études ont montré que suite à l'arrêt de l'aviation sur les USA, le rayonnement reçu par la Terre avait fait augmenter la température de 1,5°C à cause de l'arrêt de l'aviation, ils n'y avaient plus de trainée de vapeur d'eau qui limitait ce rayonnement... à contrario on sait que l'aviation est l'un des plus gros contributeurs de C02...

samedi 03 novembre 2018 11:24
Missing
outremer

Après essai: Le résultat du Calculateur Suisse est bien conforme au but poursuivi: les Suisses lavent plus blanc que leur voisins, CQFD !
Il n'y a aucune explication valable ou justification apportées à des calculs bidon!

samedi 03 novembre 2018 18:20
Essai_s8000_no_2_002
1
oceanix

mais moi j ' ai le droit de polluer un peu parce qu' en revanche j ' ai planté beaucoup d' arbres .

samedi 03 novembre 2018 13:28
Missing
primos

Tiens moi aussi !

samedi 03 novembre 2018 13:43
P1010007
mayko

j'ai fait le petit test de Pinch : je suis pas trop mal mais tres en deca de mes pretentions ; le pb principal = la bagnole =>30000 par an environ

et vous, faites le par curiosité ; les sommes sont en francs suisses, considerez que ce sont de €

samedi 03 novembre 2018 17:56
2016-02-15_1134
Yves (.)

Je me doutais que j'étais en-dessous de la moyenne européenne si on considère que la Suisse doit être au même niveau que l'Europe.

samedi 03 novembre 2018 18:37 *** Message modifié par son auteur ***
Avatar
hi

Moi j'ai été positivement surpris de mon résultat, mais les réponses à donner nécessitent une vraie sincérité, et je doute qu'on soit aussi sincère que nécessaire !

samedi 03 novembre 2018 19:22
2016-02-15_1134
Yves (.)

Le seul point sur lequel j'ai minimisé c'est le kilométrage bagnole.

J'ai pris la moyenne des cinq dernières années alors que cette année j'ai fait 8 ou 9000 km de plus pour une raison exceptionnelle.
Reste à savoir si l'exception deviendra la règle.


Pour les voyages en avion, je n'en avais pour cette cette année mais j'ai pris le nombre de 2017 qui était de 30 heures à peu près et que j'ai divisé par 2 pour en amener sur 2018.

Pour le reste, je ne suis pas un modèle de consommateur contemporain.
Ni en viande, ni en fringues, ni en nourriture, ni en électro-ménager, je bois l''eau du robinet, .... et je dois être à 3 ou 4€ max/jour sur l'année en énergie (électricité et gaz).

Mais j'aimerais bien savoir comment tout ça est pondéré et ce que ça vaut réellement.
Mais ce n'est pas par vertu, c'est juste ma façon de vivre.

samedi 03 novembre 2018 19:53 *** Message modifié par son auteur ***
Arzach_avatar
misurarca

Moi j'ai été déçu par mon résultat, mais je suis quand même content d'être passé en dessous de la moyenne suisse !

Et c'est clairement la taille et l'âge de notre logement qui pêche ainsi que le kilométrage réalisé et l'impossibilité de prendre un transport en commun...

D'un autre coté la Suisse n'est pas un pays immense, d'où un réseau de transports en commun développé, et c'est un pays très riche.
Un emploi de base sans diplôme rapporte 2x le smic français, ça aide pour s'offrir du matériel A++ et autres...

6 jours
Missing
1
Pacotheas2

Il me semble que nous pourrions réaliser une vraie transition sans forcément tout révolutionner d’un coup ce qui permettrait d’eviter soit une dictature ecolo soit à un combat gagné par’les’lobby ( ce qui se passe aujourd’hui ).

Par exemple :

- Taxer obligatoirement les produits selon leur degré de pollution
- developper le télétravail au moins 3 jours par semaine (pour ceux qui bossent dans un bureau bien entendu)
- interdire les billets d’avion à 50€
- donner un quota de co2 à respecter par foyer, cota qui prenne en compte tout l’ensemble des usages et taxer fortement ceux qui ne font pas attention.
- utiliser les taxes récupérées pour développer la transition énergétique
- envoyer nos enfants en classes vertes de plusieurs semaines pendants lesquelles ils se focaliseront sur l’etude des espèces, l’agriculture bio, les médecines douces, le yoga, les arts, etc...
- donner des budgets aux étudiants en économie qui proposerons de vrais possibilités de transitions économiques macro
- récompenser financièrement les moins energivores d’entre nous.
- développer l’habitat collectif avec des potagers intégrés, le co voiturage plutôt que les lotissements aussi horribles que chers.
Etc...si vous avez des idées n’hesitez pas...

Nous devrons faire des efforts individuels et collectifs avec une vrai politique durable et pas du capitalisme « vert » au premier degré. Il faudra des quotas.

samedi 03 novembre 2018 19:53
Missing
1
ppierre

Ce qui est "bien" avec une économie du "billet vert" :
C'est que cela favorise ceux qui ont les moyens d'investir. Tout en soutirant de l'argent à ceux qui sont coincés par manque d'alternatives (de moyens).

C'est vraiment si difficile d'admettre que si l'on veut un changement significatif il faudrait qu'il soit nécessairement CULTUREL ?

Et si j'entends quelqu'un se plaindre, il aura droit d'aller en "camps de dé-carbonisation" !!!

samedi 03 novembre 2018 20:12
2016-02-15_1134
2
Yves (.)

Je serais beaucoup plus général.
Interdire toute publicité incitant à la consommation et encadrer de manière drastique les crédits à la consommation qui plombent les plus fragiles et les plus vulnérables face à l'incitation consumériste.

Aujourd'hui on a internet et c'est largement suffisant pour avoir des infos sur un produit qui nous paraitrait nécessaire.
Si on ne pense pas à ce produit c'est simplement qu'on n'en a pas besoin.

samedi 03 novembre 2018 20:16
Missing
1
ppierre

Plus qu'un seul savon (pas de parfums, variantes...). Et vendu sans emballage...

Pour les toilettes : formation de tout le monde pour se "torcher" sans papier.
On n'oublie pas aussi de respecter les consignes et signaler les prises de médicaments (les urines et selles sont recyclées).

En partant et rentrant chez soi, on n’oublie pas de pratiquer le désherbage et déverminage du potager personnel (faisant au minimum la surface obligatoire).

Si le trajet domicile/travail est inférieur à 30 minutes : complément d'activité sur le "home trainer (à dynamo)". C'est contrôlé par le tracker d'activité.

Je mets un smiley, sinon certain vont hurler.

Reste que même en étant très "économe" on est à plus de "deux planètes".
Ça fait grincer ; mais garder notre "qualité de vie" et descendre à "une planète" : il faudrait des changements drastiques.

Mon avis, on va passez par la case "nationaliste", c'est plus simple et rassurant. S’il y a besoin de (se faire) violence : on prendra un bouc émissaire, c'est "humainement" plus tolérable...

samedi 03 novembre 2018 21:25
Arzach_avatar
1
misurarca

-transport de marchandises par péniches et train
-inciter à la NON-dépense d'énergie, par l'isolation des batiments,
commerces et logements etc...

Je rappelle aussi que les billets d'avion à 50euros n'existe que parce que NOUS payons TOUS la différence par le biais des régions qui subventionnent les compagnies à bas-couts qui s'installe dans leurs aéroports !

6 jours
P1010007
mayko

bonjour,
je fais remonter le fil pour persister a enfoncer le clou, car je suis obstiné et cela depuis maintenat au moins 40 ans

Hier a marseille deux immeubles se sont ecroulés , il y a pour l'instant ( seulement?) un mort...vous allez dire que je suis simplet et superficiel ( j'ai l'habitude) mais j'ai tout de suite fait le rapprochement avec les pluies tout a fait inhabituelles sur le sud ces dernieres semaines ( et années?)....l'avenir le dira peut etre
Lesorages que j'ai pris sur le groin aux retour de grece m'ont definitivement fait tombé dans l'extremisme

je rappelle la notion simple : beau temps = air froid : mauvais temps = air chaud.

en dernier recours, j'appelle de mes voeux des catastrophes plus significatives que les recentes innodations ( pas significativement parlantes pour un statisticien officiel). Mon dernier espoir est qu'un politique ayant audience se leve de sa voiture de fonction et de son milieu protégé officiel, pour initier le changement de culture ( je prefere paradigme)que j'ai souvent evoqué, et encore cité par Pierre quelques post plus haut

au passage je rappelle aussi que parmi les raisons qui m'ont fait renoncer a "la longue route" ( outre la finance et mon grand age) il y a le risque climatique

mardi 06 novembre 2018 10:33
Missing
outremer

Pour les immeubles de Marseille, à la radio ce midi: il y a 3 jours une locataire a fui en catastrophe parce que l'immeuble notoirement insalubre bougeait de façon évidente avec les portes qui se coinçaient! Tout cela avait été déjà signalé depuis plusieurs années et l'arrêté d'insalubrité pris à l'époque avait été ensuite annulé par la Mairie !!!!!!!!! On est très loin de problèmes climatiques et la côte d'Azur est en plus une zône sismique connue!

6 jours
95228
Zadig

Mais voyons Philippe, tu n'as pas écouté le président de la plus grande puissance du monde ? Il n'y a aucun problème. Tous çà, c'est des foutaises.
Donc tant qu'on aura pas pris le mur, je ne vois pas ce qui pourra faire changer les choses. Et quand je dis mur, c'est à partir d'un milliard de morts. En dessous de çà, c'est même pas la peine d'en parler.

6 jours
P1010007
mayko

je n'ose pas encore envisager de degré de gravité car comme d'hab c'est encore les individus laborieux qui paieront et pas les nobles, toujours opportunistes et malfaisants
un petit exemple avec Trump et son gouvernement qui confortera les indecis.sa conseilliere, Kathleen Hartnett White, a l'environnement est un bel exemple( regarder la video ou elle "s'exprime" en reponse aux senateurs)
https://www.glamourparis.com/societe/news/articles/environnement-6-decisions-catastrophiques-prises-par-le-gouvernement-trump/57960

Smabad l'envoyé de trump est de retour

6 jours *** Message modifié par son auteur ***
Missing
outremer

Perso, ce qui me préoccupe le plus à court terme c'est l'évolution des relations de rivalité infernales en cours entre les 3 puissances nucléaires majeur: USA, d'un côté, Russie et Chine de l'autre, avec les EU comme idiots utiles ou inutiles au milieu.
Les élections US du Midterm peuvent éventuellement influencer indirectement ce jeu de c.. très dangereux pour toute la planète. Naturellement + 1° dans 50ans est beaucoup plus important. Et puis le réarmement donne toujours du travail aux chômeurs

6 jours
Missing
jenessépatou

Il y a malheureusement des choses qui nous dépassent complètement et sur lesquelles le citoyen lambda n'a hélas, que peu de pouvoir. La problématique géo-stratégique en est une.
Parallèlement il y a d'autres domaines dans lesquels le même citoyen lambda a encore un peu de pouvoir, et l'environnement en est un, à condition que chacun accepte de se remettre en cause.

6 jours
P1010007
mayko

tu n'as pas ecouté la radio jusqu'au bout

5 jours
95228
Zadig

"à condition que chacun se remette en cause" ???
Depuis des millénaires, la principale qualité des êtres humains est de savoir se remettre en question. C'est connu.

6 jours
Missing
outremer

Depuis qu'il existe l'homme, comme tous les autres damnés de notre Terre est en survie permanente et s'adapte obligatoirement au milieu dans lequel il vit, tout simplement. Quand on crève vraiment de faim on cherche à manger d'abord, on philosophe ensuite (cf les types coincés dans les Andes obligés de bouffer des copains décédés) .

6 jours
Ss26
Rêveur intégral

Oui je ne vois pas les gens se remettrent en cause de façon général. Je parierai plutôt que les gens en général se disent naïvement que plus chaud et moins de moustiques c'est mieux!!

6 jours
Missing
Jatim

Plus chaud.
Moins de glace.
Plus de mer.
Content.

Vous n'avez pas entendu la dernière ???
La ville de Rennes va avoir son propre port de plaisance ! Car ça sera la plus grande ville de l'ouest après la disparition de Nantes.
Je suis déjà sur la liste d'attente, dépêchez vous! les places sont prises d'assauts!
Tellement impatient de sortir de l'estuaire de la Vilaine direction Le Mans.

6 jours
Missing
outremer

Si le niveau de la mer remontait il y aurait aussi du positif: par exemple dans mon coin, au pire, Brouage perdu dans les terres redeviendrait le port qu'il était autrefois.
Et même à marée basse on pourrait rentrer facilement dans plusieurs ports de la côte, etc... que du bonheur pour les voileux.
A noter qu'il y a longtemps quand la Lune était un peu plus proche et la Terre tournait un peu plus vite, il y avait des marées avec écart de 1000m sur la côte Atlantique.

6 jours
Missing
Jatim

.

6 jours *** Message modifié par son auteur ***
P1010007
mayko

.

5 jours
Dsc_0144
Reve d'une vie

Je salue l'ensemble des intervenants sur ce fil de discussion. Cela dit, le nombre de participants est aussi impressionnant que les interventions nombreuses sans intérêt.
Le dérèglement climatique est bien loin de ce que l'on pouvait espérer lire ici.
En conclusion je pense que bon nombre se donne bonne conscience mais ne feront quasiment rien.
C'est désespérant mais bien dans la nature humaine de notre temps.

Ceux qui sont de réels navigateurs savent, alors laissons les plaisanciers sur leurs certitudes "artistiques" et sans aucun intérêt.
Je n'ai rien contre les plaisanciers mais bon nnombre se reconnaîtront sans difficulté.
J'aurais aimé lire des idées nouvelles, mais rien. Petit boulot, petites bonnes consciente.
C'est comme les 90% de propriétaires de bateaux qui ne sortent pas des ports ou qui occupent ceux ci juste comme espace de villégiature à quai ou qui cher cherchent à rentabiliser leur canot en les louant style rb&b.
Je pense qu'il y a mieux à écrire sur ce forum.

6 jours
Missing
Gradlon

Quoi écrire de plus ? Peut-être que "Prions mes frêres" serait une bonne conclusion.

6 jours *** Message modifié par son auteur ***
Crabe-de-terre
1
Le Crabe

Déjà ce que vous pouvez TOUS faire, c'est chaque fois que vous allez à la mer ramassez au moins un objet en plastique. Et le mettre à la poubelle. Ca prend 30 secondes et a davantage d'impact que n'importe quel taxe ou post sur un fil.

6 jours
P1010007
mayko

@reve d'une vie: certes les intervention y compris les miennes ne sont pas tres nouvelle ni productives, mais la chose a l'interet d'exister, alors que chez nos dirigeants qui sont reellement en charge au niveau national et mondial ( et l'immense majorité des autres), strictement aucune action ou pensée n'émerge, le seul evenement remarquabe a cet egard ces dernieres semaines fut le depart de N hulot.

Ici chacun dit avec ses mot et son incompetence ( tres relative) son sentiment ,c'est un genre de vote...

5 jours *** Message modifié par son auteur ***
Missing
outremer

Mauvais esprit: Heureusement pour notre pays, la manifestation annoncée pour le 17 montre bien qu'il y a, au moins en France, des limites à la bonté d'âme envers son prochain. Se faire ratisser systématiquement ses modestes revenus au nom d'une pseudo croisade planétaire bien pensante ne soulève pas nécessairement l'enthousiasme de nos concitoyens généreux qui veulent bien être pris pour des imbéciles, mais dans certaines limites.
Cet épisode est d'ailleurs très symbolique au moment où notre République célèbre plus d'un million de morts nécessaires pour récupérer deux départements bêtement perdus en 1870.

5 jours
Missing
jenessépatou

@outremer

Je ne suis pas contre cette manifestation, mais j'aimerais aussi que la population se mobilise tout autant pour la protection de l'environnement dans son ensemble, et particulièrement pour la protection de la biodiversité qui est en voie de s'éteindre, ce qui est dramatique, mais je suppose que vous vous en foutez, et cela a beaucoup moins d'importance que quelques euros de plus ou de moins dans les poches à la fin du mois.

J 'aimerais par exemple, entre autre, des manifestations et une mobilisation MASSIVE de façon à tordre le bras de nos dirigeants et les contraindre à agir de manière plus draconienne contre l'utilisation des pesticides, avec par exemple des blocages lors des opérations d'épandages.

Je suis de plus en plus révolté par rapport à cette indifférence, alors qu'il s'agit d'un problème majeur.

5 jours *** Message modifié par son auteur ***
Arzach_avatar
3
misurarca

Désolé d'être en contradiction, mais chacun fait ses choix dans la vie.

Nous sommes dans une "civilisation" de consommation, le premier pouvoir de chaque citoyen (hors vote) est son pouvoir de choix de consommation.

Evitez les cochonneries industrielles, la conso inutile et superflue, évitez gogol amazone fnac macdo facedebouc et consorts et vous aurez déja progressé et moins pollué.

Consommez local et hors grandes zones commerciales, petits producteurs, moins de produits jetables, moins de produits en plastique ou emballés dans du plastique jetable etc etc etc.

Baissez votre chauffage et mettez une polaire, éviter l'électroménager qui n'est pas A++, et virer ceux qui ne sont pas utilisés souvent.

Achetez du bon matos d'occasion plutôt que des cochonneries chinoises neuves qui ne dure que le temps de la garantie.

Ce n'est quand même pas très compliqué, de plus vous ferez des économies !


Et pour rester dans le domaine maritime, je suis étonné du nombre de gens qui ont un bateau mais ne savent pas de quel coté on met les mais sur une godille !

5 jours
Arzach_avatar
misurarca

erreur, désolé; "les MAINS" sur la godille !

5 jours
Missing
1
outremer

Entièrement d'accord: Tout notre façon de vivre, dont les loisirs modernes, s'est développée seulement à partir de 1950-60 est fortement dispendieuse en énergie et pollution, il faut logiquement y mettre rapidement un terme définitif.
Après tout nos grands parents vivaient très bien avec seulement le repos du Dimanche et des journées de travail de 48h, les WC dans la cour, l'eau sur un seul robinet, la lessive à la main, la cuisson au bois ou aux boulets, l'alimentation gardée au garde mangé, le réfrigérateur étant un immense luxe bourgeois, la télé exceptionnelle, etc...
Les congés payés de 1936 sont vraiment le début de la fin de notre civilisation. Le grand patronat de l'époque y était d'ailleurs farouchement opposé.
De nos jours, l'informatique étant devenue un gigantesque consommateur d'énergie, surtout depuis Internet il va falloir aussi sérieusement en restreindre l'utilisation.

5 jours
Arzach_avatar
misurarca

@outremer;
Tu me rends triste, ta prochaine phrase est prévisible elle contiendra:
Caverne et bougies !

5 jours
Missing
outremer

Je ne suis pas du genre à souhaiter le retour au nouvel âge des cavernes fortement espéré par nos nouveaux lavent plus blanc, vu qu'avec eux on n'irait pas bien loin ne pouvant pas non plus mener des chasses de survie indispensables à la survie. Même JJ Rousseau, leur maitre à penser, n'avait pas envisagé cela avec son "Bon sauvage".

5 jours
Missing
vicenza

Nos grands parents vivaient s'ils avaient survécus à une guerre ou deux...

5 jours
P1010007
1
mayko

je n'ai entendiu une seule fois ( hier) que la mesure etait prise dans le cadre de l'environnement ..les politique ont en dernier recours recuperer cette idée , idées qu'ils n'avaient en aucun cas envisager avant
Car moi si la cause etait juste et raisonnée je suis pour , or ce n'est pas le cas.
les mecs se foutent pas mal de la pollution il veulent juste plumer la population et continue de plus belle avec les ventes d'armes , les centrale nucleaire , a negation totale du tri des dechet du solaire et eolien , de la voiture electrique , du chauffage collectif et individuel des pesticides , le l'alimentation etc ..(je ne vais pas refaire toute la liste)

5 jours
Images_(large)_(2)
1
pierre 2 the minimalist

Le gouvernement a tout simplement un manque a gagner avec la taxe sur les produits petroliers car ces dernieres annees les français consomment moins,comme ils savent que les electeurs sont des veaux puisqu'ils votent toujours pour eux ,il les enfument avec des preceptes pseudos ecolos et ca va marcher! Un jours quand meme il faudrait que tout le monde refuse de voter tant qu'on aura pas changé la nouvelle aristocratie qui nous dirige depuis 50 ans au moins ( collomb=40ans de carriere ,c'est juste un exemple )

5 jours
P8010019
PHIL [WINNIE II]

Pourquoi pas, Pierre.
Mais... tu verrais qui à la place de « la nouvelle aristocratie qui nous dirige depuis cinquante ans » ?


PHIL

5 jours
Images_(large)_(2)
pierre 2 the minimalist

A phil ,personne , pas besoin de chefs

4 jours
Avatar
hi

Même pas à bord ?

3 jours
95228
Zadig

L'écologie ne gagnera jamais sur le plan politique. Pourquoi ?
Parce-que quand on parle de "mesures drastique à prendre", tout le monde est d'accord.
En revanche dés qu'on parle concrètement des dites mesures et que chacun peut en mesurer l'impact sur son mode de vie et surtout son porte-monnaie, c'est direct dans la rue. Force d'arguments que ce ne sont pas les bonnes mesures, qu'elles ne sont ni justifiées ni inefficaces, qu'elles grèvent les classes modestes au détriments des riches et ainsi de suite.
Donc quiconque est élu pour prendre des mesures efficaces est assuré de ne pas être réélu à la prochaine échéance.
Donc le salut ne peut venir que des initiatives individuelles. L'espoir faire vivre.

5 jours
Avatar
hi

Mais les prises de conscience, compte tenu du grégarisme millénaire de l'espèce (n'en déplaise aux individualistes du 20eme siècle), ne peuvent être que collectives...

5 jours
Dsc_0144
Reve d'une vie

Et c'est reparti pour un cours de phylo stérile

5 jours
Avatar
hi

Qu'est ce que la philosophie féconde ?

Vous avez quatre heures.

5 jours
20170812_203328
django2

philo féconde le litre de fuel à 5euros

4 jours
P1010007
mayko

on ne pas rien faire d'autre helas, a part nos initiatives individuelles et une forte conviction etant donné que personne n'est pret a jouer les justiciers pour nous debarasser de la vermine politique et lobbiiste , et pire que d'autres prendront leur place ( c'est comme la mafia) , nous sommes desarmés.
ce fil est juste la a titre informatif ce n'est pas pas un comité executif du partie ecolo nature et tradition de heo.

maintenant si "reve d'une vie" , veut structurer un mouvement anarchico, ecolo progressiste, moi je n'en peux plus , il y longtemps que j'idée s'est diluée ..entre Trump qui proclame " Fuck the planet" , le bresilien qui arme les bulldozers et macron qui vend des armes a tout va...

il y a tou de meme un point trsite dans ce fil : il n'est pas polemique..tout le monde sait que 2 + 2=4 sauf le prof, alors les eleves repondent 3 , pour avoir l'examen et pouvoir bouffer

4 jours *** Message modifié par son auteur ***
P1010007
mayko

je voudrais tout de meme souligner un gentille information entendue hier soir : les indiens sont en surpopulation , c'est pas un scoop..et bien ils ont trouver un solution ( temporaire et locale): dans un etat ( je sais plus lequel) il vont retirer la nationalité a 4 M de personnes, musulmanes pour la plupart.
Moi j'aurais plutot distribué des capote et des pilules.

quand j'ai evoqué dans le passé la demographie galopante , quelques petits malins repondent " comment tu veux les eliminer ( ceux qui sont en trop) : peloton , camps etc..." ben voila les indiens ont trouver eux!!!!

Trump voudrais bien faire pareil avec les non WASP (white anglo saxon protestant)
les americains avaient inité le principe avec l'agent orange suivi de bachar avec le gaz moutarde
l'idée fait son chemin youpi
l'ecologie selon moi c'est aussi la decroissance demographique

4 jours
Missing
1
jenessépatou

A propos des initiatives individuelles et collectives évoquées par certains je pense que les deux sont complémentaires. Les initiatives individuelles sont avant tout comportementales, mais ont une efficacité limitée.
Je crois par contre aux initiatives collectives. C’est par exemple une initiative collective qui a fait plier le gouvernement pour le problème de notre dame des landes.
On pourrait aussi imaginer des blocages de certaines exploitations agricoles emblématiques lors des épandages de pesticides, tout comme les même exploitants ne se privent pas de bloquer les routes.
Je crois sincèrement que dans le domaine de la protection de l’environnement il faudrait passer à un stade plus offensif.

4 jours
Missing
outremer

Mais pourquoi s'en prendre toujours ainsi aux agriculteurs qui nous permettent de manger à notre faim? Allez cultiver votre jardin et vous verrez bien qu'il faut beaucoup d'efforts pour survivre en autarcie.

4 jours
Missing
jenessépatou

@Outremer
Je ne m’en prends pas aux agriculteurs en tant que tels, mais à un modèle d’agriculture qui est en partie (mais pas que…) responsable de la diminution dramatique de la biodiversité, de l’empoisonnement de nos rivières, des algues vertes, du développement de certaines maladies et d’un certain nombre d’autres dommages.J'ajoute que quand je vois des épandages de pesticides à quelques centaines de mètres d'habitations et/ou d'écoles je suis scandalisé, je considère que c'est criminel (je pèse mes mots). Et si aujourd’hui je ne vois plus dans mon jardin de papillons, de hannetons, beaucoup moins d’oiseaux, de hérissons, ce n’est pas par l’opération du Saint-Esprit, mais peut-être que vous vous en fichez et que le prix du litre de carburant est plus important pour vous…Cela dit je conviens que l’agriculture ne porte pas seule l’entière responsabilité de ces dommages.
Le combat pour la protection de l’environnement ne se limite pas à des actions (pour l’instant quasiment inexistantes hélas…) à l’encontre d’une certaine forme d’agriculture, mais devrait s’étendre à pleins d’autres domaines. Mais bon, rassurez-vous, tant que ce sont nos petits intérêts particuliers, tel que le prix du litre de gazole pour nos joujoux, qui prévaudront sur toutes autres considérations, vous ne souffrirez pas beaucoup.

4 jours *** Message modifié par son auteur ***
Missing
outremer

Je ne sais pas où vous vivez. Perso, depuis 10 ans que je suis à 40km de La Rochelle, très proche de plusieurs grandes fermes, et pas loin d'une grande unité de recherche de l'INRA, j'ai toujours la visite de hérissons, de nombreux insectes, dont des abeilles, des oiseaux variés, malgré hélas les nombreuses grosses éoliennes pas loin. Naturellement un jardin bien entretenu avec de très nombreux groupes floraux (couteux à entretenir) et un terrain bordé de quelques grands arbres attirent toute cette faune.
Tous ces animaux prospèrent naturellement quand ils trouvent ce dont ils ont besoin. C'est du simple bon sens.
Vivre à la campagne, après avoir quitté définitivement l'affreuse région parisienne, sans aucun rapport avec celle de ma jeunesse,
nécessite impérativement une voiture car il n'y aucun moyen de s'en sortir autrement (Paris se moque complètement de la Province).
L'augmentation des carburants est très pénalisante pour tous ceux qui vivent à la campagne, car les revenus sont plus bas qu'à Paris et les distances quotidiennes à parcourir sont souvent 2x30km pour un individu et le double pour un couple, chacun travaillant parfois à 60km de l'autre. Il a fallu que les élus se battent beaucoup pour que le TGV continue de s'arrêter à Surgères, jugée sans intérêt économique par la SNCF.
Et rassurez vous j'ai un pur écolo proche de chez moi. Perso je me contente de revendre toute mon électricité solaire à EDF, et de supporter toutes les déconvenues très couteuses de ce type d'installation.

4 jours
P1010007
mayko

certe mais une action collective dont aggressive a besoin d'un chef, objectif erreprochabele , reconnu, or seuls les riches ont acces au pouvoir..on se mord la queue
ou alors ce seront des actions initiées chaque fois, par un individu renoncant au pouvoir que lui permettrait cette demarche.. sans compter qu'il faut aussi renoncer au financement des partis syndicats etc...

4 jours
Missing
jenessépatou

@ "action collective dont aggressive a besoin d'un chef, objectif erreprochabele , reconnu"

Ben c'te bonne blague, c'est toi no't chef !

4 jours
Missing
2
white hunter

Je suis un montagnard frileux, et ce réchauffement climatique est une aubaine pour moi : j'ai récolté des pêches à 750 mètres d'altitude, et un chamois à 1500. J'ai aussi économisé du bois. Qui dit mieux ?

Jamais autant d'insectes n'ont fait la queue devant ma porte pour se mettre à l'abri, et par ma fenêtre en deux jours j'aurais pu photographier mésanges, moineaux, chardonneret élégant, troglodyte, milans, etc.

Mon bateau est à voile et tout petit, je ne prends à peu près jamais l'avion, je cueille encore des champignons sauvages et des sangliers.

Ce sujet est-il un gag ?

Vivons juste sobrement d'un peu de vent et d'un rien de gas-oil. A chacun de changer le monde par sa façon de vivre SANS EMMERDER LES AUTRES !!!

4 jours
Dsc_0144
Reve d'une vie

Ce fil est en train de déraper sérieusement, il serait temps de le clôturer

4 jours
Missing
jenessépatou

Et pourquoi donc? Pour l'instant les échanges sont restés globalement courtois, sans insultes, même si des oppositions franches se font jour.

4 jours
Missing
vicenza

Tu l'a mangé le chamois? A combien de mètre tu l'a eu?

4 jours
Dsc_0144
Reve d'une vie

À cette allure là je sens que ça va tourner à la politique, ce qui est loin de l'esprit de ce forum, c'est tout, moi je dis ça, j'ai rien dit.

4 jours
Missing
vicenza

Je propose un visu Mer Montagne les maritimes apportent de la pescaille et les montagnard de la bête a poil.
Pas d'humour douteux please

4 jours
Dsc_0144
Reve d'une vie

Ça c'est une bonne idéeais faudra attendre que je rentre en France, je vous apporterai qqes bonnes bouteilles de Vinho Verde du Portugal ???????? ou je suis actuellement en escale au nord de Porto ????

4 jours
Missing
Gradlon

Deux news importantes sur le contrôle de l'émission de CO2. Une bonne et une mauvaise : la bonne d'abord. Le chef du parti libéral, le premier parti des Pays-Bas, le pays des moulins à vent, réclame la mise en route de réacteurs nucléaire.
La mauvaise : Toshiba fait défaut dans le projet de construction de réacteurs nucléaires en Uk ce qui ampute les prévisions de production globale de 25%.
Source Les Echos

3 jours
Missing
outremer

Il faut être logique, comme les Pays Bas sont le type même du pays qui devrait être submergé puisque, selon les écolos optimistes le niveau des mers va nettement monter, il vaudrait alors mieux commander aux infréquentables Russes , malgré l'embargo du Monde Libre et les relations difficiles liées au MH17 abattu en Ukraine, des centrales nucléaires flottantes comme celle qu'ils viennent d'installer en Sibérie orientale.

3 jours
Missing
vicenza

Ils faut appeler Areva dés qu'ils ont terminé en Finlande autour de 2050 ils rachètent Toshiba.

3 jours

Répondre

Pour participer aux forums, vous devez être inscrit et identifié

Vous identifier | Créer un compte matelot

Retour forums